Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:24

Hooligan Lanceur d'engin pyrotechnique condamné à la prison avec sursis

Le fan du FC Zurich qui avait lancé un engin pyrotechnique contre des supporters de Grasshopper en octobre dernier au stade du Letzigrund a été condamné.

Les faits datent du 2 octobre dernier. Cet après-midi-là, peu avant la fin du derby zurichois, le prévenu lance un engin pyrotechnique qui atterrit au beau milieu du secteur des fans de Grasshopper.

Les faits datent du 2 octobre dernier. Cet après-midi-là, peu avant la fin du derby zurichois, le prévenu lance un engin pyrotechnique qui atterrit au beau milieu du secteur des fans de Grasshopper. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Reconnu coupable de mise en danger de la vie d'autrui et de tentative de lésions corporelles, le fan écope de 2 ans de prison avec sursis.

Le Tribunal de district de Zurich a en outre retenu deux autres charges contre le Suisse de 23 ans: violations multiples contre la loi sur les explosifs et non respect de l'interdiction de se voiler le visage. La Cour n'a pas entièrement suivi le procureur, qui exigeait un an de prison ferme sur les deux qu'il réclamait. La défense avait plaidé l'acquittement.

Les faits datent du 2 octobre dernier. Cet après-midi-là, peu avant la fin du derby zurichois, le prévenu lance un engin pyrotechnique qui atterrit au beau milieu du secteur des fans de Grasshopper. Un supporter a été légèrement blessé au dos par l'objet dont la chaleur de la flamme atteint 1500 degrés.

Le match a été arrêté avant son terme en raison des débordements qui se sont produits dans les tribunes. Dans la mêlée, le prévenu a frappé un fan de Grasshopper à la tête.

Cinq hooligans ont été arrêtés dont le lanceur du pétard qui s'est rendu à la police quelques jours après la partie. Un autre a été condamné par ordonnance pénale à six mois de prison ferme. Trois hommes ont été relâchés. (ats/nxp)

(Créé: 18.05.2012, 17h19)

Sondage

Le canton de Vaud a-t-il raison d'interdire la mendicité sur son territoire?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.