Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 22:01

Avions de combat Le Gripen pourrait s'écraser devant le Parlement

Le président du PDC Christophe Darbellay s’est dit prêt à voter contre cette acquisition s'il fallait pour cela faire des économies sur le dos de l'agriculture, de la formation, des infrastructures et surtout des transports.

L'achat de l'avion de combat suédois est-il compromis?

L'achat de l'avion de combat suédois est-il compromis? Image: AFP

Galerie photo

Quel avion de combat pour la Suisse?

Quel avion de combat pour la Suisse? L'acquisition de nouveaux appareils pour la défense et la surveillance aérienne du pays fait toujours couler beaucoup d'encre. Petit catalogue des modèles en lice, notamment Eurofighter et Gripen

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'achat de l'avion de combat suédois Gripen pourrait donc être sérieusement compromis s'il doit être associé à des mesures d'économie. Dans une interview accordée dimanche à l'hebdomadaire Der Sonntag, Christophe Darbellay a déclaré que son parti voterait contre cette acquisition si elle doit être associée à des mesures d'économie.

Aucune chance

L'avion de combat n'a quasiment aucune chance de recevoir l'aval du parlement, écrit le journal, puisque le PBD lui-même a évoqué la possibilité d'un refus s'il faut instaurer des mesures d'économies, tout comme le PS et les Verts.

C'est pourquoi Ueli Maurer, le chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) tente de se passer du programme d'économies de 750 millions de francs auquel l'achat du Gripen pourrait être subordonné.

Un programme d'économie

Il pourrait l'éviter si l'enveloppe que lui a accordée le Parlement pouvait être abaissée de 5 à 4,5 ou 4,6 milliards de francs, écrit "Der Sonntag". Interrogé à ce propos par le journal, Ueli Maurer a déclaré "ce sont des spéculations".

La Confédération devrait donc concrétiser un programme d'économie de 800 millions de francs. Fritz Zurbrügg, chef de l'Administration fédérale des finances a expliqué à l'hebdomadaire dominical que 50 millions seraient générés par des recettes supplémentaires.

Mais 750 millions doivent être économisés selon une clef de répartition entre les différents départements. Son département doit économiser 49 millions.

Des conséquences sur le personnel

"D'ici à avril tous les départements doivent savoir combien et où ils doivent économiser exactement". A l'évidence, le programme d'économies comprendra aussi des suppressions d'emplois.

"Nous ne devons pas nous faire des illusions, a poursuivi Zurbrügg. Un tel programme d'économie aura des conséquences sur le personnel de la Confédération.

Mais nous tenterons de nous contenter des fluctuations naturelles" parmi l'effectif d'environ 36.800 collaborateurs que compte l'administration publique.

Vers un référendum

Le programme d'économie sera soumis à un référendum. S'il triomphe en votation populaire, il n'y aura pas de nouvel avion de combat. "Sans programme d'économie, le message concernant les avions ne peut pas être adopté. Les deux propositions sont liées", a ajouté Zurbrügg, qui met en garde contre les dépenses supplémentaires mais aussi contre les diminutions des recettes.

" Nous ne faisons aucune différence entre l'achat d'un avion de combat et les déductions fiscales pour les propriétaires de logement. Les deux aggravent la situation budgétaire, les deux doivent être compensés. Toute déduction fiscale est une dépense". (ATS/nxp)

(Créé: 19.02.2012, 15h01)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.