Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 02:42

Jeunes socialistes «Le PS commet une grosse erreur sur la politique migratoire»

Le président du PS Christian Levrat se réjouit d’un débat interne animé sur la politique migratoire. Le président de la JUSO David Roth a commencé la critique dès la fin de la conférence de presse à Berne.

David Roth n'a pas beaucoup souri pendant la conférence de presse. Le

David Roth n'a pas beaucoup souri pendant la conférence de presse. Le "pragmatisme" des anciens a pour lui le goût d'un renoncement aux idéaux du PS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Le PS Suisse commet une grosse erreur en positionnant le débat dans une forme «nous contre eux», «les Suisses contre les étrangers». Nous ne percevons pas de hauteur de vue dans les propositions du comité directeur.» David Roth, président des très actives Jeunesses socialistes (JUSO), n’y va par quatre chemins. En tant que vice-président du parti suisse, il était présent à la conférence de presse.

Sans tabou

Avec fracas, le président du PS Suisse Christian Levrat lance les grands travaux socialistes sur l’immigration. Il entend mettre au travail les sections cantonales et finaliser un papier de position en septembre. Abordée sans tabou, la question migratoire ne doit pas être laissée à l’Union démocratique du centre (UDC). Il faut que les militants PS regardent la réalité dans les yeux, a déclaré en substance le président du PS qui sait que sa position heurte nombre de militants du PS: «Ce n’est pas une raison pour y renoncer», analyse Christian Levrat.

Alors que Christian Levrat répondait aux interviews, David Roth distribuait, lui, la prise de position de la Jeunesse socialiste suisse. «L’analyse du comité directeur du PS Suisse de relier la problématique migratoire avec les mesures d’accompagnement à la libre circulation, la formation et le logement est correcte», admet tout de même le jeune président socialiste

Un discours de parti bourgeois

David Roth voit néanmoins rouge pour le reste: «On ne peut pas polariser les gens de cette manière: il n’y a pas les Suisses et les autres! Les tensions sociales générées par la situation économique et la concurrence accrue dans le monde du travail se font ressentir pareillement de Suisse à Suisse, d’étranger à étranger. Sur ce point capital, le PS rate sa cible!»

Les JUSO entendent alors être très actifs dans le débat socialiste qui vient de s’ouvrir. Et ils ne se gênent pas pour dire leur désaccord avec les propositions présentées par Christian Levrat. «Dans le domaine de l’asile, nous sommes choqués que le PS adopte un discours de parti bourgeois qui n’est pas compatible avec le respect des droits humains. Nous ferons des propositions pour combattre ce papier de position», avance David Roth.

La position de départ du PS Suisse sur les Sans-papiers fait également bondir David Roth: «Les JUSO veulent aller plus loin que le PS. Nous ne sommes pas favorables à sélectionner les sans-papiers par une sélection via des critères qui sont de toute façon arbitraires. On ne peut pas mesurer l’intégration de ces gens par ces critères que propose le papier du PS. Pour nous, la seule solution est une régularisation de masse.» (nxp)

(Créé: 03.04.2012, 15h55)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.