Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 22:40

Aménagement du territoire Le Valais lance un référendum contre la révision de la LAT

Les députés valaisans ont accepté vendredi une résolution urgente chargeant le Conseil d’Etat de déposer un référendum cantonal contre la révision de la loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT).

Le conseiller d'Etat valaisan Jean-Michel Cina critique vertement la révision de la LAT, acceptée vendredi par le Parlement à Berne.

Le conseiller d'Etat valaisan Jean-Michel Cina critique vertement la révision de la LAT, acceptée vendredi par le Parlement à Berne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour que référendum aboutisse, sept autres cantons doivent faire de même. La résolution urgente a été adoptée par 97 voix contre 5 et 7 abstentions et sous les applaudissements du plénum. La révision de la LAT, acceptée vendredi par le parlement fédéral, a été sévèrement critiquée, tant par les députés que par le gouvernement valaisan.

«Nous partageons l’avis selon lequel l’adoption de cette révision aura de très graves conséquences pour le Valais. Les dispositions ignorent les particularités des régions périphériques et vont à l’encontre du fédéralisme», a indiqué au nom du gouvernement le conseiller d’Etat Jean-Michel Cina.

«Les mêmes régions que celles qui subissent déjà l’initiative Weber sur les constructions secondaires seront touchées. Leur dynamique économique en pâtira encore», a poursuivi conseiller d’Etat.

Ingérence bernoise

La résolution urgente, portée par des députés démocrates- chrétiens, libéraux-radicaux et UDC, n’a pas provoqué de débat, celui-ci ayant été refusé par vote. Pour les auteurs de la résolution, la révision de la LAT est une «nouvelle ingérence bernoise» dans les affaires des cantons.

La réduction des zones à bâtir voulue par la législation est particulièrement montrée du doigt. «Et tous les cantons sont touchés, pas seulement le Valais», a rappelé le député André Vernay (PLR). Pour que le référendum aboutisse, il faut que sept autres cantons imitent le Valais. Si tel est le cas, l’objet sera ensuite soumis au vote populaire.

Initiative retirée

Les auteurs de l'initiative "pour le paysage" ont de leur côté annoncé vendredi qu'ils retiraient leur initiative mais à certaines conditions. Ils considèrent en effet que le contre-projet adopté en votation finale par les Chambres fédérales va dans le sens de leur texte. Le retrait de l'initiative "est toutefois conditionné à ce que le contre-projet entre effectivement en vigueur".

Après deux ans et demi de débats parlementaires, les votes finaux sur l'initiative et le contre-projet se sont déroulés vendredi. A titre de contre-projet, les deux conseils ont approuvé une révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT) qui "peut permettre d'endiguer l'urbanisation désordonnée de la Suisse", se sont félicités les initiants.

Les auteurs de l'initiative ont conclu que le contre-projet reprend les "demandes centrales" de leur texte. "L'urbanisation désordonnée sera freinée grâce au redimensionnement obligatoire des zones à bâtir disproportionnées; de grandes surfaces de terrains à bâtir redeviendront des terres agricoles", ont-ils souligné.

En outre, la révision prévoit qu'en cas de nouvelles mises en zone, "les pouvoirs publics recevront au minimum 20% de la plus-value réalisée afin de financer des dézonements". De plus, les plans directeurs devront respecter des exigences plus strictes dans le domaine de l'urbanisation. (ats/ap/nxp)

(Créé: 15.06.2012, 13h22)

Sondage

Ne plus imposer des devoirs après l'école, une bonne idée?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.