Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 19:07

Fête fédérale de lutte 2016 Le bruit des F/A-18 profite à la candidature de Fribourg

L’armée accepte de prêter son aérodrome militaire de Payerne (VD) comme «compensation» pour les nuisances sonores que subissent les riverains fribourgeois. Genève critique ce soutien inéquitable

Trois candidats sont en lice pour l’organisation de La Fête fédérale de lutte en 2016: Fribourg, Neuchâtel et Genève

Trois candidats sont en lice pour l’organisation de La Fête fédérale de lutte en 2016: Fribourg, Neuchâtel et Genève Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La candidature de Fribourg pour le raout national des lutteurs en 2016 profite d’un argument de taille: le boucan que provoquent les jets sur l’aérodrome de Payerne (VD). Si l’armée accepte de mettre à disposition sa base aériene, c’est à cause de ces nuisances, dont souffrent aussi les riverains fribourgeois.

« La région de Payerne et les communes environnantes pourraient être récompensées, car elles supportent les nuisances de la base aérienne », explique Silvia Steidle, porte-parole du Département fédéral de la Défense (DDPS).

Et Sion ?

L‘argument fâche Hugues Hiltpold, président d’honneur de la candidature de Genève. «Cette histoire de nuisances me hérisse particulièrement, tonne le conseiller national (PLR). A ce moment-là, on pourrait octroyer une fête fédérale à Sion, qui souffre aussi du bruit des avions! Ce soutien de l‘armée n’est pas équitable».

La Fête fédérale de lutte 2016 sera attribuée le 4 mars prochain par l’Association fédérale. Trois candidats sont en lice : Fribourg, Neuchâtel et Genève. Si Fribourg l’emporte c'est Estavayer-le-Lac qui organisera la fête sur l’aérodrome voisin de Payerne (VD).

«No comment» des organisateurs

Suite à une question de la Commission de politique de sécurité (CPS) du Conseil national, le DDPS reconnaissait dimanche que la tenue de la fête sur l’aérodrome pourrait conduire à des surcoûts de plusieurs centaines de milliers de francs.

La fermeture de l’aérodrome entrainerait le déplacement d’une école de recrues, a révélé la presse dominicale. Les organisateurs fribourgeois – qui ont retiré le nom d’Ueli Maurer de la liste des soutiens sur leur site internet – ne souhaitent pas commenter. (nxp)

(Créé: 28.02.2012, 12h18)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.