ACCUEIL 1.8.2014 Mis à jour à 01h15

Un bâtiment de 6200 tonnes est déplacé de 60 mètres

Première à Zurich

A Oerklikon, un ancien bâtiment de briques de trois étages et 6200 tonnes est déplacé de 63 mètres pour permettre l'agrandissement de la gare. Il a déjà effectué un tiers du parcours. Du jamais vu jusqu'ici en Suisse.

Par Marc-Henri Jobin. Mis à jour le 22.05.2012 17 Commentaires

1/25 Cette vue combinée montre le déplacement de l'ancien immeuble administratif de la Fabrique de machines Oerlikon. Il est arrivée mercredi «à destination» au terme d'une course de 63 mètres réalisée en 19 heures.
Image: Alessandro Della Bella/Keystone

   

En 40 secondes, comment déplacer 6200 tonnes sur soixante centimètres. (Video: tages-anzeiger.ch/Newsnet)

En vitesse réelle, le déplacement se fait centimètre. (Video: tages-anzeiger.ch/Newsnet)

Le déplacement en accéléré

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text]

L'ancien bâtiment administratif de la Fabrique de machines Oerlikon (MFO) a déjà fait tiers du parcours qui le mènera à son nouvel emplacement, 63 mètres à ouest, en léger retrait de la gare. De quoi permettre aux CFF de construire deux nouvelles voies et le tunnel de 5 kilomètres qui doit relier, dès 2015, la gare d'Oerlikon à la gare centrale de Zurich.

Au coup d'envoi, ce mardi à 11 heures, les responsables et les nombreux badauds venus voir le spectacle ont d'abord eu une seconde d'angoisse. A peine poussé le bouton actionnant les vérins hydrauliques qu'un gros craquement a fendu l'air. Ce n'était que le «décollage». Depuis, pas de mauvaises surprises: tout se déroule comme prévu.

A 17h30, l'immeuble haut de trois étages, long de 80 mètres et large de 12 mètres avait déjà parcouru plus de 20 mètres. La moitié de son lent parcours devrait être franchie vers 21h00. Le bâtiment glisse à une vitesse moyenne de 3,50 à 3,75 mètres à l'heure, tout en gagnant légèrement de la hauteur.

Du jamais vu en Suisse

Compte tenu du volume et du poids, il s'agit de la plus grande opération du genre jamais menée en Suisse et même en Europe, confient les spécialistes. Si tout se passe comme prévu, le «glissement» prendra fin mercredi au petit matin.

Dès mercredi, l'ancien bâtiment de la MFO commencera ainsi une nouvelle vie, à l'ouest de l'emplacement qu'il a occupé pendant 123 ans. Au départ, il avait été prévu de le démolir, comme d'autres maisons alentour.

Vu sa valeur historique, les riverains se sont battus pour le conserver. Ils ont été fortement appuyés dans leur démarche par la conseillère nationale socialiste Jacqueline Badran, qui siège aussi au Conseil de Ville de Zurich, et qui a trouvé dès le début un puissant relais médiatique avec la Neue Zürcher Zeitung.

Une volonté qui déplace les maisons

Jacqueline Badran est intervenue au plus haut niveau pour que la Ville de Zurich, les C«FF , le groupe ABB et Swiss Prime Site tombent d'accord pour sauver et déplacer le bâtiment. Elle a finalement convaincu la patronne d'ABB Suisse Jasmin Staiblin. «Au pire, je me serais enchaînée au MFO» pour empêcher sa destruction, a-t-elle déclaré mardi matin à tages-anzeiger.ch.

Pour que ce témoin du glorieux passé industriel d'Oerlikon reste en place, il aura fallu «des volontés qui déplacent les maisons», s'est également plu à relever le conseiller municipal d'Oerlikon André Odermatt. En clair, il aura fallu qu'ABB engage sa responsabilité sociale et cède finalement, en septembre 2010, le terrain à la Ville de Zurich et aux CFF et le bâtiment à Swiss Prime Site.

L'opération a été planifiée dès août 2010. Elle a nécessité aussi d’impressionnants calculs et une force hydraulique correspondant à une colonne d'eau haute de 3600 mètres, a expliqué Rolf Iten, ingénieur en chef et patron de la société éponyme de Morgarten (ZG), spécialisée dans ce type de travaux. Le coût de l'opération a été devisé à 12 millions de francs. (Newsnet)

Créé: 22.05.2012, 17h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

17 Commentaires

rocko zarene

22.05.2012, 13:17 Heures
Signaler un abus 17 Recommandation 0

Joli travail! Zurich confirme sa réputation de ville qui bouge =P! Répondre


raz le bol de dormir

22.05.2012, 13:54 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

ville dynamique, c'est certain ! pas comme nos bonnes villes de romandie où il suffit d'une douzaine de locataires (Epinettes-lausanne) pour bloquer une évolution bien nécessaire (extension de la gare) . C'est l'envers de la médaille d'un système démocratique bien poussiéreux, où l'intérêt personnel peut freiner l'intérêt général ! Répondre



Sondage

Après Carlos Slim, c'est au tour du milliardaire Richard Branson de se montrer favorable à la semaine de trois jours. Et vous, êtes-vous pour?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne