Mercredi 7 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:04

Genève Le personnel de Merck Serono s’est mis en grève

Après la réponse décevante donnée la veille par la direction à leurs revendications, plus d’une centaine d’employés occupaient mercredi pacifiquement le parvis, devant l’entreprise.

Le personnel de Merck Serono, mardi, lors de l'annonce de la réponse négative de la direction.

Le personnel de Merck Serono, mardi, lors de l'annonce de la réponse négative de la direction. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des employés ont également dormi dans des tentes devant le bâtiment, pour manifester symboliquement leur colère, a indiqué le syndicat Unia. «On n’empêche pas les gens d’entrer, on essaie de les convaincre», a affirmé à l’ats le secrétaire régional d’Unia Alessandro Pelizzari.

La direction du groupe pharmaceutique allemand a fait savoir qu’elle ne veut pas de perturbations à l’intérieur du site, mais a reconnu le droit légal des employés de faire grève. La sécurité a été renforcée autour du bâtiment par le moyen d’une société privée.

Le bâtiment était pratiquement vide, comme lors de la première journée de grève organisée mardi de la semaine dernière. Une nouvelle assemblée du personnel est prévue dans l’après-midi pour décider de reconduire ou non la grève pour jeudi.

Mardi, la direction de Merck Serono n’est pas entrée en matière sur les propositions alternatives présentées par le personnel et a confirmé le licenciement de 500 personnes et le transfert de 750 autres employés. Des entretiens individuels auront lieu d’ici à la fin juillet. (ats/nxp)

(Créé: 20.06.2012, 10h37)

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !


Sondage

Selon vous, les voies de chemin de fer sont-elles suffisamment sécurisées dans les gares CFF?




Sondage

Où fêterez-vous Noël, cette année?





La Suisse devrait-elle se montrer plus souple avec les migrants à sa frontière avec l'Italie?

Oui

 
14.6%

Non

 
80.0%

Je ne sais pas

 
5.4%

2868 votes au total

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !


Sondage

Selon vous, les voies de chemin de fer sont-elles suffisamment sécurisées dans les gares CFF?




Sondage

Où fêterez-vous Noël, cette année?





La Suisse devrait-elle se montrer plus souple avec les migrants à sa frontière avec l'Italie?

Oui

 
14.6%

Non

 
80.0%

Je ne sais pas

 
5.4%

2868 votes au total