Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 19:48

Merck Serono Le personnel vote la grève pour mercredi

La grève a été acceptée par les quelque 650 employés de Merck Serono présents mardi à l'assemblée générale.

Mots-clés

Le Conseil d'Etat consterné

Le Conseil d’Etat genevois a fait part mardi de sa colère et de sa consternation suite à la confirmation de la direction de Merck Serono de fermer son site de Genève. Une décision qui n’entame en rien la détermination de la task force créée le 6 juin dernier.

Le Conseil d’Etat a réagi, par l’intermédiaire d’un communiqué, à la volonté confirmée de supprimer à terme la totalité des emplois du groupe Merck Serono à Genève. Il précise que les participants à la task force «visent prioritairement la création d’un institut polyvalent de la recherche».

Ces institut sera notamment destiné à raccourcir le temps nécessaire au développement d’un médicament et à participer à la formation des chercheurs.

«La concrétisation de cette initiative sera facilitée par l’extension du fonds, jugé actuellement toujours insuffisant, que Merck Serono a promis de mettre à disposition», explique le Conseil d’Etat. (ats)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le personnel de Merck Serono, réuni en assemblée générale, a voté mardi pour une grève reconductible à partir de mercredi. Le personnel a ainsi manifesté sa colère à la suite du refus de la direction d’entrer en matière sur ses propositions.

La grève a été acceptée par les quelque 650 employés présents, moins 51 abstentions et trois votes négatifs, dans une atmosphère plus agitée que d’habitude et marquée par l’émotion.

Le climat s’est nettement tendu sur le site de Genève, avec l’apparition de «gorilles» costauds et d’employés de Securitas aux entrées et sorties de l’entreprise.

«Nous ne sommes pas contents. La direction n’a lâché que quelques miettes, trois fois rien», a affirmé un représentant du personnel Hubert Godinot, en dénonçant «l’arrogance et le cynisme ahurissant» de la direction du groupe allemand.

L’assemblée a toutefois salué le soutien des autorités politiques genevoises et les «signaux encourageants» envoyés par la «task force». La grève décidée pour mercredi sera rediscutée lors d’une nouvelle assemblée mercredi après-midi pour les jours suivants. (ats/nxp)

(Créé: 19.06.2012, 17h59)

Sondage

Ne plus imposer des devoirs après l'école, une bonne idée?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.