Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 12:10

Votations fédérales Les Jeunes UDC rejettent l'initiative sur la fumée passive

Les jeunes délégués UDC ont voté contre l'initiative demandant une meilleure protection contre la fumée passive. L'Union Démocratique Fédérale (UDF) dit oui aux trois objets soumis en votation le 23 septembre.

L'Union Démocratique Fédérale (UDF) approuve l'initiative sur le tabagisme passif.

L'Union Démocratique Fédérale (UDF) approuve l'initiative sur le tabagisme passif. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Jeunes UDC disent non à l'initiative contre le tabagisme passif et non aussi au contre-projet sur la formation musicale des jeunes. En revanche, ils recommandent le oui à l'initiative sur la valeur locative. Le peuple se prononcera le 23 septembre.

Les mots d'ordre ont été adoptés samedi à l'assemblée des délégués des Jeunes UDC à Winterthour. L'UDC Suisse adoptera les siens samedi prochain, à Bâle.

Deux tiers environ des 253 jeunes délégués ont voté contre l'initiative demandant une meilleure protection contre la fumée passive. Les lois actuelles suffisent, ont-ils argumenté. Une nouvelle restriction des libertés individuelles est superflue.

Quant à l'initiative «sécurité du logement à la retraite», elle a reçu un très large soutien. L'article constitutionnel pour la formation musicale des jeunes a, lui, été rejeté dans la même proportion: la compétence de l'enseignement musical doit rester aux mains des cantons, estiment les Jeunes UDC.

L'UDF recommande trois «oui»

L'Union Démocratique Fédérale (UDF) dit oui aux trois objets soumis en votation le 23 septembre. Les délégués, réunis samedi à Olten (SO), approuvent aussi bien l'initiative sur le tabagisme passif que celle sur la valeur locative et l'objet sur la formation musicale des jeunes.

Les trois mots d'ordre ont remporté des majorités nettes, selon un communiqué diffusé samedi. La cinquantaine de délégués a aussi décidé de soutenir l'initiative «Protection contre la sexualisation à l'école maternelle et à l'école primaire», ainsi que le référendum contre les accords fiscaux avec l'Allemagne, l'Autriche et la Grande- Bretagne.

Pour les délégués, ces accords ne sont pas compatibles avec l'Etat de droit et avec la souveraineté de la Suisse, qui n'a pas à percevoir les impôts d'autres Etats. De plus, les taux des impôts libératoires, trop élevés, nuisent à l'attrait de la place financière suisse. Enfin, les accords n'empêchent pas l'achat de données volées.

(ats/nxp)

(Créé: 18.08.2012, 17h54)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.