Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:49

Accueil Les Suisses n'ont pas l'amitié facile

Une étude présente la Suisse comme un pays particulièrement inamical avec les expatriés. Surprise dans les milieux concernés par l’accueil de ces travailleurs venus de l’étranger.

Et si les Suisses n’étaient pas très sympas? Cette semaine, cette question met le feu sur le Web suisse alémanique.

Et si les Suisses n’étaient pas très sympas? Cette semaine, cette question met le feu sur le Web suisse alémanique. Image: Corbis

Les expatriés jugent les Suisses pas très sympas: surpris?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Et si les Suisses n’étaient pas très sympas? Cette semaine, cette question met le feu sur le Web suisse alémanique. A l’origine du débat, une étude de la banque britannique HSBC, relayée par 20minuten.ch. Plus de 1000 lecteurs se sont déjà écharpés sur le sujet depuis deux jours. On y apprend que la Suisse a régressé du premier au dixième rang dans le hit-parade des destinations de rêve des expatriés, mais surtout que les Helvètes ne sont pas vraiment les champions de la chaleur humaine. Alors que la Confédération reste un eldorado pour faire du business, prière de la fuir pour qui veut se faire des amis! Au classement, seule la Suède est plus glaciale avec ses travailleurs étrangers. Quant à la possibilité d’avoir une vie sociale satisfaisante, notre pays est simplement le pire parmi les 39 testés.

Du côté du Groupement des entreprises multinationales, c’est la surprise: «En Suisse, la diversité culturelle est telle que je ne vois pas comment un expatrié pourrait se retrouver sur une île déserte, sans ami ou sans lien avec sa communauté d’origine», commente Arnaud Bürgin, secrétaire général. Il précise au passage que les entreprises représentées par son organisation, contrairement aux idées reçues, comptent la même proportion d’employés suisses que le reste de l’économie. Et d’ajouter: «Beaucoup d’expatriés, au terme de leur mission, font le choix de rester en Suisse, notamment à partir du moment où ils ont eu des enfants. Cela doit signifier que nous ne sommes pas si inamicaux que cela.»

Directeur de Présence Suisse, chargé de la promotion de la Suisse à l’étranger, Nicolas Bideau positive: «En lisant le rapport en détail, on s’aperçoit que, dans l’ensemble, la Suisse a une bonne image globale auprès de la communauté des expatriés. On arrive en 10e position sur 39 pays.» Il reconnaît toutefois que les Helvètes ne brillent pas par leur exubérance, au premier abord. «Mais une fois établie une certaine confiance, ils savent se montrer très chaleureux et fidèles en amitié sur le long terme. Tout cela n’est pas toujours bon pour notre image à court terme, c’est vrai; mais le Suisse aime bâtir durable et n’apprécie pas trop le bling-bling, voilà tout.»

(Le Matin)

(Créé: 21.01.2016, 06h36)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.