Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 06:52

Union européenne Les Suisses ne seront pas privés de leur arme

Les Suisses pourront continuer de garder chez eux leur fusil d'assaut après la fin du service militaire.

L'arme de service continuera à pouvoir être stockée à domicile.

L'arme de service continuera à pouvoir être stockée à domicile. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le projet de la Commission européenne d'interdire la possession privée d'armes semi-automatiques n'a pas passé la rampe devant les ministres européens. La proposition avait fait des vagues en Suisse: en tant que membre de l'espace Schengen, Berne aurait été obligée de reprendre la nouvelle législation dans son droit. Fausse alerte: «L'Union européenne ne va pas interdire le fusil d'assaut en Suisse», a déclaré jeudi la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

A l'issue d'une réunion à Bruxelles avec les ministres de l'Intérieur de l'UE, la cheffe du Département de justice et police a précisé: «Une majorité nette ne veut pas de ce changement». Les ministres ont refusé d'interdire strictement les armes semi-automatiques pour l'usage privé.

Après les attentats de Paris

Les ministres européens se penchaient pour la première fois sur les propositions de la Commission. Le projet européen de durcissement du droit sur les armes date de mi-novembre, dans la foulée des attentats de Paris.

Outre l'illégalité du commerce sur Internet et des règles plus strictes pour la mise hors-service des armes, il prévoyait d'interdire les armes à feu civiles qui ressemblent à des armes militaires automatiques, comme les fusils d'assaut semi-automatiques.

Pour le statu quo

Mais les pays membres ont choisi le statu quo dans la quasi-totalité des points en discussion jeudi: ils ont notamment refusé de rendre obligatoire un examen médical avant l'acquisition d'une arme. Seules la France, la Belgique et la Grande-Bretagne ont clairement soutenu la proposition.

«Il faut prendre des mesures lorsqu'il est question de sécurité», a souligné Mme Sommaruga. Mais la Confédération est partisane de solutions pragmatiques, qui respectent la tradition helvétique, a-t-elle ajouté.

La présidence de l'UE - en mains néerlandaises actuellement - doit désormais remanier la proposition de directive. Elle souhaiterait la promulguer d'ici juin. (ats/nxp)

(Créé: 10.03.2016, 21h02)

Sondage

Faut-il continuer à explorer l'univers?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.