ACCUEIL 23.10.2014 Mis à jour à 10h19

Les amendes ont déjà rapporté 10 millions aux CFF

Trafic ferroviaire

Depuis 6 mois, il n'est plus possible d'acheter son billet dans le train à moins de payer une surtaxe salée. Mais nombreux sont les voyageurs qui ne le savent pas encore. Du coup, les CFF se remplissent les poches.

Par Christine Talos. Mis à jour le 11.06.2012 149 Commentaires
Près de 780 personnes en moyenne chaque jour ne possèdent pas de ticket valable à bord des trains CFF.

Près de 780 personnes en moyenne chaque jour ne possèdent pas de ticket valable à bord des trains CFF.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Depuis l'entrée en vigueur du nouvel horaire le 11 décembre dernier, il n'est plus possible d'acheter son billet dans le train sur les grandes lignes. Car s'il fallait auparavant débourser un supplément de 10 francs pour obtenir un ticket à bord, il faut désormais s'acquitter d'une surtaxe de 90 francs en cas de «resquille». Un montant qui grimpe à 130 francs puis 160 francs en cas de récidive.

Six mois après l'introduction de cette nouvelle mesure, les voyageurs n'ont manifestement pas encore retenu l'information. «Nous avons en moyenne chaque jour 780 cas de gens ne possédant pas de ticket de transport valable», indique le porte-parole des CFF Christian Ginsing sur le site du Blick lundi. Soit autant de personnes qui devront débourser au minimum une amende de 90 francs.

70'200 francs par jour d'amendes

Ce qui fait que du 11 décembre au 30 avril dernier, quelque 167'000 passagers ont écopé d'une amende, selon le journal alémanique. Les CFF récoltent donc près de 70'200 francs par jour, soit 9,83 millions de francs depuis l'introduction du nouvel horaire. Ce qui représente cinq fois plus que pour toute l'année 2011.

«Avec l'ancien système, les clients réguliers contribuaient seuls à l'entretien d'un système de transports publics efficace», se défend Christian Ginsing. Le nouveau système permet «plus d'équité et de décence» selon lui, puisque les resquilleurs doivent désormais également passer à la caisse.

A noter enfin que le nombre de personnes pincées sans billet chaque jour ne diminue pas, selon les CFF, même six mois après l'introduction de la mesure. (Newsnet)

Créé: 11.06.2012, 09h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

149 Commentaires

Laus- Anne

11.06.2012, 09:14 Heures
Signaler un abus 43 Recommandation 0

Une honte !!! Sachant que rien qu'à Lausanne, sur les 6 distributeurs, 1 seul sur les 3 qui sont censés fonctionner avec les carte bancaires fontionne réellement, et les 3 autres qui fonctionne avec monnaie ou REKA ont toujours 15 personnes qui attendent! Et oublions l'idée d'aller au guichet où il y a toujours 4 guichets vides et 3 employés-ées qui se baladent à l'arrière mais ne servent pas! Répondre


Jean-François Chappuis

11.06.2012, 09:31 Heures
Signaler un abus 27 Recommandation 0

Le manière d'épingler ceux qui n'ont pas obtenu un ticket à l'automate, et sont tout désolés lorsque le "flic contrôleur" les assignent à une amende salée! Ce sont souvent des personnes âgées qui n'ont pas de carte de crédit ou qui n'on pas réussi à obtenir le billet. J'ai constaté qu'il y a 2 poids et 2 mesures, car les voyous ne paient pas! Soit-disant les CFF ne verront pas l'argent après...! Répondre



Sondage

Le passage à l'heure d'hiver, c'est le 26 octobre prochain. Ça vous dérange?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce