ACCUEIL 26.11.2014 Mis à jour à 19h23

Les antimilitaristes suisses et suédois unis contre le Gripen

Avions de combat

Le Groupe pour une Suisse sans Armée s'est allié avec l'organisation pacifiste suédoise pour que la Suisse n'achète pas les avions de combats Gripen.

Mis à jour le 15.04.2012 26 Commentaires
Le Gripen attise la haine des antimilitariste autant en Suisse qu'en Suède.

Le Gripen attise la haine des antimilitariste autant en Suisse qu'en Suède.
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

[Alt-Text]

Le Groupe pour une Suisse (GSsA) sans armée et une organisation pacifiste suédoise s’allient pour tenter d’empêcher le Conseil fédéral d’acheter des avions de combat Gripen. Ils ont fondé dimanche une coalition en ce sens à l’occasion de l’assemblée générale du GSsA à Soleure.

L’organisation «Swedish Peace and Arbitration Society» (SPAS) a un grand intérêt à ce que le gouvernement helvétique ne se procure pas le Gripen du constructeur suédois Saab, note le GSsA. Car si la Suisse, ou un autre pays, l’achète, le pays scandinave pourra assumer les coûts de développement d’un nouveau modèle de Gripen et en doter ses forces aériennes.

«Aidez-nous à clouer au sol le Gripen», a déclaré le secrétaire politique du SPAS Rolf Lindahl, présent à Soleure, cité dans le communiqué du GSsA.

Fortes de leur objectif commun, les deux organisations ont fondé la «coalition helvético-suédoise contre les avions de combat». Elles coopéreront notamment en s’échangeant des informations.

Référendum

En Suisse, la gauche a déjà fait savoir qu’elle lancerait un référendum contre le programme d’économies de 800 millions lié à l’achat de nouveaux avions de combat afin que le peuple puisse trancher.

Dimanche, les 50 participants à l’assemblée générale ont décidé de participer à ce référendum. Ils ont estimé qu’il n’est pas encore nécessaire de lancer une initiative populaire pour empêcher l’achat des avions.

En novembre 2011, le Conseil fédéral a choisi le Gripen suédois pour remplacer les F/A-18. La facture pour 22 exemplaire de l’avion suédois est pour l’instant devisée à 3,1 milliards de francs. (ats/Newsnet)

Créé: 15.04.2012, 14h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

26 Commentaires

Juste Lewelch

15.04.2012, 15:17 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Et c’est très bien...Vive le GSSA...Et vivement la votation pour la suppression de l'obligation de servir. Répondre


Simon Daier

15.04.2012, 19:21 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

L'armee represente que 7% du budget de l'Etat et environ 0.7% du PIB. L armee ne coute donc pas cher contrairement a ce qu affirment avec beaucoup de mauvaise foi les partis de gauche. Sans armee, la Suisse ne sera plus un Etat souverain et elle sera rayee de la carte en cas de coup dur. La gauche prefere ainsi depenser des milliards pour favoriser l immigration que pour assurer la defense du pays Répondre



Sondage

Conférence d'Eric Zemmour à Genève: la liberté d'expression a-t-elle ses limites?




Sondage

Les cadeaux de Noël, vous y pensez déjà?





  • Les reportages vidéo du Matin

    Les reportages vidéo du "Matin"

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce