ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 15h56

Les banques suisses accusées de crime organisé

Conflit fiscal

Quiconque est responsable d'une fraude fiscale massive est passible de 10 ans de prison, a souligné le chef du SPD allemand Sigmar Gabriel.

Mis à jour le 12.08.2012 16 Commentaires
Sigmar Gabriel, chef du SPD allemand.

Sigmar Gabriel, chef du SPD allemand.
Image: Keystone

Partager & Commenter

Mots-clés

Le chef du SPD allemand Sigmar Gabriel accuse les banques helvétiques de criminalité organisée dans le conflit fiscal entre son pays et la Suisse.

«C'est une sérieuse infraction. Nous parlons ici de criminalité organisée dans les banques suisses en Allemagne», estime le dirigeant du principal parti d'opposition allemande. Il se dit fâché qu'aucun ministère public ne soit consacré en particulier à la lutte contre de tels comportements.

Les Etats-Unis ont simplement menacé les banques suisses de poursuites pénales, relève Sigmar Gabriel. Et de se demander «pourquoi ne l'osons-nous pas? Ou pourquoi ne transmettons-nous pas cela au parquet général fédéral pour qu'il enquête» sur cette question?. Les banques suisses «cesseront immédiatement, j'en suis convaincu», estime le chef du SPD.

Il défend également l'achat de CD qui intègrent des données volées de fraudeurs fiscaux présumés par le Land de Rhénanie du Nord- Westphalie. Une mesure garantie par la jurisprudence, selon lui. Les CD viennent souvent de collaborateurs des banques qui les proposent aux autorités allemandes.

Vote attendu

Il est toujours plus reproché aux banques suisses de cibler l'argent sale et de contribuer à la fraude fiscale. Les banques rejettent toutefois ces allégations.

La coalition au pouvoir en Allemagne de la CDU/CSU et du FDP exhorte l'opposition du SPD et des Verts à approuver l'accord fiscal avec la Suisse au Bundesrat, la chambre des Länder au Parlement allemand.

Mais ces partis de gauche, majoritaires dans cette chambre haute, remettent en cause l'accord. Les Länder jugent le texte trop clément avec les fraudeurs et les banques suisses. Le vote doit probablement intervenir en novembre prochain. (ats/Newsnet)

Créé: 12.08.2012, 09h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

16 Commentaires

Carl Frank

12.08.2012, 11:16 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

C'est curieux, on a l'impression que les Suisses ne sont pas contre toutes les immigrations! Répondre


joe zbinden

12.08.2012, 10:31 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

ou comment s'engraisser sur le dos des autres... Répondre



Sondage

Déclaration anti-drapeau des jeunes PS, site de dénonciation anti-profs du côté UDC… Les jeunes des partis poussent-ils la provoc trop loin?




Sondage

Vous voudriez manger sainement mais c'est difficile car...






Sondage

Doit-on taxer davantage les automobilistes pendulaires?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce