ACCUEIL 21.4.2014 Mis à jour à 11h34

Les délégués disent non à la révision de la LAMal

Assemblée du PS

Par 133 voix contre 20, les délégués du PS ont recommandé le rejet de la modification de l’assurance- maladie visant à promouvoir les réseaux de soins. Une proposition de laisser la liberté de vote a été ignorée.

Mis à jour le 31.03.2012 24 Commentaires
Alain Berset était également à la Chaux-de-Fonds pour la première fois en tant que conseiller fédéral.

Alain Berset était également à la Chaux-de-Fonds pour la première fois en tant que conseiller fédéral.
Image: Keystone

Par 133 voix contre 20, les délégués du PS ont recommandé samedi le rejet de la modification de l’assurance- maladie visant à promouvoir les réseaux de soins. Une proposition de laisser la liberté de vote a été pratiquement ignorée.

Réunis à la Chaux-de-Fonds, les délégués du PS suisse ont également recommandé, à l’unanimité, le rejet de l’initiative populaire «Pour le renforcement des droits populaires dans la politique étrangère». La même unanimité s’est exprimée aussi contre l’initiative «Accéder à la propriété grâce à l’épargne-logement».

Les recommandations du PS ont été adoptées en perspective de la votation fédérale du 17 juin prochain sur les trois objets. Sur la question de l’institution des réseaux de soins, le président du PS Christian Levrat a critiqué les inégalités régionales inhérentes au projet, ainsi que son pilotage par les caisses maladie.

Résolution pour la place industrielle

Les délégués du PS suisse ont aussi voté une résolution intitulée «pour une place industrielle forte et une politique monétaire dans l’intérêt de tous». Le texte a été adopté à l’unanimité. Il recommande notamment l’adoption d’un taux de change de 1,40 franc par rapport à l’euro.

Présentée par la conseillère nationale Suzanne Leutenegger- Oberholzer (PS/BL), la résolution postule aussi le respect par la Banque nationale suisse (BNS) de son mandat constitutionnel l’obligeant à tenir compte de l’évolution conjoncturelle dans sa politique monétaire. Au besoin, il convient d’imposer à la BNS de veiller au plein emploi dans sa politique monétaire.

Le texte adopté par les délégués recommande en outre d’interdire le transfert sur les salariés du risque lié au cours de change, lequel peut conduire à la dégradation des conditions de travail. L’initiative populaire en faveur d’un salaire minimum de 4000 francs représente l’instrument de cette politique.

Berset devant les délégués

Auparavant, le conseiller fédéral Alain Berset a défendu une politique sociale équilibrée. Il a passé en revue les défis qui attendent la Suisse dans ce domaine. Au terme de ses trois premiers mois à la tête du Département fédéral de l’intérieur (DFI), le nouveau venu socialiste au sein du Conseil fédéral a souligné que les décisions liées à son département touchaient les personnes dans leur vie quotidienne. Le DFI est en prise directe avec ce qui concerne l’égalité des chances et l’équité sociale.

«Les questions capitales, pour la sécurité sociale, ne sont pas d’ordre technique mais politique», a déclaré Alain Berset, lors de sa première allocution devant les délégués du PS depuis son élection au Conseil fédéral. Le chef du DFI a évoqué la nécessité d’adapter la sécurité sociale aux mutations de la société. Il a mentionné à ce sujet la diversité des parcours de vie, la nouvelle répartition des rôles entre femmes et hommes et la mobilité des personnes. Le conseiller fédéral a fait allusion aussi à la plus grande flexibilité du temps de travail et à l’accroissement du nombre de familles monoparentales.

La réflexion sur l’évolution de la sécurité sociale doit tenir compte en outre de la prochaine entrée massive à l’âge de la retraite de la génération issue du baby-boom de l’après-guerre. La sécurité sociale doit être adaptée aussi à l’évolution du système de santé et des besoins dans ce domaine.

Les perspectives financières en matière de sécurité sociale sont jugées d’un oeil critique depuis plusieurs années, a souligné Alain Berset. D’où la nécessité d’adopter des solutions politiques équilibrées sans lesquelles aucun projet de réforme n’a de chance d’aboutir.

(ats/Newsnet)

Créé: 31.03.2012, 12h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

24 Commentaires

Permis de Rêver

31.03.2012, 15:10 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Monsieur Levrat:vous me faites penser à ces maîtres-nageurs qui sont au bord de la piscine, disent ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire mais qui ne savent pas ou n'ont jamais nager. A part brasser de l'air: qu'avez-vous fait ? Rien.Jamais vous n'avez dû vous battre pour assurer le salaire d'employés,trouver des clients pour vos produits.Allez une fois dans la piscine et après on verra Répondre


Takeda Raptor

31.03.2012, 13:33 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Ouais, et qui veux faire taxer lourdement les industries ? le PS, les 4000-. le PS (merci pour les petites PME), les 6 semaines de vacances ?, libre circulation à la Croatie ?, super, encore plus de chômeurs qui viendront dans l’eldorado Helvétique, et si tout ça passe (mis à part les six semaines) et que, comme logiquement, ça va ce planter, ils accuseront la droite. Répondre



Sondage

Votre vie spirituelle vous porte à croire en...




Sondage

L'ourson 4 était menacé par son père: fallait-il que le zoo bernois l'euthanasie?



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce