Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 22:09

Remboursement Les lunettes pour enfants seront prises en charge

Le Conseil des Etats et Alain Berset sont revenus sur la décision de Didier Burkhalter en 2010. Les lunettes et les lentilles pour enfants seront à nouveau à charge de l'assurance maladie.

«Les prix des lunettes ont chuté, il faudra en tenir compte», a déclaré Alain Berset.

«Les prix des lunettes ont chuté, il faudra en tenir compte», a déclaré Alain Berset. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Conseil des Etats a transmis lundi par 34 voix contre 5 une motion du National. Alain Berset a promis de revenir sur la décision de Didier Burkhalter. Mais le montant remboursé sera moindre, a-t-il prévenu.

La suppression du remboursement, décidée en décembre 2010 par Didier Burkhalter alors qu'il était encore ministre de la santé, a suscité un tollé. Pourtant, le radical refusait encore de revoir sa position cet automne, lors de l'annonce des hausses des primes maladie. Selon lui, sa décision a fait baisser le prix des lunettes.

Son successeur Alain Berset est désormais prêt à faire marche arrière, a-t-il expliqué devant les sénateurs. Une nouvelle expertise a en effet changé la donne entretemps. Il en ressort que la plupart des défauts visuels qui ne sont pas liés à une maladie primaire doivent être traités chez un enfant pour éviter des complications qui pourraient avoir des conséquences irréversibles.

Et les frais engendrés par l'achat de lunettes sont vraisemblablement moins élevés que ceux d'un traitement d'une amblyopie ou l'opération d'un strabisme. «Avec ou sans le soutien du Parlement, je vais réintroduire l'aide visuelle dans le catalogue» des prestations remboursées, a déclaré le nouveau ministre.

Moins de 180 francs

Reste à savoir pour qui. Entre une limite d'âge à 13 ans et une autre 18 ans, Alain Berset tend à aller vers la seconde. Quant au montant de 180 francs qui prévalait jusqu'en 2011, il devrait être revu à la baisse. «Les prix des lunettes ont chuté, il faudra en tenir compte».

Seule une poignée de sénateurs se sont opposés à la motion, à l'instar de Felix Gutzwiller (PLR/ZH) qui a dénoncé entre autres l'effet arrosoir de ce remboursement. Devrait-on refuser de prendre en charge les frais d'une chimiothérapie parce que le patient est millionnaire?, a répliqué Liliane Maury Pasquier (PS/GE).

Et de rappeler que la Suisse est à peu près le seul pays au monde qui écarte tout le système dentaire de l'assurance maladie de base. «Avec les lunettes, c'est comme si on enlevait une deuxième partie du corps», a-t-elle lancé, en se demandant si on allait poursuivre avec les bras ou les jambes. (ats/nxp)

(Créé: 27.02.2012, 18h25)

Sondage

Est-ce une bonne chose d'avoir supprimé les cours obligatoires pour chiens?




Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.