Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 22:01

initiative populaire Les milieux économiques refusent «une société sans fumée»

L’initiative populaire «protection contre le tabagisme passif» est excessive et superflue aux yeux des milieux économiques. Ces derniers recommandent au peuple de la rejeter le 23 septembre.

Pour les milieux économiques, la réglementation actuelle est suffisante.

Pour les milieux économiques, la réglementation actuelle est suffisante. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La ligue pulmonaire suisse, à l’origine de l’initiative populaire «protection contre le tabagisme passif», veut «une société sans fumée», critique mardi l’Alliance des milieux économiques pour une politique de prévention modérée (AEPM), qui regroupe 23 organisations, dont economiesuisse, l’Union suisse des arts et métiers (USAM), GastroSuisse et hotelleriesuisse.

Fruit d’un vaste compromis, la réglementation actuelle en matière de protection contre le tabagisme passif fonctionne et bénéficie d’une large acceptation, souligne le communiqué.

Il serait donc «inutile et disproportionné» d’édicter des dispositions plus strictes. L’AEPM entend soutenir le comité de droite qui combat l’initiative. (ats/nxp)

(Créé: 10.07.2012, 16h09)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.