ACCUEIL 30.8.2014 Mis à jour à 15h59

«Les parlementaires ne sont pas des procureurs»

Affaire Blocher-Hildebrand

La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats rejette le reproche selon lequel elle aurait livré Christoph Blocher à la justice pour des motifs politiques.

Mis à jour le 02.06.2012 13 Commentaires
Pour le socialiste bâlois Claude Janiak, il ne revient pas à la commission de se prononcer pour savoir si les actes reprochés en l’occurrence sont punissables.

Pour le socialiste bâlois Claude Janiak, il ne revient pas à la commission de se prononcer pour savoir si les actes reprochés en l’occurrence sont punissables.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

La décision de lever l'immunité parlementaire de Christoph Blocher dans l’affaire Hildebrand découle simplement de l’application de la loi, assure Claude Janiak. Dire que la décision est purement politique n’est pas correct, assure le conseiller aux Etats (PS/BL) et membre de la commission des affaires juridiques dans un entretien publié samedi par la Basler Zeitung.

«Certes, certains penseront sans doute qu’en tant que politiciens, nous ne sommes pas en mesure de prendre des décisions apolitiques». Mais en réalité, assure Claude Janiak, la commission s’en est tenue aux dispositions légales en vigueur. «Nous avons été fidèles aux intentions du législateur dans notre décision, à savoir de restreindre les privilèges des députés. «Dans le cas présent, il n’aurait pas été envisageable qu’un élu qui a poussé un tiers à agir soit libre de toute poursuite et que le tiers en question soit condamné».

Il ne revient cependant pas à la commission de se prononcer pour savoir si les actes reprochés en l’occurrence sont punissables, souligne Claude Janiak. Il s’agit là de la mission du Ministère public. «Nous sommes des parlementaires, pas des procureurs», ajoute-t-il.

Décision définitive

La commission des Etats a conclu la semaine passée que M. Blocher ne pouvait bénéficier de l’immunité parlementaire après sa prestation de serment en tant que conseiller national le 5 décembre 2011. Selon toute probabilité, la justice zurichoise devrait par conséquent pouvoir examiner les reproches formulés à l’encontre de l’élu UDC dans l’affaire Hildebrand.

La commission du National doit à nouveau se pencher la semaine prochaine sur la levée de l’immunité de Christophe Blocher. Elle avait conclu en avril que le tribun zurichois était protégé à partir de sa prestation de serment.

Toutefois, quelle que soit sa décision, l’immunité sera levée. La loi sur le Parlement stipule qu’en cas de divergence, c’est la position du second conseil qui prévaut, en l’occurrence la commission des Etats.

Jean Ziegler au secours de Christoph Blocher

Christoph Blocher reçoit un soutien peu habituel de la part de Jean Ziegler dans la Tribune de Genève et 24 Heures: l’ancien conseiller national socialiste, qui avait subi lui-même deux levées d’immunité, juge «grotesque et scandaleuse» la décision de la commission.

«La violation du secret bancaire a été commise par l’employé de la banque. Christoph Blocher ne peut en aucun cas être accusé de ce délit qui a été commis avant qu’il soit informé», souligne le sociologue.

A ses yeux, la décision est également dangereuse politiquement: elle pourrait empêcher les parlementaires d’exercer leur mission de contrôle sur l’administration fédérale, dont la Banque nationale fait partie. «Un parlementaire doit pouvoir révéler les abus qu’il constate par les moyens qu’il juge utiles», conclut Jean Ziegler. Pour lui, il est évident qu’il s’agit d’une «chasse à l’homme» organisée par les adversaires de M. Blocher à l’intérieur de la droite. (ats/Newsnet)

Créé: 02.06.2012, 10h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

sans boulot

02.06.2012, 15:51 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

ils veulent scier CB, bien sur comme il a raison, il géne Répondre


Zi Blo

02.06.2012, 14:35 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

C'est le monde renversé, Ziegler au secours de Blocher! Comme quoi, on a vite fait de changer de chemise... surtout quand on prend de l'âge. Répondre



Sondage

Les petits Romands doivent-ils désormais apprendre l'anglais avant l'allemand?




Sondage

La Suisse doit-elle soutenir la candidature de Sepp Blatter à la présidence de la FIFA?



Sondage

L'homosexualité est-elle encore trop montrée du doigt en Suisse?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!