Mercredi 24 août 2016 | Dernière mise à jour 19:55

Drame de Sierre Les sauveteurs nommés «Chevaliers de la route»

Neuf corporations de sauveteurs qui sont intervenues lors du drame de l’accident de car belge le 13 mars dernier à Sierre (VS) ont été récompensées lundi par le titre de «Chevalier de la route».

Dossiers

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Neuf corporations de sauveteurs qui sont intervenues lors du drame de l’accident du car belge le 13 mars dernier à Sierre (VS) ont été récompensés lundi par le titre de «Chevalier de la route». Le jury a voulu récompenser le travail «extraordinaire» des secouristes.

Le drame a fait 28 victimes, dont 22 enfants. Mais l’intervention des sauveteurs a permis de sauver 24 vies, et «vous devez en être fier», a déclaré lundi Jean-Marc Thévennaz, membre du jury de l’organisation «Chevalier de la route» lors d’une cérémonie qui a débuté par une minute de silence.

«Notre institution se doit d’honorer des hommes et des femmes comme vous», a dit M. Thévennaz. «Vous devez en être fier et nous ne pouvons que vous féliciter et vous remercier avec ce diplôme».

Les pompiers de Sierre et de Sion, l’Organisation cantonale valaisanne des secours, la police municipale de Sierre, l’Hôpital du Valais, Air Glaciers, Air Zermatt, le service cantonal de l’entretien des routes et la police cantonale ont été récompensés. Ils ont aussi reçu la médaille d’honneur de la police.

«Nous sommes ici pour vous remercier et vous dire notre gratitude», a déclaré la présidente du gouvernement valaisan Esther Waeber-Kalbermatten. Elle a émis le souhait que ce titre puisse constituer un certain soutien dans le travail de reconstruction psychologique de chacun.

Parler pour faire le deuil

Cette reconnaissance peut participer au processus de deuil, a reconnu un policier municipal de Sierre à l’issue de la cérémonie. Mais les images restent et même si elles s’estompent, il est difficile de ne pas y penser chaque jour.

Parler, discuter avec les collègues, avec d’autres personnes, aide beaucoup, déclare un pompier présent lors de l’intervention. Il y a certes eu 24 enfants sauvés, «mais sur le moment on ne réfléchit pas, on sort les victimes, la priorité est de sauver le plus de monde».

La parole semble être le meilleur remède. «Plus on en parle, plus on évacue le ressenti du drame», dit un autre pompier. «Mais certaines images prennent du temps à disparaître, et des journées comme celle-ci les font revenir», précise-t-il ému.

Pour cet ambulancier, la récompense du jour ne suffira pas à faire disparaître l’émotion, la douleur ressenties lors de l’intervention. «Ce sont des images qu’on aura gravé à vie, on ne pourra jamais les enlever».

Intervention digne d’éloge

Président de la ville de Sierre, François Genoud a encore fait l’éloge des sauveteurs in globo. «Ils ont fait plus que leur devoir», a-t-il déclaré. Sierre a été cité des milliers de fois dans la presse depuis le drame, «mais je n’y ai vu aucune connotation négative, grâce à la qualité de l’intervention».

Un couple belge, un couple vaudois et une citoyenne valaisanne ont aussi été distingués par le jury pour leur intervention lors de l’accident. Ils n’ont pas pu se joindre à la cérémonie et seront honorés ultérieurement.

L’action «Chevalier de la route» récompense depuis 1969 des personnes dont le comportement courageux a permis d’éviter le pire à des usagers de la route en difficulté. Cofinancée par le Fonds de sécurité routière (FSR), elle est soutenue par de nombreuses organisations, dont la RTS, le Bureau de prévention des accidents (bpa), le TCS, l’ACS ou l’ASTAG. (ats/nxp)

(Créé: 09.07.2012, 12h47)

Sondage

Les robots facteurs de La Poste sont-ils une bonne solution?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.