ACCUEIL 25.4.2014 Mis à jour à 01h10

Discussion

«Méthodes cavalières» dénoncées dans le dossier Merck-Serono

Unia a dénoncé jeudi les méthodes de la direction de Merck Serono dans sa gestion des suppressions de postes dans les cantons de Genève et de Vaud. Le syndicat réclame toujours l’ouverture de «vraies négociations». Plus...


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

10 Commentaires

Hurlezavec Lesloups

14.06.2012, 20:42 Heures
Signaler un abus

Bienvenue dans le monde des borgnes! Le seul intêret d'UNIA est d'avoir de nouveaux cotisants! Unia n'a rien a faire des employés cotisant, mais doit justifier le racket sur les salaire des adhérants . par exemple 1% est prélevé obligatoirement sur le salaire des employés du bâtiment qu'ils le veuillent ou non faut bien justifier! Bref le syndicat est le maquereau du travailleur! Répondre


Drôlis Sime

14.06.2012, 21:08 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Vous devez être patron vous... ha ha ha.... ce qui voudrait dire qu' UNIA fait bien son boulot.


Manuel Def

14.06.2012, 17:14 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Le matin fait de la sélection sur les commentaires qui soutiennent ceux qui se battent pour des empois. Bravo vive la démocratie et la liberté de pensée, De pire en pire, je serai effacé mais tant pis.... ce dossier n'est qu'une question de pognon et Tite fleur est une triste personne dans ses propos, je lui souhaite que ça ne lui arrive jamais. vive la solidarité Répondre


Oeillet blanc

15.06.2012, 16:05 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Euh... c'est vous qui devriez avoir mal, un tant soit peu pour les autres aussi, en pensant qu'un jour vous serez peut-être dans le même cas. Chacun pour soi....telle est votre devise.... votre commentaire en dit long.


tite fleur

14.06.2012, 18:34 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

La vérité fait mal. Nous parlons d'une entreprises privées et non publique, autrement revenons au système dit "URSS" ! Et, dans l'autre sens, si vous souhaitez démissionner, vous en avez le droit, non ? c'est pareil. L'employeur prend aussi des risques de former des gens. C'est la vie économique. Il faut faire vivre son entreprise


La Suisse Mon Beau pays

14.06.2012, 17:09 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Et voilà encore le monologue.... en faisant bien attention d'effacer les commentaires qui gênent pour continuer la longue et monotone histoire...... Répondre


Mel Brooks

14.06.2012, 16:46 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Pourquoi UNIA passe son temps à défendre des personnes qui critiquaient (même plus) les employés du batiment et de l'industrie lorsque ceux-ci défendaient leur droits ? Pourquoi UNIA gaspille les cotisations payées par ses membres pour défendre des personnes qui n'ont jamais jugées utile d'être syndiquées ? Répondre


tite fleur

14.06.2012, 16:33 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

et ? j'avoue ne pas comprendre. Serono est une entreprise privée ! Donc si elle a décidé de partir, c'est son droit. L'emploi sûr à 100% n'existe pas, même dans la plus grande entreprise du monde. La montée du socialiste me fait peur, par le faite que les gens commencent à croire qu'un travail leur est du, que les patrons sont tous des em*** Où allons-nous ? Répondre


Et moi et moi et moi....

15.06.2012, 12:54 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Moi c'est plutôt la montée de l'individualisme qui me fait peur. Toujours facile de se gausser tant que l'on est soi-même pas concerné vous ne croyez pas ?Moi je comprends que les gens se battent pour continuer à vivre, si cela vous passe "au-dessus", on est vraiment mal barrés !!!!


Jean D.

14.06.2012, 16:13 Heures
Signaler un abus

Mais n'importe quoi ! Répondre



Retour au texte

Sondage

L'ourson 4 était menacé par son père: fallait-il que le zoo bernois l'euthanasie?



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce