ACCUEIL 20.10.2014 Mis à jour à 00h00

Mieux encourager le transfert route-rail à travers les Alpes

Transports

Le Conseil fédéral doit faire plus pour encourager le transfert route-rail à travers les Alpes. Le National a accepté mardi une motion énumérant toute une série de pistes à explorer comme la bourse de transit alpin.

Mis à jour le 12.06.2012 5 Commentaires
Il est par exemple question de réaliser un corridor de 4 mètres de hauteur d'angle sur l'axe du Gothard ou de financer des installations de transbordement en Italie.

Il est par exemple question de réaliser un corridor de 4 mètres de hauteur d'angle sur l'axe du Gothard ou de financer des installations de transbordement en Italie.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Si l'objectif de limiter le nombre de camions à travers les Alpes à 650'000 en 2018 est définitivement inatteignable, il faut néanmoins développer tous les moyens pour tenter de s'en approcher, a défendu une large coalition de la gauche et du centre.

La motion adoptée, issue de la commission des transports du National, prône plusieurs solutions qui vont d'adaptations techniques à une augmentation des dépenses pour l'encouragement du fret ferroviaire.

Il est par exemple question de réaliser un corridor de 4 mètres de hauteur d'angle sur l'axe du Gothard ou de financer des installations de transbordement en Italie. Le texte demande aussi au Conseil fédéral d'entamer des négociations avec l'UE pour favoriser ce mode de transport pour le trafic lourd.

Ne pas se lier les mains avec l'UE

Le Conseil fédéral n'a aucune intention de revenir sur l'objectif de faire basculer le trafic routier sur le rail, a déclaré la ministre des transports Doris Leuthard. Mais il ne veut pas se retrouver les mains liées avec ses partenaires étrangers.

«La bourse de transit n'est pas une solution privilégiée actuellement par les Européens», a souligné la conseillère fédérale. Les discussions vont plutôt dans le sens d'un mécanisme de péages pour le transit camion (toll ). D'autres part, il faut tenir compte de la situation de crise dans les budgets européens qui retarde les investissements ferroviaires, a-t-elle ajouté.

Pour financer les mesures d'amélioration, Doris Leuthard a clairement dit qu'elle entendait tirer parti de toutes les sources de financement possibles comme la taxe poids-lourd RPLP. On en est actuellement à 290 francs pour un transit de Bâle-Chiasso alors que la limite est de 325, a-t-elle précisé.

Echec sur toute la ligne

Craignant une augmentation des taxes pour les camions, les représentants UDC ont été unanimes à rejeter toute mesures supplémentaires pour le transit alpin. «Le transfert route-rail est un échec malgré une taxation lourde», a relevé Hans Killer (UDC/AG) exigeant qu'on révise les objectifs de transfert dans la loi.

Les députés ont accepté par 103 voix contre 71 les mesures d'encouragement touchant la Suisse. Quant aux trois points demandant des négociation avec l'UE, rejetés par le Conseil fédéral, ils ont également été adoptés lors d'un vote séparé par 92 voix contre 84 et deux abstentions.

Dans la foulée, la Chambre du peuple a tacitement accepté un postulat de sa commission qui demande au Conseil fédéral un rapport sur les différentes possibilités d'innovation dans le domaine du transport ferroviaire de marchandises.

(ats/Newsnet)

Créé: 12.06.2012, 12h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

Suisse & Suisse

13.06.2012, 10:28 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Obliger les camions qui traverse la Suisse pour se rendre en Italie à mettre leur camion sur le train (avantage repos forcer pour le conducteur + moins de convoie sur l'axe du Gothard etc. et si ils ne veulent pas utiliser le train ben vous les taxé le double du prix du train ou 5.—le Kilomètres . Et si les européen ne sont pas heureux. Ben soit il passe par l’Autriche, Répondre


Le Bébert 007

12.06.2012, 21:00 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Essayez d'imaginer rien qu'une seconde,tous ces camions sur des trains..C'est pas possible et en plus les Cff font tout pour mettre les marchandises du rail à la route. Répondre



Sondage

Pour les 16-25 ans, fonder une famille est plus important que de faire carrière. Et pour vous?





Sondage

Que pensez-vous de la nouvelle mascotte UDC?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce