Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 19:47

Transports Mieux encourager le transfert route-rail à travers les Alpes

Le Conseil fédéral doit faire plus pour encourager le transfert route-rail à travers les Alpes. Le National a accepté mardi une motion énumérant toute une série de pistes à explorer comme la bourse de transit alpin.

Il est par exemple question de réaliser un corridor de 4 mètres de hauteur d'angle sur l'axe du Gothard ou de financer des installations de transbordement en Italie.

Il est par exemple question de réaliser un corridor de 4 mètres de hauteur d'angle sur l'axe du Gothard ou de financer des installations de transbordement en Italie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Si l'objectif de limiter le nombre de camions à travers les Alpes à 650'000 en 2018 est définitivement inatteignable, il faut néanmoins développer tous les moyens pour tenter de s'en approcher, a défendu une large coalition de la gauche et du centre.

La motion adoptée, issue de la commission des transports du National, prône plusieurs solutions qui vont d'adaptations techniques à une augmentation des dépenses pour l'encouragement du fret ferroviaire.

Il est par exemple question de réaliser un corridor de 4 mètres de hauteur d'angle sur l'axe du Gothard ou de financer des installations de transbordement en Italie. Le texte demande aussi au Conseil fédéral d'entamer des négociations avec l'UE pour favoriser ce mode de transport pour le trafic lourd.

Ne pas se lier les mains avec l'UE

Le Conseil fédéral n'a aucune intention de revenir sur l'objectif de faire basculer le trafic routier sur le rail, a déclaré la ministre des transports Doris Leuthard. Mais il ne veut pas se retrouver les mains liées avec ses partenaires étrangers.

«La bourse de transit n'est pas une solution privilégiée actuellement par les Européens», a souligné la conseillère fédérale. Les discussions vont plutôt dans le sens d'un mécanisme de péages pour le transit camion (toll ). D'autres part, il faut tenir compte de la situation de crise dans les budgets européens qui retarde les investissements ferroviaires, a-t-elle ajouté.

Pour financer les mesures d'amélioration, Doris Leuthard a clairement dit qu'elle entendait tirer parti de toutes les sources de financement possibles comme la taxe poids-lourd RPLP. On en est actuellement à 290 francs pour un transit de Bâle-Chiasso alors que la limite est de 325, a-t-elle précisé.

Echec sur toute la ligne

Craignant une augmentation des taxes pour les camions, les représentants UDC ont été unanimes à rejeter toute mesures supplémentaires pour le transit alpin. «Le transfert route-rail est un échec malgré une taxation lourde», a relevé Hans Killer (UDC/AG) exigeant qu'on révise les objectifs de transfert dans la loi.

Les députés ont accepté par 103 voix contre 71 les mesures d'encouragement touchant la Suisse. Quant aux trois points demandant des négociation avec l'UE, rejetés par le Conseil fédéral, ils ont également été adoptés lors d'un vote séparé par 92 voix contre 84 et deux abstentions.

Dans la foulée, la Chambre du peuple a tacitement accepté un postulat de sa commission qui demande au Conseil fédéral un rapport sur les différentes possibilités d'innovation dans le domaine du transport ferroviaire de marchandises.

(ats/nxp)

(Créé: 12.06.2012, 12h16)

Sondage

Amener un chien en classe, est-ce un bien pour les élèves?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !


Sondage

Les dernières révélations sur Volkswagen vous dissuadent-elles encore plus d'acquérir un modèle de la marque?




Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Sondage

Amener un chien en classe, est-ce un bien pour les élèves?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !


Sondage

Les dernières révélations sur Volkswagen vous dissuadent-elles encore plus d'acquérir un modèle de la marque?