Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 10:13

Art contemporain Milo Moiré se voit refuser l'accès à l'exposition

L'artiste suisse de 31 ans voulait entrer nue à Art Basel. C'est raté...

Découvrez la réaction des passants dans notre vidéo. (Video: Tournage: Vincent Donzé / Montage: Laura Juliano)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Connue pour avoir extrait de son vagin des œufs de peinture tombés sur une toile, l'artiste suisse Milo Moiré a déambulé nue à Bâle, ce matin, dans la rue et dans le tram.

Enfin, presque nue: l'artiste bâlois Michel Ammann lui avait écrit sur la peau le nom des vêtements qu'elle était censée porter. Arrivée devant la caisse de la Messeplatz, elle été priée d'aller se rhabiller: ArtBasel fait l'objet d'une âpre sélection de galeries et cette grand messe de l'art contemporain n'offre aucune visibilité à ceux qui ne sont pas invités.

Déçue, Milo Moiré a enfilé sa robe pour visiter les expositions comme simple visiteuse. Mais sa promenade bâloise d'une heure en a ravi plus d'un: personne ne lui a adressé de reproche. (Le Matin)

(Créé: 19.06.2014, 12h07)

Sondage

Faut-il continuer à explorer l'univers?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.