Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 08:58

Sport et politique Nos élus ont du souffle à la ville comme en sport

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a donné tôt ce matin, le coup d’envoi au 11e «Parlamotion» autour du Palais fédéral. 49 parlementaires y ont participé, avant de siéger pour la dernière journée de la session d’été des Chambres fédérales.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ueli Maurer, le ministre des sports, n'a pas pris part à la course, ayant déjà fait son sport matinal, en se rendant au travail à vélo, selon un communiqué de l’Office fédéral du sport.

A pied ou à roller, les parlementaires ont parcouru ensemble un total de 160, 650 kilomètres. Ont participé aussi à la «Parlamotion» des représentants de l'Exécutif de la Ville de Berne et du gouvernement cantonal, ainsi que des collaborateurs de l'administration fédérale.

La palme de la fraction la plus sportive, en termes de participation, est revenue au PBD (30%), suivi des Verts (29,41%), du PDC 27,27%, du PS (24,56%), de l'UDC (19.35%), du PRD (9.75%) et du groupe Vert libéral (7,69%).

L'invitation à la «Parlamotion » a été lancée par le conseiller national Jürg Stahl, président du groupe parlementaire Sport, et par Matthias Remund, directeur de l'Office fédéral du sport.

(Créé: 14.06.2012, 16h20)

Sondage

Manuel Valls a-t-il une chance de devenir président?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.