Mardi 27 septembre 2016 | Dernière mise à jour 06:52

Exploit Première mondiale pour une snowboardeuse vaudoise

Géraldine Fasnacht s’est élancée en wingsuit des Drus, à Chamonix. Une prouesse qui est intervenue deux jours après le décès d’un sauteur dans la même localité.

Geraldine Fasnacht saute en Wingsuit depuis les Drus, à Chamonix

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Géraldine Fasnacht s’est élancée en wingsuit des Drus, à Chamonix. Une prouesse qui est intervenue deux jours après le décès d’un sauteur dans la même localité. ?«Au moment où j’ai atterri, j’avais les larmes aux yeux: c’était un rêve qui se réalisait.» Mercredi dernier, la snowboardeuse vaudoise Géraldine Fasnacht a sauté en wingsuit – sorte de base-jump avec des ailes – depuis le sommet du Petit-Dru (3730?m), dans le massif du Mont-Blanc, en France. Une première. En effet, personne ne s’était jamais élancé depuis le sommet de cette montagne, une référence dans l’histoire de l’alpinisme.

Cela faisait dix ans que le mari de Géraldine, le Chamoniard Sam Beaugey, voulait tenter de sauter depuis ce pic. «Il était venu avec des amis, sur la face ouest des Drus, 300?mètres plus bas. Mais ils ont renoncé.» Puis en 2008, nouvelle tentative, avec Géraldine, cette fois. «On a joué de malchance, nous avons été victimes d’une chute de pierres. Une d’entre elles a atteint Sam à la tête, il a dû être évacué par hélicoptère.» Quelques semaines plus tard, un Russe s’élance depuis le lieu qu’ils avaient choisi. «Il nous avait piqué notre saut!»

Saut parfait obligatoire

Puis cet été, Géraldine reçoit une nouvelle combinaison, qui lui permet d’envisager de sauter du sommet, depuis la face nord. «La paroi verticale au départ n’est que de 140?mètres. C’était impossible il y a encore quelques mois!» Il faut en effet commencer à voler rapidement pour s’éloigner de la montagne et éviter le crash. «Quand tu t’élances, tu ne penses à rien d’autre. Tu sais que tu dois réaliser le saut parfait. Mais après, j’ai poussé un énorme cri de joie. A l’atterrissage, on a bu une panachée. On était tellement euphoriques, qu’on était tout de suite ivres», rigole la Vaudoise.

Cette prouesse est intervenue alors que Chamonix est endeuillé par le décès survenu lundi dernier d’un wingsuiter norvégien. Une mort qui a provoqué l’interdiction de ce sport extrême depuis le sommet du Brévent. «Il s’agit d’un saut très technique, le départ est court et il faut bien savoir voler», explique Géraldine Fasnacht. Elle estime aussi que la profusion de vidéos qui circulent sur Internet peut pousser les amateurs à dépasser leurs limites. «C’est la génération YouTube, c’est la course à la plus belle image. J’espère que ça va évoluer», estime celle qui a déjà effectué plus de mille sauts de falaise. (Le Matin)

(Créé: 29.07.2012, 22h56)

Sondage

La retraite à 67 ans est-elle envisageable?





Sondage

Est-ce une bonne chose d'avoir supprimé les cours obligatoires pour chiens?




Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.