Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 19:31

Présidentielle française Quand Kadhafi finançait la campagne de Sarkozy via la Suisse

Selon le site Mediapart, le dictateur libyen aurait financé la campagne du président français à hauteur de 50 millions. L'argent aurait transité par un compte au Panama et une banque suisse. Nicolas Sarkozy réagira-t-il à ces soupçons ce soir sur TF1?

Image: AFP

Dossiers

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans cette affaire, le marchand d’armes Ziad Takieddine se transforme également en passeur de fonds, puisque c'est grâce à lui que 50 millions d'euros du régime Kadhafi auraient servi, en 2007, au financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Comme le révèle Mediapart, l'homme d'affaires franco-libanais ne s'est pas contenté d'organiser, en 2005 puis en 2007, les visites du président français. En relation avec Saïf al-Islam et Brice Hortefeux, alors ministre des collectivités locales, il aurait joué un rôle clé dans le transit de l'argent vers un compte à Panama mais aussi dans une banque suisse.

Mediapart appuie ses dires sur une note de synthèse versée par la police au dossier d'instruction, le 18 octobre 2011. Elle stipule: «MODALITES FIN CAMPAGNE NS REGLEES LORS DE LA VISITE LIBYE NS + BH 06.10.2005 PLUSIEURS ENTRETIENS PREALABLES ENTRE ZT ET SAIF AL ISLAM.». «NS», «BH» ET «ZT» se rapportant à Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux (actuel vice-président de l’UMP et ancien ministre français de l’Intérieur) , le tableau s'éclaircit. Si l'on ignore encore quelle banque helvétique est concernée, le document précise que la société panaméenne impliquée appartient à «BH», soit Brice Hortefeux.

Confessions
Quant à la précieuse note, sa paternité revient à un témoin du dossier, Jean-Charles Brisard, ancien membre de l’équipe de campagne d’Edouard Balladur et actuel dirigeant d’une société de renseignements privée. Le contenu reprend les confessions de Didier Grosskopf, «DG», l’ancien médecin personnel de Ziad Takieddine, qui l’a accompagné à plusieurs reprises en Libye, pour y soigner des membres de la famille Kadhafi.

Cette version rejoint les dires de Mouammar Kadhafi qui, deux jours avant l'intervention militaire de la «coalition» en Libye, s'était lâché sur Euronews: «Il faut que Sarkozy rende l'argent qu'il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale, avait-il dit. C'est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve. Nous sommes prêts à tout révéler».

Le principal intéressé, présidentiable, devrait réagir à cette information ce soir sur TF1 dans l'émission politique Parole de candidat. (nxp)

(Créé: 12.03.2012, 18h15)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.