ACCUEIL 26.11.2014 Mis à jour à 09h35

Qui va payer la hausse des revenus des médecins?

Santé

A Berne, il y a un consensus pour reconnaître que les médecins de famille ne gagnent pas assez. En revanche, grosse bataille en vue pour savoir qui doit payer la facture: les spécialistes ou les assurés?

Par Arthur Grosjean, Berne. Mis à jour le 19.06.2012 35 Commentaires
Pour les élus du Conseil des Etats, les médecins de famille constituent le socle des soins de base.

Pour les élus du Conseil des Etats, les médecins de famille constituent le socle des soins de base.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Le Département fédéral de l'intérieur souffre-t-il d'une maladie anglophone? Après le managed care, le conseiller fédéral Alain Berset a présenté cet après-midi à Berne le Masterplan de la médecine de premier recours. Un plan directeur pour revaloriser la profession des médecins de famille d'ici mars 2013.

Le plan vise à améliorer la formation, l'organisation et... les salaires des médecins généralistes. Ce dernier point va ouvrir une grosse bataille à Berne ces prochains mois. Car si tout le monde est peu ou prou d'accord de donner une coup de pouce financier aux médecins de famille, les avis divergent pour savoir qui doit payer. Comme le reconnaît Pascal Strupler, le directeur de l'Office fédéral de la santé publique, la question du financement ne sera pas facile à régler.

Une situation dramatique

Si l'on écoute les blouses blanches, les choses sont simples. «Les médecins de famille ne gagnent pas assez en regard de leurs responsabilités», souligne Jacques de Haller , le président de la FMH. La situation est dramatique concernant la relève. Deux tiers des généralistes vont prendre leur retraite dans les cinq ans à venir».

Il faut donc, selon lui, rendre cette profession nettement plus attractive. Et cela passe par une augmentation des revenus. Qui doit la payer? Jacques de Haller ne se prononce pas directement mais il exclut en tout cas de mettre à contribution les spécialistes. «L'idée de trouver de l'argent chez les autres collègues ne tient pas. Surtout que le revenu des spécialistes provient en grande partie du privé et pas de l'assurance de base. Nous avons forcément besoin de moyens supplémentaires».

«Des spécialistes doivent gagner moins»

Qui dit moyens supplémentaires, dit aussi forcément... augmentation des primes maladies. Les assurés devront-ils cracher au bassinet pour les médecins généralistes? «Il n'en est pas question», tranche Christine Egerszegi, la présidente de la commission de la santé publique du Conseil des Etats. «Nous sommes pour la neutralité des coûts. Si on veut augmenter les généralistes, ce que nous soutenons, il y a des spécialistes qui devront gagner moins», dit-elle en substance.

Berset ne se mouille pas

Et que dit Alain Berset? Le conseiller fédéral ne se mouille pas pour l'instant. «La neutralité des coûts reste un objectif important, surtout devant les commissions parlementaires. Des adaptations doivent être aussi possibles».

Si le chef du Département de l'intérieur noie le poisson pour l'instant, c'est sans doute qu'il ne veut pas que cette question des salaires torpille tout le plan directeur sur les médecins de famille. Il laisse déjà les partenaires s'exprimer avant de trancher. Car il pourra avoir le dernier mot. Dorénavant en effet, la Confédération a la compétence d'intervenir sur les tarifs si les partenaires ne s'entendent pas.

(Newsnet)

Créé: 19.06.2012, 16h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

35 Commentaires

Pierre Dunichon

19.06.2012, 17:07 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Comme aux USA? C'est vrai qu'ils sont à citer comme modèles en matière de couverture de soin. Répondre


Steve Segami

19.06.2012, 20:26 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Ayons une pensée émue pour les pauvres médecins généralistes qui ne gagnent en moyenne que 197'000.- CHF/an! Le vrai scandale est que des médecins spécialistes touchent en moyenne plus de 400'000.- CHF/an. La solution est simple: Tous les médecins à 200'000.- CHF/an; ceux qui ne sont pas d'accord qu'ils aillent pratiquer hors de Suisse. Résultat: Baisse immédiate des primes maladie Répondre



Sondage

Conférence d'Eric Zemmour à Genève: la liberté d'expression a-t-elle ses limites?




Sondage

Les cadeaux de Noël, vous y pensez déjà?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce