Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:31

Initiative Franz Weber Résidences secondaires: le Conseil fédéral repousse sa décision

Cela devait être le jour J. Le Conseil fédéral devait décider ce matin à partir de quand les résidences secondaires sont interdites dans les communes qui ont franchi le quota de 20%. Les choses ont pris une autre tournure.

Certaines communes, comme celle de Nendaz, ont enregistré ce dernier trimestre une avalanche de demande d'autorisation de construire pour des résidences secondaires.

Certaines communes, comme celle de Nendaz, ont enregistré ce dernier trimestre une avalanche de demande d'autorisation de construire pour des résidences secondaires. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Coup de théâtre ce matin. Le Conseil fédéral a refusé de trancher sur l'avenir des résidences secondaires en Suisse. Il devait normalement adopter une ordonnance qui fixe la date butoir jusqu'à laquelle on peut déposer une demande d'autorisation de construire pour une résidence secondaire dans les communes où le taux de ces résidences dépasse 20%.

Cette décision était très attendue. L'application de l'initiative Franz Weber, victorieuse devant le peuple en mars dernier, déchaîne en effet les passions depuis des mois. Les initiants demandent une application immédiate alors que les cantons alpins freinent des quatre fers.

Pas d'explication claire

Pourquoi le Conseil fédéral refuse-t-il de trancher? Pas d'explication claire à ce sujet. «Le Conseil fédéral a eu une première discussion. Il n'y aura aucune communication à ce sujet aujourd'hui», déclare la Chancellerie fédérale.

Sur un thème de cette importance, il est rare que l'on repousse une décision à la dernière minute. Le Conseil fédéral est-il trop divisé sur ce sujet chaud? C'est possible. Un des principaux enjeux est de savoir quand l'interdiction entrera exactement en vigueur et quelles seront les exceptions autorisées.

En attendant, cette temporisation du Conseil fédéral ne va pas calmer la bataille qui se déroule entre les initiants et les cantons alpins. Ces derniers réclament toujours de nombreuses exceptions. On a aussi assisté à une avalanche de demandes de construction dans certaines commune pour anticiper l'interdiction imminente.

Explosion des demandes à Nendaz

Selon une étude du Credit Suisse, la commune de Nendaz a vu exploser ses demandes de construction de résidences secondaires. Alors qu'en moyenne 31 demandes sont déposées sur trois mois, la commune a enregistré 141 demandes au deuxième trimestre 2012.

(nxp)

(Créé: 15.08.2012, 11h39)

Sondage

Est-ce une bonne chose d'avoir supprimé les cours obligatoires pour chiens?




Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.