ACCUEIL 2.7.2016 Mis à jour à 01h32

Retrouvez le dépouillement des résultats du 28 février

Votations et élections

La Suisse a dit non à l'initiative sur les criminels étrangers de l'UDC. La fiscalité des époux a été rejetée de très peu, oui au Gothard, non aux denrées alimentaires.

Par Christine Talos. Mis à jour le 28.02.2016 91 Commentaires


(Le Matin)

  • 19h40  

    Nous arrêtons ici cette couverture en direct de ce dimanche de votations et d'élections. Merci de nous avoir suivi.

    Vous pouvez retrouvez ici tous les résultats en un clin d'oeil.

  • 19h36  

    Deuxième plus gros flop pour les initiatives UDC sur les étrangers

    Le rejet sec de l'initiative de mise en oeuvre dimanche avec seulement 41,1% de oui constitue le deuxième plus gros échec pour l'UDC sur l'ensemble de ses initiatives en matière de politique sur les étrangers. Seul son texte voté en 2008 «Pour des naturalisations démocratiques» avait fait pire avec 36,2% de oui. Depuis 1992, le peuple s'est prononcé sur dix initiatives UDC. Le parti conservateur a enregistré son plus gros succès en novembre 2010 lorsque 52,9% de la population a accepté son initiative sur le renvoi des étrangers criminels. En février 2014, une courte majorité (50,3%) votait en faveur de son texte sur l'immigration de masse.




    Les huit autres ont essuyé des rejets.

  • 19h20  

    JSA satisfait sur les denrées

    Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann s'est quant à lui réjoui du rejet de l'initiative contre la spéculation sur les denrées alimentaires. La faim dans le monde reste un sujet de préoccupation, mais le texte de la Jeunesse socialiste n'aurait pas permis de résoudre le problème. Il aurait surtout conduit à davantage de coûts et de bureaucratie pour l'économie.

  • 19h20  

    Des propositions pour les couples, selon Maurer

    Le Conseil fédéral fera des propositions sur l'imposition des couples. Il tiendra compte du résultat de la votation sur l'initiative du PDC rejetée par la majorité du peuple mais acceptée par la majorité des cantons, a affirmé le ministre de la santé Ueli Maurer. «Un nouveau chapitre va être écrit.»

    Et le ministre des finances de rappeler que le gouvernement a toujours considéré qu'il était important d'agir pour supprimer les dernières inégalités fiscales frappant les époux par rapport aux concubins. En revanche, il ne juge pas nécessaire de prendre des mesures concernant les assurances sociales, les couples mariés n'étant pas discriminés.

  • 19h20  

    Le «oui» au Gothard pas évident, selon Doris Leuthard

    Le «oui» en faveur de la construction d'un second tube routier au Gothard n'allait pas de soi, car d'habitude les demandes de crédits sont refusées, a remarqué la conseillère fédérale Doris Leuthard, satisfaite. Ce résultat est important pour la cohésion nationale, afin que le Tessin ne soit pas coupé du reste de la Suisse, a-t-elle ajouté en italien.

    L'Office fédéral des routes va pouvoir lancer un projet général avec les cantons et les communes concernées, qu'il soumettra ensuite au gouvernement. Une fois le feu vert de ce dernier obtenu, un projet plus détaillé sera réalisé. Si personne ne s'y oppose, les travaux devraient débuter en 2020.L'environnement alpin continera à être protégé, a assuré la ministre des transports. L'ouverture du tunnel ferroviaire du Gothard, puis celle du Ceneri permettront de poursuivre cette politique.

  • 19h20  

    Sommaruga soulagée sur l'initiative du renvoi

    La ministre de justice et police Simonetta Sommaruga s'est montrée très soulagée du rejet de l'initiative pour le renvoi effectif des criminels étrangers. La majorité des citoyens s'est rangée du côté des étrangers dans le pays. Elle a montré que les secondos ne sont pas que tolérés, qu'ils font partie de la Suisse, s'est réjouie Mme Sommaruga devant la presse.

    Saluant un jour important pour l'Etat de droit, la socialiste a aussi qualifié l'évolution du dossier de très réjouissante. Il y a quelques mois, l'initiative de l'UDC était donnée gagnante, mais elle a suscité une mobilisation inédite de la société via tous les canaux possibles de communication.

  • 19h17  

    Quand les deux majorités ne coïncident pas

    L'initiative du PDC sur l'imposition des couples n'est que le quatrième objet, dans l'histoire de la Confédération, qui recueille la majorité des cantons mais pas celle du peuple. Le dernier cas remonte à plus de treize ans.

    Le 28 février 2016, l'initiative du PDC contre la pénalisation fiscale du mariage a été rejetée par 50,8% des votants, mais acceptée par 15 cantons et trois demi-cantons. Le 24 novembre 2002, l'initiative de l'UDC contre les abus dans le droit d'asile avait été rejetée par 50,1% des voix, mais acceptée par 10 cantons et 5 demi-cantons.

    Le 3 mars 1957, l'article constitutionnel sur la protection civile avait été rejeté par 51,9 % des voix, mais accepté par 12 cantons et 4 demi-cantons. Le 23 octobre 1910, une initiative pour l'élection du Conseil national à la proportionnelle avait été repoussée par 52,5 % des votants, mais approuvée par 10 cantons et 4 demi-cantons.

  • 18h30  

    Le Conseil fédéral annonce sa conférence de presse à 18h45. C'est un triomphe total pour le gouvernement. Le peuple a suivi ses mots d'ordre.

  • 18h30  

    La participation devrait dépasser les 60%

    La Suisse a frôlé des records de participation dimanche. Quelque 63% des électeurs se sont rendus aux urnes. Il faut remonter à 1992 pour qu'une élection ait davantage mobilisé. La population s'était déjà fortement impliquée dans la campagne concernant le renvoi des criminels étrangers. D'autres sujets importants, comme le tunnel routier du Gothard, ainsi qu'une foule de votations et d'élections cantonales étaient parallèlement au menu.

    Comme de coutume, la palme de l'assiduité revient à Schaffhouse (près de 76%) où le vote est obligatoire. La participation dépasse aussi les 70% à Uri, Obwald et Nidwald. Parmi les «cancres» qui affichent des taux inférieurs à 60%, on retrouve Vaud, Genève, Neuchâtel et le Jura. Fribourg et le Valais se situent dans la moyenne nationale alors que Berne (61) est juste en dessous.

    Le record des dernières décennies, détenu par le scrutin sur l'EEE avec 78,7% de votants en 1992, n'est de loin pas battu. La dernière votation pour laquelle la participation s'est approchée de 60% remonte au 3 mars 2002: 58,4% des citoyens avaient alors voté sur l'adhésion de la Suisse à l'ONU. Les votations de l'an passé n'avaient attiré que 42% en mars et 43% en juin.

  • 18h18  

    L'initiative du PDC est rejetée à 50,8% par la majorité des votants

    Les autorités fédérales ont les mains libres pour supprimer les dernières inégalités fiscales frappant les couples mariés. L'initiative du PDC, basée sur une vision traditionnelle de la famille, a été rejetée dimanche par 50,8% des votants. Mais la large majorité des cantons l'a acceptée. Les résultats serrés ont fait durer le suspense tout l'après-midi.

  • 18h18  

    Les Suisses approuvent la construction d'un second tube au Gothard à 57%

    Un second tube pourra être percé au Gothard pour rénover l'actuel tunnel. Le projet du gouvernement a été adopté dimanche par 57% des votants. Seuls les cantons de Genève et de Vaud ont refusé le projet.

  • 18h20  

    Les Suisses enterrent le texte de l'UDC à 58,9%

    Les criminels étrangers ne seront pas expulsés automatiquement selon les modalités de l'UDC. Les Suisses ont refusé dimanche par 58,9% l'initiative dite de mise en oeuvre. Seuls six cantons l'ont soutenue, Tessin en tête. La Suisse romande a dit non.

    L'UDC a poussé le bouchon trop loin. Arguant qu'il fallait enfin appliquer la volonté du peuple qui avait dit oui à 53% à son initiative sur le renvoi en 2010, le parti a déposé son nouveau texte avant même que les Chambres fédérales aient bouclé la loi d'application du premier.

    Le court-circuitage a braqué le reste de l'échiquier politique et la population s'est fortement mobilisée. Il s'agit d'un tour de vis par rapport à la première initiative et d'une «chasse aux étrangers». Les tribunaux ne pourront plus tenir compte des circonstances de chaque cas, c'est contraire à l'Etat de droit, ont fustigé les opposants. Ils ont fini par l'emporter. Quelque 1,97 million de votants ont glissé un «non» dans l'urne. Le camp du «oui» a réuni environ 1,37 million de personnes.

  • 18h20  

    La spéculation sur les denrées alimentaires ne sera pas interdite

    Les traders pourront continuer de spéculer sur les denrées alimentaires. L'initiative populaire de la Jeunesse socialiste a été rejetée dimanche par 59,9%% des votants. Seuls le Jura et Bâle-Ville l'ont soutenue.

    Le texte «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires» voulait proscrire les opérations spéculatives sur des denrées comme le maïs, le blé ou le riz. Cette interdiction aurait frappé les sociétés implantées en Suisse. Seuls des contrats portant sur la garantie des délais ou des prix fixés auraient été autorisés. But affiché: combattre les famines.

    Les partisans du texte ont pointé du doigt l'extrême volatilité des prix induite par la spéculation. Des fonds d'investissements étrangers opérant en Suisse sont les acteurs d'un «marché détestable» qui influe même sur l'agriculture helvétique. En stabilisant le marché, l'initiative apporterait davantage de sécurité aux consommateurs, producteurs et commerçants.

  • 18h19  

    La Suisse a dit non à l'initiative sur les criminels étrangers de l'UDC. La fiscalité des époux a été rejetée de très peu, oui au Gothard, non aux denrées alimentaires.

  • 18h14  

    Les résultats du canton de Vaud sont enfin tombés. Le peuple dit non à 54% au texte du PDC et non également au Gothard.


  • 18h20  

    Pascal Broulis soulagé pour les finances cantonales

    Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis s'est montré dimanche soir soulagé par le rejet par le peuple de l'initiative PDC demandant la fin de l'inégalité fiscale frappant les couples mariés. Pour lui, les pertes fiscales de l'ordre de 1,2 à 2,3 milliards ont fait la différence.

    Alors que les cantons n'étaient pas unanimes sur la question, le ministre vaudois des finances a milité lui contre le texte du PDC. Car pour lui, la question essentielle se résume à où trouver l'argent pour financer les prestations de l'Etat. «Il était important ce week-end de ne pas perdre d'argent», a-t-il dit en substance à l'ats.

  • 18h10  

    Le PDC reconnaît sa défaite:


  • 18h09  

    Alors que le résultat définitif n'est pas encore tombé, le PS est soulagé du rejet de l'initiative du PDC sur l'imposition des couples. Le feu est donc au vert pour l«imposition individuelle, tout comme le mariage pour tous, s'est-il réjoui. Pour Géraldine Savary, vice-présidente du parti, citée dans le communiqué, «le 'non' à l'initiative PDC sur le mariage est une voie ouverte pour une imposition plus équitable, pour toutes et tous, sans privilèges».

    La réforme voulue par le PDC aurait creusé un trou de 2,3 milliards de francs dans les caisses de la Confédération, note le PS. Or le parti reproche au ministre des finances Ueli Maurer d'avoir été quasiment inexistant dans la campagne, malgré cette menace. Le PS attend maintenant de M. Maurer qu'il s'engage clairement contre l'initiative «vache à lait», qui représentera la prochaine grande attaque contre les finances fédérales.

  • 18h07  

    Le dépouillement des élections communales vaudoises se poursuit. Les résultats définitifs à Morges.


  • 18h00  

    Imposition des couples - Résultat meilleur qu'attendu

    «Quand on a vu la coalition face à cette initiative, le résultat est meilleur qu'attendu», a réagi à la radio le président de la Conférence des directeurs cantonaux des finances, le Jurassien Charles Juillard. Une inégalité n'a pas été gommée, une fois de plus, a-t-il regretté.

    Interrogé par ailleurs sur la question de la définition du mariage comme l'union durable entre un homme et une femme, comme prévue par l'initiative, le ministre des finances PDC a estimé que cette question n'était pas centrale dans cette votation. «Le mariage pour tous mérite un débat en soi».

  • 17h53  

    Criminels étrangers: Economiesuisse soulagée

    Un «oui» au texte de l'UDC pour le renvoi effectif des étrangers criminels aurait conduit à davantage d'incertitude, selon economiesuisse. Car pour attirer les entreprises, un pays a besoin de stabilité et de sécurité juridique, a déclaré à l'ats la directrice d'economiesuisse Monika Rühl. «Nous avons déjà assez à faire avec l'initiative contre l'immigration de masse acceptée le 9 février 2014», a-t-elle développé. Une acceptation du texte de l'UDC ce dimanche n'aurait fait qu'empirer la situation.

    Cette initiative de mise en oeuvre remettait en cause l'Etat de droit sur lequel repose notre système: cela aurait écorné l'image de la Suisse sur la scène internationale, estime-t-elle. Outre le fait qu'il est en contradiction avec des garanties internationales des droits de l'homme, le texte de l'UDC va à l'encontre de l'accord sur la libre circulation des personnes avec l'UE, a-t-elle en outre rappelé.

  • 17h50  

    L'initative du PDC ne recueille que 49.5% de oui, sans les résultats du canton de Vaud. Le camp du non compte 33'000 voix d'avance désormais.


  • 17h35  


  • 17h32  

    Résultats du 4x non du canton de Berne

    Initiative imposition des couples : non à 53.8 %
    Initiative de mise en oeuvre: non à 59.9 %
    Gothard: non à 54,8%
    Denrées: non à 57.6 %

    Participation au niveau fédéral/cantonal: 55.4%

  • 17h30  

    On fait le point sur les résultats actuels:

    - Les Suisses ont dit non à l'initiative de l'UDC sur le renvoi effectif des criminels étrangers à plus de 57%.
    - Ils ont refusé également l'initiative contre la spéculation des denrées alimentaires par plus de 60%
    - Le 2e tube routier au Gothard recueille pour l'heure plus de 58% de oui. Seul Genève et probablement Vaud le refusent. Il devrait être accepté.
    - Quant à l'initiative du PDC sur la fiscalité des couples mariés, le score est extrêmement serré et se jouera à quelques milliers de voix près. La majorité des cantons l'a acceptée.

    A noter qu'il ne manque plus que les scores de Vaud et de Berne pour connaître les résultats définitifs.

  • 17h15  

    Résultats du 4x non du canton de Genève

    Initiative imposition des couples : non à 53.3 %
    Initiative de mise en oeuvre: non à 64,5 %
    Gothard: non à 54,8%
    Denrées: non à 54.5 %

    Participation au niveau fédéral/cantonal: 55.4%

  • 17h15  

    Statu quo à Genève quant aux allègements fiscaux des entreprises

    A Genève, ni l'initiative socialiste visant à supprimer les allègements fiscaux octroyés aux entreprises ni son contreprojet n'ont pas convaincu les électeurs dimanche. Les deux objets ont été refusés par respectivement 58,84% et 50,30% des suffrages.

    Le Conseil d'Etat avait qualifié cette initiative de «masochiste», car elle s'en prenait à un instrument de promotion économique qui favorise la création, l'implantation et la restructuration d'entreprises, tout en garantissant une économie diversifiée. Il avait donc élaboré un contreprojet qui précisait, dans la loi, les conditions d'octroi.


  • 16h58  

    Quadruple non dans le canton de Vaud

    Le canton de Vaud a rejeté dimanche les quatre objets soumis en votation fédérale, tout comme son voisin genevois. Les Vaudois ont largement refusé, à plus de 66%, l'initiative UDC sur les criminels étrangers. Ils ont dit non au second tube au Gothard à plus de 54%, après le dépouillement de 96% des bulletins.

    C'est non également à la votation sur l'imposition des couples, à plus de 54%. Quant au texte de la Jeunesse socialiste suisse «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires», il est rejeté à 56,5%. Le taux de participation est de plus de 58%.

  • 16h53  

    Un politicien PLR vaudois indique que l'initiative du PDC est en passe d'être refusée avec les résultats des cantons manquants:





  • SORT TOUJOURS INCERTAIN POUR LE TEXTE DU PDC SUR LE MARIAGE- 16h22  

    Il ne manque plus que les résultats de Genève, Vaud et Berne pour savoir le sort que le peuple aura réservé à l'initiative du PDC sur le mariage.

    A Berne, le oui est passé à 51,8% et il manque encore les résultats des villes, selon un journaliste de la RTS sur place.

    Selon le site de Watson, seules 7345 voix séparent les deux camps à l'échelle suisse!



  • VERS UN GROS OUI AU TUNNEL DU GOTHARD- 16h22  

    Le oui semble massif au 2e tube routier du Gothard, mais les résultats ne sont pas encore définitifs non plus.


  • SORT INCERTAIN POUR LA FISCALITE DU MARIAGE à- 15h05  

    La majorité des cantons acceptent l'initiative du PDC

    L'initiative du PDC visant à supprimer les dernières inégalités fiscales frappant les couples mariés a été acceptée dimanche par la majorité des cantons. Mais elle ne devrait pas obtenir la majorité du peuple, nécessaire pour que l'objet passe la rampe. Selon gfs.bern, ce serait «non» à 50,5%.

    L'initiative a surtout fait un tabac dans les cantons catholiques ou conservateurs. Pour l'instant, le champion du «oui» est le Jura (60,1%), suivi du Valais (57%) et d'Appenzell Rhodes-Intérieures (55,7%). Fribourg a aussi accepté le texte par 53,6%. Dans plusieurs cantons, les résultats étaient très serrés, le taux d'acceptation ou de refus étant inférieur à 52%. Jusqu'ici, seuls quatre cantons ont repoussé l'initiative (AR,GR,BL,BS). Les rejets les plus nets devraient venir des cantons urbains. Bâle-Ville a ainsi dit «non» par 60,5%.

  • INITIATIVE DE L'UDC REFUSEE - 15h05  

    L'initiative de l'UDC sur le renvoi effectif des criminels étrangers est définitivement rejetée à la majorité des cantons!

  • 16h55  

    Criminels étrangers: clause de rigueur ne rime pas avec vague d'exceptions

    La loi d'application de la première initiative de l'UDC sur le renvoi des criminels étrangers n'engendrera pas une série d'exceptions, comme le craint l'UDC: même si les juges ont une marge d'appréciation, ils vont tout mettre en uvre pour l'appliquer, selon les procureurs suisses. Il faut maintenant laisser la place à la pratique et le temps aux cantons de la mettre en oeuvre, a déclaré à l'ats le président de la Conférence des procureurs de Suisse (CPS) Rolf Grädel. Et selon lui, il ne faudrait pas que ce soit avant le début de 2017.

    Tout le monde est d'accord sur le fait qu'il faut renvoyer ceux qui commettent des crimes graves, mais l'initiative de mise en uvre de l'UDC était un tour de vis par rapport à 2010 avec l'inclusion de délits mineurs, a-t-il rappelé.

  • 16h56  

    Elections cantonales à St-Gall

    Six élus au premier tour - Un siège à pourvoir le 24 avril
    Six des sept membres du gouvernement st-gallois, dont les cinq sortants, ont été élus au premier tour dimanche. Le candidat du PDC passe, alors que celui du PLR rate la majorité absolue. L'UDC échoue dans sa tentative de décrocher un deuxième siège.

  • 16h36  

    Denrées alimentaires: «Succès d'estime» pour la gauche

    Malgré le rejet assez net dimanche de l'initiative des Jeunes socialistes (JS) contre la spéculation sur les denrées alimentaires, le camp des perdants évoque un «succès d'estime». Pour Josef Lang, le vice-président des Verts, «Un tel score, pour une initiative de gauche avec un contenu idéaliste, est un bon résultat», s'est réjoui l'ancien conseiller national zougois. Cette question était soumise pour la première fois, et la première fois, c'est toujours difficile, souligne l'écologiste.

    Dans le camp des opposants, le PLR et le PDC, très satisfaits du net rejet, ont souligné que le texte des Jeunes socialistes ne permettait pas d'atteindre l'objectif visé. Et il aurait eu des conséquences négatives pour la Suisse. «L'objectif était louable, soit éviter la hausse des prix des denrées, un bien qui doit être accessible à tous dans le monde», a relevé le conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR). Mais l'augmentation des prix a d'autres causes, telles que la météorologie, les conflits ou la situation politique.



  • 16h40  

    Pas de changement au gouvernement thurgovien

    La répartition des sièges au sein du gouvernement thurgovien ne change pas. Les quatre sortants qui se représentaient ont été réélus dimanche. Le libéral-radical Walter Schönholzer succède à son collègue de parti Kaspar Schläpfer, démissionnaire. La composition de l'exécutif reste donc identique et majoritairement féminine: deux UDC, une PDC, une socialiste et un PLR.

  • 16h29  

    Votations cantonales à Zurich

    Les citoyens zurichois ont refusé dimanche de donner au Conseil d'Etat le pouvoir de bloquer des chantiers en cas de soupçon de dumping salarial. Ils ont en effet rejeté une initiative du syndicat Unia à 63,2%.

    Les citoyens zurichois ont aussi refusé par 75% des votants une initiative des milieux de gauche exigeant de rendre l'accès à la formation gratuit pour tous les habitants du canton. Les taxes des universités auraient été abolies, les livres de cours et les excursions et camps gratuits.

    Les citoyens ont en revanche accepté par 57,6 % des votants une réduction des taxes cadastrales décidée par le parlement. Les citoyens ont encore accepté par 61,26 % des votants de limiter à 30 jours le délai de recours des communes dans les affaires de droit public.

  • 16h24  

    Interpharma salue le rejet de l'initiative de mise en oeuvre

    Interpharma, l'association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche, salue le rejet de l'initiative de mise en oeuvre. Ce refus est un signal que les électrices et électeurs tiennent au principe de séparation des pouvoirs et à la sécurité juridique.

  • 16h19  

    Résultats du canton de Zurich

    Initiative imposition des couples : non à 56.5 %
    Initiative de mise en oeuvre: oui à 65 %
    Gothard: oui à 57.7%
    Denrées: non à 55.6 %

  • 16h16  

    Votation cantonale au Tessin

    Les Tessinois auront à l'avenir un peu plus de temps pour faire leurs courses. Les citoyens du canton transalpin ont adopté dimanche à près de 60% un projet de leurs autorités visant à allonger les heures d'ouverture des magasins. Le projet combattu par un référendum du syndicat Unia a été accepté par 85'360 voix contre 58'877.

    L'horaire d'ouverture des magasins sera à l'avenir de 06h00 à 19h00, contre 18h30 jusque-là. Le samedi, les commerces pourront rester ouverts jusqu'à 18h30 au lieu de 17h00. Tant le gouvernement que les organisations du tourisme et du commerce de détail soutenaient le projet.

  • 16h12  

    Elections communales vaudoises

    Lausanne: la gauche maintient six élus sur sept
    La gauche lausannoise a de nouveau cartonné dimanche aux élections communales. Elle conserve six représentants sur sept, élus au premier tour. Florence Germond (PS) arrive en tête. Le premier candidat de droite Pierre-Antoine Hildbrand n'a pas atteint la majorité.

    Alors que certains misaient sur une poussée du PLR après les résultats obtenus par ce parti aux fédérales, il n'en a rien été à Lausanne. La gauche reste ultramajoritaire et place le nouveau David Payot (POP) en sixième position. «Oui, bien sûr, je suis surpris», a-t-il dit, remerciant les Lausannois d'avoir soutenu un candidat «connoté à l'extrême gauche».

    Les trois socialistes arrivent en tête, avec Florence Germond (60,20% des suffrages), suivie d'Oscar Tosato (59,46%) et de Grégoire Junod (59,19%). Les Verts les talonnent avec Jean-Yves Pidoux (59,92%) et la nouvelle Natacha Litzistorf (57,60%).

    Après David Payot (53,64%), vient loin derrière la droite avec les deux PLR Pierre-Antoine Hildbrand (24,73%) Mathieu Blanc (24,48%). L'UDC Claude-Alain Voiblet suit avec 13,19% des suffrages. Le taux de participation pour l'élection à la municipalité lausannoise s'est élevé à 37,76%.

  • 16h10  

    Elections cantonales à Berne:

    Les deux candidats UDC sont en tête dans la course au gouvernement bernois après les résultats de six des dix arrondissements lors de l'élection complémentaire dimanche. L'enjeu est de savoir si l'exécutif va basculer à droite après dix ans de majorité de gauche.

    Les Bernois étaient appelés aux urnes pour désigner les successeurs des conseillers d'Etat socialistes Philippe Perrenoud et Andreas Rickenbacher. Lars Guggisberg (UDC) est en tête avec 58'721 voix devant le francophone Pierre-Alain Schnegg (UDC) avec 53'000 voix.

    Le socialiste alémanique Christoph Ammann obtient 45'423 voix et son collège de parti, le francophone Roberto Bernasconi, recueille 36'159 voix. Les deux autres candidats sont largement devancés, selon les résultats provisoires de la chancellerie d'Etat.

    Seule certitude, l'un des deux élus sera un candidat francophone. La constitution cantonale bernoise garantit l'un des sept sièges au Conseil-exécutif à la minorité francophone. Dans le Jura bernois, c'est le candidat UDC Pierre-Alain Schnegg qui l'a emporté devant le socialiste Roberto Bernasconi.

  • 16h02  

    Le gouvernement tessinois réagit au Gothard

    La sécurité et la solidarité nationale ont été décisives pour le oui au deuxième tube sous le Gothard, selon le président du gouvernement tessinois Norman Gobbi (Lega). Il s'est engagé à améliorer la mobilité dans les communes du sud du canton qui ont rejeté cette solution pour assainir le tunnel. Il est également positif de voir que le canton d'Uri, sur le versant nord de l'ouvrage a aussi voté pour une deuxième galerie, a indiqué M. Gobbi. Le projet d'assainissement sans hausse des capacités de transit routier a finalement convaincu les Suisses.

    Mais ce oui national ne doit pas faire oublier qu'il faut régler les problèmes avec les communes du sud du canton qui ont voté non dimanche. Ces localités ont notamment voté contre la construction d'un deuxième tube en raison de l'asphyxie du trafic par les transfrontaliers. Il faut trouver un nouveau concept de mobilité et changer les mentalités, a déclaré Norman Gobbi.

  • 16h01  

    Elections cantonales dans le canton de Berne: résultats dans le Jura bernois


  • 15h57  

    La défaite de l'UDC s'explique par une mobilisation sans précédent

    Le refus contre l'initiative de mise en oeuvre sur le renvoi des criminels étrangers s'explique par une mobilisation massive. Tous les milieux, même économiques - habituellement en retrait - se sont engagés contre le texte de l'UDC, a analysé le président du PLR Philipp Müller. Après le premier sondage fin janvier de gfs.bern qui donnait l'initiative gagnante, «une dynamique incroyable» s'est développée, a poursuivi l'Argovien,

  • 15h56  

    Gothard : L'hôtellerie-restauration respire

    «La fermeture du tunnel routier du Gothard aurait eu des conséquences graves pour l'hôtellerie-restauration du Tessin», constate Casimir Platzer, président de GastroSuisse. Pour le tourisme, pilier important de l'économie tessinoise, une relation nord-sud sûre est indispensable. «Le Tessin n'aurait en aucun cas pu se permettre un repli», confirme Massimo Suter, président de GastroTicino. Une grande partie des hôtes du Tessin viennent du versant nord des Alpes. Le blocage du tunnel se serait par conséquent répercuté négativement sur la demande. La branche combat déjà contre le franc fort et une âpre concurrence transfrontalière.

  • 15h50  

    Gothard: le TCS est ravi

    Le TCS se réjouit de l'approbation du peuple suisse pour un second tube routier au tunnel du St-Gothard. Plus rien ne s'oppose désormais à l'assainissement durable du tunnel existant et à la séparation du trafic par sens de circulation, écrit-il dans un communiqué. Cette décision exprime le souhait des citoyennes et des citoyens d'augmenter la sécurité dans le tunnel du St-Gothard. Le résultat de la votation le montre clairement : la majorité du peuple suisse a compris que la réfection du tunnel actuel du St-Gothard, avec un deuxième tube, constituait la seule solution réellement durable et tournée vers l'avenir.

  • 15h46  

    Lausanne: la gauche maintient six élus sur sept

    La gauche lausannoise a de nouveau cartonné dimanche aux élections communales. Elle conserve six représentants sur sept, élus au premier tour. La municipale des finances Florence Germond arrive en tête. Le premier candidat de droite Pierre-Antoine Hildbrand n'a pas atteint la majorité absolue.

    Du coup, le président du PS Suisse a félicité ses camarades


  • 15h44  

    Résultats du canton du Tessin

    Initiative imposition des couples : oui à 54.7 %
    Initiative de mise en oeuvre: oui à 59.4 %
    Gothard: oui à 57.7%
    Denrées: non à 58,2 %

  • 15h40  

    Cela avance dans le canton de Vaud



  • 15h39  


  •  


  • 15h35  

    La chancellerie fédérale annonce une conférence de presse avec 4 conseillers fédéraux: Ueli Maurer, Simonetta Sommaruga, Doris Leuthard et Johann Schneider-Ammann.

  • 15h35  

    La participation devrait dépasser les 60%

    La Suisse a frôlé des records de participation dimanche. Plus de 60% des électeurs se seraient rendus aux urnes selon plusieurs politologues. Il faut remonter à 1992 pour qu'une élection ait davantage mobilisé.

    La population s'était déjà fortement impliquée dans la campagne concernant le renvoi des criminels étrangers. D'autres sujets importants, comme le tunnel routier du Gothard, ainsi qu'une foule de votations et d'élections cantonales étaient parallèlement au menu. Les votations de l'an passé n'avaient attiré que 42% en mars et 43% en juin.

    Le record des dernières décennies, détenu par le scrutin sur l'EEE avec 78,7% de votants en 1992, n'est de loin pas battu. La dernière votation pour laquelle la participation s'est approchée de 60% remonte au 3 mars 2002: 58,4% des citoyens avaient alors voté sur l'adhésion de la Suisse à l'ONU.

  • 15h33  

    Flavia Kleiner: le peuple en a marre de l'alarmisme UDC

    «Le peuple en a marre de l'alarmisme UDC». Flavia Kleiner, coprésidente du comité ONG contre la mise en oeuvre du renvoi des criminels, interprète le net refus de cet objet comme un avertissement envers le parti.

    Ce «non» est un signe que nous ne devons pas discuter de thèmes importants sans décence, explique à l'ats Flavia Kleiner. Le peuple ne tolère manifestement pas que l'UDC avec cette initiative mette en danger la prospérité, les valeurs et le succès de la Suisse. «La société civile est la plus grande opposante de l'UDC».

    Forte du verdict populaire clair, la coprésidente exige maintenant que la mise en application de la clause d'exception pour les cas de rigueur soit respectée. «Celle-ci doit être conforme au droit international et à la Convention internationale des droits de l'enfant». Le droit à la famille doit par exemple être pris en considération par les juges.

  • 15h32  

    Votations cantonales à Schaffhouse

    Le canton de Schaffhouse ne réformera pas ses structures communales. Ses citoyens ont rejeté tant le principe d'une suppression de l'échelon communal que celui d'un processus de fusion des communes. En cas de «oui» à l'une des deux variantes, le gouvernement aurait dû proposer un projet de réforme d'ici à 2019. La variante la plus radicale proposée aux votants prévoyait la suppression des 26 communes schaffhousoises. Leurs tâches administratives et politiques auraient été reprises par le canton. Les citoyens ont balayé dimanche cette idée à une majorité de 81,6%.

    Avec 54,5% des voix, les Schaffhousois ont également rejeté l'option plus modérée qui maintenait l'échelon communal, mais réduisait le nombre de communes et devait rendre leurs structures plus performantes. L'administration cantonale aurait, de son côté, été adaptée en conséquence.

  • 15h32  

    Une plaisanterie sans doute!


  • 15h30  

    On vote aussi sur le plan communal dans le canton de Vaud. Les résultats provisoires à Lausanne:


  • 15h29  

    Les Neuchâtelois plébiscitent le nouveau projet de RER

    Cette fois, les Neuchâtelois sont prêts à se doter d'une ligne ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Trois ans après avoir refusé le Transrun, ils ont plébiscité par 84,17% des voix la stratégie Mobilité 2030, qui couvre l'ensemble du canton. Toutes les communes ont dit clairement oui dimanche en votation populaire. La participation a atteint un bon niveau: 49,15%.

    Pour le Conseil d'Etat qui a concocté cette stratégie, il était important que les citoyens se déplacent aux urnes en grand nombre. Ce résultat massif permet au canton de montrer à la Confédération un gros enthousiasme pour les deux importants chantiers demandant des financements fédéraux. La ligne entre le Bas et le Haut du canton et l'évitement routier du Locle et de La Chaux-de-Fonds sont les projets phares du paquet.

  • 15h24  

    Résultats du canton du Neuchâtel

    Initiative imposition des couples : oui à 51.2 %
    Initiative de mise en oeuvre: non à 65.3 %
    Gothard: oui à 50.6%
    Denrées: oui à 54.3 %

  • 15h24  

    Le texte sur le mariage est approuvé par la majorité des cantons. Mais le peuple pourait encore dire non.

  • 15h24  

    L'initiative sur les criminels étrangers

  • 15h22  

    Le Gothard fait l'unanimité

  • 15h22  

    Initiative sur les denrées alimentaires refusée à la majorité des cantons

  • 15h21  

    Genève: Le projet d'agrandissement du Musée d'art et d'histoire est refusé

    Les oppositions multiples auront eu raison du projet de rénovation et d'agrandissement du Musée d'art et d'histoire (MAH) de Genève. Le crédit de réalisation a été refusé par 54% les citoyens de la Ville de Genève. Ce résultat se base sur 95% des bulletins rentrés.

    «Le Conseil administratif prend acte avec regret de ce résultat», a déclaré dimanche devant les médias Sami Kanaan, magistrat en charge de la Culture. Selon lui, les modifications apportées au projet initial de l'architecte français Jean Nouvel, l'amélioration récente de la convention passée avec la Fondation Gandur pour l'art et la présentation du projet scientifique n'ont pas suffi pour convaincre.

    L'exécutif municipal promet de se remettre au travail comme il l'avait fait pour le projet du Musée d'ethnographie, refusé une première fois par le souverain en 2001. En l'absence de plan B pour le bâtiment centenaire du MAH, il faudra partir de zéro. Une feuille de route pour un nouveau projet, tenant compte des critiques, sera présentée avant l'été, a assuré Sami Kanaan.

  • 15h19  

    Votations cantonales Bâle-Ville

    Le canton de Bâle-Ville ne peut plus vendre des terrains lui appartenant. Les citoyens ont en effet nettement accepté dimanche la «nouvelle initiative sur le sol» visant à mettre un frein à la spéculation. L'initiative, soutenue par la gauche, a été acceptée par 43'912 voix contre 21'748.

    Par 41'623 voix contre 23'155, les Bâlois ont aussi accepté l'initiative «pour un libre choix de toutes les options à l'école secondaire». Les élèves de toutes les filières du secondaire pourront donc choisir toutes les options à disposition.

    Les citoyens ont encore accepté par 39'883 voix contre 19'922 une modification de la constitution qui donne davantage de compétence au parlement face au gouvernement.

  • 15h18  

    Votations cantonales Lucerne

    Non au déplacement des requérants d'asile une fois par année
    Les requérants d'asile dans le canton de Lucerne ne seront pas déplacés au moins une fois par année pour les empêcher de «prendre racine». Les citoyens lucernois ont refusé dimanche une initiative de l'UDC. L'initiative «pour une politique d'asile proche des citoyens» a été refusée par 68,4% des votants.
    Avec ce texte, l'UDC affirmait vouloir donner davantage de marge de manoeuvre au canton pour faire face à ce que le parti appelle le «chaos de l'asile». L'autre objectif était d'empêcher le canton de placer les citoyens face au fait accompli.

  • 15h05: VERS UN NON A LA FISCALITE DU MARIAGE  

    Selon une 3e projection de gfs.bern, on se dirigerait vers un non à la fiscalité des époux à 50,5%. La marge d'erreur est de plus ou moins 1%.


  • 1ER OBJET FEDERAL REJETE DEFINITIVEMENT  

    Denrées alimentaires: texte rejeté définitivement

    La spéculation sur les denrées alimentaires ne sera pas interdite. Les traders pourront continuer de spéculer sur les denrées alimentaires. La majorité des cantons a rejeté dimanche l'initiative populaire «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires» de la Jeunesse socialiste.

    Les résultats des autres objets fédéraux ne sont pas encore tombés définitivement.

  • 15h05  

    Votations cantonales à Schwyz

    Schwyz augmente sa contribution à la haute école technique
    Les Schwyzois ont nettement accepté dimanche d'augmenter la contribution du canton à la haute école technique de Rapperswil (SG). La part schwyzoise passera ainsi de 1,9 à 3,6 millions de francs. La hausse de la contribution a été acceptée par 62,6% des votants

  • 15h03  


  • 15h00  

    Les Neuchâtelois plébiscitent le nouveau projet de RER

    Cette fois, les Neuchâtelois sont prêts à se doter d'une ligne ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Trois ans après avoir refusé le Transrun, ils ont plébiscité dimanche par 84,17% des voix la stratégie globale Mobilité 2030, qui couvre l'ensemble du canton.

  • 15h00  

    Rejet de l'autonomisation de l'Office des véhicules

    Les Jurassiens n'ont pas voulu d'une autonomisation de l'Office des véhicules (OVJ). Ils ont désavoué le gouvernement et les partis de droite en rejetant dimanche par 64,8% des votants le changement de statut de ce service.

    Les citoyens ont donc été sensibles aux arguments de la gauche qui dénonçait une première étape vers la privatisation de ce service de l'Etat. Au cours de la campagne, les opposants à ce projet ont fait part de leur crainte de voir la nouvelle forme juridique échapper totalement au contrôle du Parlement.

  • DEUX NON, UN OUI ET UN RESULTAT INCERTAIN A 14h05  

    Non au renvoi des criminels étrangers et oui au Gothard

    L'UDC devrait affronter dimanche un échec avec son initiative de mise en oeuvre sur le renvoi des criminels étrangers. Selon les projections données par la SSR, les Suisses auraient dit «non» à 59%.

    Le suspense continue pour l'initiative sur l'imposition des couples. L'institut gfs.bern ne donne toujours pas de tendance concernant l'initiative du PDC. Les deux camps sont à égalité 50-50, et la marge d'erreur est de plus ou moins 2%. La majorité des cantons devrait être atteinte, mais pas forcément la majorité des votants.

    Les Suisses auraient en revanche accepté à 57% le percement d'un second tube routier au Gothard. Seuls Vaud et Genève l'auraient refusé selon les projections. L'initiative sur la spéculation alimentaire de la Jeunesse socialiste devrait être rejetée par 60% des votants.


  • 14h57  

    Criminels étrangers: «la propagande de l'UDC a échoué

    Avec son initiative de mise en oeuvre sur le renvoi des criminels étrangers, l'UDC s'est fait prendre à son propre piège. Elle avait lancé «une opération de propagande effrénée» avant même que le Parlement n'élabore une loi d'application de son texte contre l'immigration de masse, a déclaré le président du PDC Christophe Darbellay. Or il s'avère que le texte des Chambres fédérales est par exemple plus sévère concernant les viols. Car, tout le monde est d'accord sur le fait qu'il faut sévèrement punir ceux qui commettent des crimes graves, a ajouté Christophe Darbellay.

    Selon lui, ce résultat net s'explique aussi par une mobilisation sans précédent, le texte de l'UDC faisait en effet l'unanimité contre lui. Et de s'interroger: «cet échec marque peut-être la fin d'une ère? Le départ du vice-président de l'UDC Christoph Blocher est-il vraiment une coïncidence?», a-t-il lancé.

  • 14h55  

    Résultats du canton du Jura

    Initiative imposition des couples : oui à 60%
    Initiative de mise en oeuvre: non à 60%
    Gothard: oui à 50.2%
    Denrées: oui à 50,5%

  • 14h49  

    La carte sur le Gothard

  • 14h49  

    La carte sur les denrées alimentaires

  • 14h49  

    La carte sur la fiscalité du mariage

  • 14h49  

    La carte de l'initiative sur les criminels étrangers

  • 14h41  

    Denrées alimentaires: PLR et PLDC satisfaits

    Le PLR et le PDC, très satisfaits du net rejet de l'initiative contre la spéculation sur les denrées alimentaires, ont souligné que le texte des Jeunes socialistes ne permettait pas d'atteindre l'objectif visé. Et il aurait eu des conséquences négatives pour la Suisse. «L'objectif était louable, soit éviter la hausse des prix des denrées, un bien qui doit être accessible à tous dans le monde», a relevé le conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR). Mais l'augmentation des prix a d'autres causes, telles que la météorologie, les conflits ou la situation politique.

    Même son de cloche de la part du PLR Philippe Nantermod, qui parle d'un texte qui était «plein de bonnes intentions», mais qui était mauvais pour la Suisse et inutile pour l'objectif recherché, soit la lutte contre la faim dans le monde». Selon le conseiller national valaisan, l'initiative aurait eu des effets colatéraux pour les producteurs, grands et petits, et pour la place économique suisse.

  • 14h41  

    Soleure prend des mesures contre les inondations

    Le canton de Soleure va renforcer la protection contre les inondations le long de la rivière Emme entre Biberist (SO) et son embouchure dans l'Aar. Ses citoyens ont plébiscité dimanche un crédit de 18,8 millions de francs. Le lit du cours d'eau sera élargi et de nouvelles digues seront aménagées. Les Soleurois ont approuvé le projet des autorités avec une nette majorité de 83,05%.

  • 14h40  

    Résultats du canton Valais

    Initiative imposition des couples : oui à 57%
    Initiative de mise en oeuvre: non à 55%
    Gothard: oui à 56,6%
    Denrées: non à 63,9%

  • 14h38  

    Votations cantonales en Argovie

    es citoyens argoviens ont refusé de justesse dimanche d'abolir l'interdiction de danser en vigueur dans le canton lors des principaux jours fériés. L'UDC, le PDC, les trois Eglises nationales, le gouvernement et le parlement recommandaient son rejet. L'initiative du Parti pirate, sa première au niveau cantonal, a été refusée par 51,84% des votants. La participation a atteint 61,47 %.
    L'initiative exigeait que les bars et les restaurants puissent ouvrir jusqu'à 02h00, au lieu de 00h15 actuellement le Vendredi Saint, à Pâques, le dimanche de la Pentecôte, à Noël et le jour du Jeûne fédéral.

  • 14h37  

    Votations cantonales à Uri

    Oui à l'agrandissement du centre de formation professionnelle
    Les citoyens uranais ont largement accepté dimanche un crédit de 8,4 millions de francs pour l'agrandissement du centre de formation professionnelle et continue du canton d'Uri. Un nouveau bâtiment de trois étages sera donc construit. Le crédit a été approuvé par 87,9 % des votants.

  • 14h34  

    Trois oui et 1 non pour l'instant dans le canton de Berne:


  • 14h32  

    Yverdon dit 4x non.



  • 14h31  

    Et l'humour n'en finit pas sur la défaite de l'UDC:


  • 14h26  

    Le président du PDC Christophe Darbellay ne cache pas son plaisir devant la défaite de l'UDC:


  • 14h25  

    Criminels étrangers: le PS parle de victoire historique

    La société civile s’est mobilisée pour défendre clairement l’Etat de droit, la protection des minorités et l’humanité, face à la xénophobie et aux tendances totalitaires de l’UDC », s’est ainsi réjoui le PS dans un communiqué.


  • 14h20  

    Criminels étrangers: Adrian Amstutz craint un abus de la clause de rigueur

    Le net refus qui se dessine contre l'initiative de mise en oeuvre sur le renvoi des criminels étrangers (59%) fait craindre à l'UDC un abus de la clause de rigueur qui offre une marge de manoeuvre aux juges. Selon Adrian Amstutz, les exceptions ne doivent pas devenir la règle. Le Parlement a élaboré une loi d'application qui ne retient que les crimes les plus graves pour permettre une expulsion automatique, elle offre ainsi une petite marge de manoeuvre aux juges avant d'expulser des criminels étrangers, «dont il ne faudra pas abuser», a déclaré le chef du groupe parlementaire sur les ondes de la radio SRF.


  • 14h20  

    Fabian Molina: «Le gouvernement doit prendre le malaise au sérieux»

    «Nous prenons maintenant les opposants au mot», a dit dimanche à l'ats Fabian Molina, président des Jeunes socialistes (JS), en réaction au rejet de l'initiative de son parti contre la spéculation sur les denrées alimentaires. Il exige du Conseil fédéral qu'il ne réduise pas l'aide au développement.

    «Une réduction serait une marque de mépris», a ajouté M. Molina. Le président demande aussi que soient activées les limites de positions nettes qu'une personne peut détenir sur les matières premières. Cette compétence du gouvernement est prévue par la nouvelle loi sur l'infrastructure des marchés financiers. But: éviter que des acteurs indésirables contournent des réglementations étrangères en passant par la Suisse.

    «En outre, l'agenda de l'ONU doit être appliqué», a dit M. Molina. Il fait allusion à l'entrée en vigueur au début de l'année de l'Agenda 2030 pour un développement durable. Un des objectifs de cet Agenda est d'éradiquer la faim dans le monde d'ici à 2030. A ce titre, le texte exige expressément des mesures visant à réduire l'extrême volatilité des prix des denrées alimentaires. Celles-ci doivent maintenant être appliquées, a conclu le président des JS.

  • 14h18  

    Le conseiller national vaudois Roger Nordmann réagit. Il est un opposant au Gothard:




    Sa collègue tessinoise Marina Carobbio renchérit:


  • 14h16  

    Criminels étrangers: la gauche se réjouit

    La gauche se réjouit du résultat qui se profile concernant la mise en oeuvre du renvoi des étrangers criminels. Mais elle ne se relâche pas et appelle déjà «à poursuivre le combat».

    «Merci aux milliers de militant-e-s engagé-e-s contre l'initiative UDC. Il faut poursuivre le combat pour l'Etat de droit #loisurl'asile!», écrit Christian Levrat sur Twitter en début d'après-midi.




    Sur le même réseau social, Carlo Sommaruga (PS/GE) demande à ses concitoyens de «persister» faisant écho au «ne faiblissons pas!» de son collègue vaudois, Jean Christophe Schwaab (PS/VD).

    Malgré ce net refus, il faut continuer à se battre contre la discrimination et s'engager pour que toutes les personnes domiciliées en Suisse bénéficient des mêmes droits, relève de son côté Unia. Il ne faut pas oublier que le projet parlementaire de mise en uvre de l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse, acceptée en 2010, «crée lui aussi un droit spécial pour les personnes sans passeport suisse», rappelle le syndicat.

  • 14h16  

    Vaud: vers un non à l'initiative de l'UDC et au Gothard

    Les Vaudois refuseraient largement dimanche, à plus de 64%, l'initiative UDC sur les criminels étrangers, alors que la moitié des bulletins de vote ont été dépouillés. Le canton dirait également non à un second tube au Gothard à 51,4%.

    L'issue de la votation sur l'imposition des couples se dessine: le non l'emporterait avec 51,2%, d'après des résultats provisoires (53% des bulletins dépouillés). L'initiative de la Jeunesse socialiste suisse «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires» serait largement refusée (59%).

  • 14h10  

    Les Jeunes socialistes réagissent après le refus de leur texte sur les denrées alimentaires


  • 14h08  


  • 14h04  

    Les Verts et le PS déçus du oui au 2e tube au Gothard

    es Verts et le PS sont déçus de l'acceptation par le peuple du deuxième tube routier du Gothard. Les deux partis vont tout faire pour obtenir des garanties fermes du Conseil fédéral afin que les capacités de transit par la route à travers les Alpes ne soient jamais augmentées. «Je vais déposer prochainement une interpellation au Parlement pour que le Conseil fédéral s'engage à ne jamais ouvrir les deux voies par tube et modifier la Consitution», a déclaré à l'ats la présidente des Verts Regula Rytz.

    Nous demanderons également que le gouvernement fasse tout son possible pour éviter l'arrivée des «gigaliners» dans le tunnel du Gothard. Ces super-camions (60 tonnes) devront transiter sur les transversales ferroviaires alpines, selon la conseillère nationale (Verts/BE).

    Le conseiller national Roger Nordmann (PS/VD) partage les craintes de la Bernoise. Pour lui, il faut désormais poursuivre la politique de transfert de la route au rail, seul garant d'une véritable sécurité. Ce d'autant plus que les deux tubes routiers ne seront opérationnels qu'en 2030, ajoute le vice-président de l'Association transports et environnement (ATE).

    Interrogé sur les implications du oui à l'assainissement du Gothard pourrait avoir sur l'initiative «vache à lait», les deux conseillers nationaux n'ont pas trop de craintes. La votation de dimanche n'est de loin pas un plébiscite à la route, selon Roger Nordmann.

    Regula Rytz renchérit: le oui au Gothard montre surtout que les gens ont réagi à l'argument de la sécurité et pour ne pas isoler le Tessin. Les Verts lutteront aux côtés des autorités pour rejeter ce texte du lobby routier. Le peuple dira le dernier mot le 5 juin.

  • 14h04  

    Deux oui et deux non en Valais

    Le Valais s'apprête à accepter l'initiative «Pour le couple et la famille» et le deuxième tunnel routier au Gothard. Les deux autres objets fédéraux ne devraient pas passer la rampe. Le vote des trois dernières communes ne devrait pas changer le résultat.




    L'initiative «Pour le couple et la famille» et le deuxième tunnel du Gothard sont acceptés à une majorité de plus de 55% pour le premier objet et d'environ 54% pour le second. L'initiative sur les criminels étrangers devrait être rejetée avec près de 54% des voix. Le résultat est plus net pour l'initiative «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires», refusée avec 60% environ des voix. Le taux de participation dépasse 62%.

  • 13h57  

    Gothard: Les politiciens doivent désormais «tenir leurs promesses»

    Après l'acceptation d'un deuxième tube routier au Gothard, les opposants au projet rappellent les politiciens à leurs responsabilités. «Ils doivent tenir leurs promesses», à savoir que cet ouvrage servira uniquement à assainir le tube existant et non à accroître les capacités de trafic», a indiqué à l'ats Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes.

    M. Pult rappelle également la responsabilité de la ministre des transports Doris Leuthard dans ce dossier. «Notre mission sera de poursuivre le transfert de la route au rail dans le cadre des NLFA». Selon l'opposant au deuxième tube, les Suisses ont glissé un «oui» dans l'urne par volonté d'un assainissement du tunnel de 1980, et non pas d'un accroissement du trafic au Gothard.

  • 13h55  


  • 13h53  


  • 12h51  

    Le secrétaire général du PLR fait de l'humour...


  • 13h49  

    A Zurich, on votait aussi sur le plan cantonal.


  • 13h48  

    Le futur président de l'UDC reconnaît la défaite du parti: «aujourd'hui, nous allons perdre »


  • 13h46  

    Résultats très serrés dans le canton de Vaud


  • 13h44  

    Criminels étrangers: la voie est libre pour la solution du Parlement

    Le rejet de l'initiative de mise en oeuvre ouvre la voie à la loi concoctée par le Parlement pour appliquer la première initiative sur le renvoi des criminels étrangers. Le Conseil fédéral n'a plus qu'à fixer la date d'entrée en vigueur.

    Cela ne devrait pas être avant 2017 afin que les cantons aient le temps de se préparer. Ils doivent faire des adaptations d'organisation concernant les ministères publics, les tribunaux, les offices des migrations et la police.

  • 13h43  


  • 13h42  

    Un hashtag pour ceux qui se réjouissent du refus de l'initiative UDC: #happysheeps (joyeux moutons!)


  • 13h39  

    Déception pour les opposants tessinois au Gothard


  • 13h32  

    Humour sur Twitter!


  • 13h30  


  • 13h26  

    Double oui tessinois à l'UDC et au Gothard

    Au Tessin un «oui» se dessine pour l'initiative de mise en oeuvre du renvoi des étrangers criminels. Après le décompte de 64 des 135 communes tessinoises, environ 60% du canton italophone se prononcent pour l'initiative populaire de l'UDC.

    Quelque 61% des Tessinois disent également oui au deuxième tunnel du Gothard. Quant à l'initiative PDC pour la dépénalisation du mariage, elle obtiendrait également les faveurs du canton. Quelque 55% ont glissé un oui dans les urnes.

  • 13h23  

    Le conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR) réagit:


  • 13h20  

    La twittosphère fait déjà de l'humour sur le texte de l'UDC



  • 13h16  

    Score quasi soviétique à Neuchâtel pour le projet de RER


  • 13h13  


  • 13h12  

    La réaction de Nicolas Bideau:


  • 13h09  

    l'initiative sur le mariage très incertaine dans le canton de Vaud



  • 13h03  

    La coprésidente des Verts. la Vaudoise Adèle Thorens, réagit:


  • 13h03  

    L'UDC va perdre aujourd'hui: dixit Claude Longchamp, de l'institut gfs


  • 13h00  

    A Neuchâtel, cela bouge aussi.






  • 12h56  

    Seuls Schaffhouse et le Tessin acceptent pour l'instant le texte de l'UDC sur le revoi des criminels étrangers.


  • 12h55  

    le conseiller national genevois Carlo Sommaruga réagit aux résultats de son canton:


  • 12h52  

    Même Nidwald dit non à l'initiative de l'UDC!!!


  • 12h51  

    Bâle-Ville dit non à 69,4% à l'initative sur le renvoi et non à 60% celle sur le mariage, selon des chiffres définitifs.

  • 12h50  

    Les premières tendances dans le canton de Fribourg


  • 12h49  

    Le canton de Vaud dit non an renvoi des criminels et oui au Gothard et à l'initiative sur le mariage.



  • 12h47  

    La Cour des comptes révisera les comptes de l'Etat

    A Genève, la Cour des comptes sera l'organe de révision des comptes de l'Etat. Le peuple a largement accepté dimanche une modification constitutionnelle qui attribue exclusivement cette compétence à la Cour des comptes.

    Selon 95% des bulletins, cette nouvelle disposition est acceptée par 64,30%. La Constitution attribuait jusqu'à présent la révision à un organe externe et indépendant désigné par le Parlement. Il pouvait déjà s'agir de la Cour des comptes. La majorité du Grand Conseil a préféré donner cette compétence seulement à la Cour des Comptes.

  • 12h45  


  • 12h44  

    Le Tessin dit oui au Gothard pour l'instant.



  • 12h42  

    la conseillère nationale Cesla Amarelle réagit (PS/VD):


  • 12h39  

    «Cohue générale» de dernière minute dans le canton de Vaud

    Les votations fédérales et les élections communales vaudoises ont provoqué dimanche «une cohue générale» de dernière minute devant les bureaux de vote lausannois. A la place de la Louve, une patrouille de police est même venue sur place, indiquent les organisateurs du scrutin. Les six bureaux de vote lausannois «ont été pris d'assaut», explique à l'ats Sylvie Ecklin, secrétaire municipale adjointe. Mais «tout le monde a pu voter», assure-t-elle en relevant que certains «ont tendance à oublier» que les locaux ferment à 11h00, ce qui nous vaut «quelques noms d'oiseaux».

    Pour le bureau de la place de la Louve, une patrouille de police s'est rendue sur place. Une telle affluence n'a plus été vue depuis longtemps, selon les huissiers. Ce que confirme Sylvie Ecklin: ce dimanche est «très particulier», avec les enjeux fédéraux très sensibles auxquels s'additionnent les élections communales vaudoises.

  • 12h34  

    Genève dit quatre fois non

    Les Genevois ont largement rejeté dimanche l'initiative de l'UDC sur les criminels étrangers. Selon des résultats provisoires basés sur 95% des bulletins rentrés, le texte a été refusé par 63,71%.

    Les trois autres objets fédéraux ne passent pas non plus la rampe au bout du lac. Le deuxième tunnel routier au Gothard a recueilli 54,27% de non et l'initiative PDC «Pour le couple et la famille» est rejetée par 53,11% des suffrages. Quant à l'initiative socialiste «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires», elle est refusée par 54,80%.

  • 12h33  

    Selon les tendances, un non se dessine pour le renvoi des criminels étrangers, un oui pour le Gothard et un sort très incertain pour l'initiative sur le mariage. La spéculation des denrées est refusée.


  • 12h32  

    Le Tessin dit pour l'instant oui à 56,4% au Gothard.


  • 12h30  

    Vers un oui au Gothard?



  • 12h30  

    Le taux de participation est très élevé dans le canton de Vaud: 61,2%


  • 12h29  

    Selon le correspondant de la RTS au stamm de l'UDC à Einsiedeln:


  • 12h27  

    Renvoi des criminels: Bâle-Ville dit non (69%), selon le Tages-Anzeiger.

  • 12h26  

    Selon le chef de la rubrique suisse de l'ATS, il y a déjà 2 tendances qui se dégagent:


  • 12h24  

    Les Grisons disent oui pour l'instant au Gothard à 60,3%

  • 12h21  

    Les Zurichois, les Bâlois et les Argoviens diraient non à l'UDC.


  • 12h17  

    Les Genevois ont largement accepté dimanche un crédit de 20,87 millions pour construire une nouvelle caserne à Meyrin-Mategnin. L'armée pourra quitter son site actuel des Vernets où le canton compte construire 1500 logements.
    Le crédit a été accepté par 68,8%, selon des résultats basés sur 95% des votants. Il était attaqué par un référendum lancé par le Groupe pour une Suisse sans armée et l'extrême-gauche. Les référendaires dénonçaient un cadeau sans précédent à l'armée sur fond de chantage sur la question du logement. Ils craignaient aussi que le coût du déménagement de l'armée soit reporté sur les futurs locataires.

  • 12h16  

    Selon des projections, le canton de Zurich dirait oui au Gothard, mais 3x non aux autres objets, dont le renvoi des criminels étrangers. Seuls 33% des votants l'auraient accepté.


  • 12h14  

    Les Vaudois de l'étranger ont voté. Ils disent oui au Gothard et à la fiscalité des couples mariés et refusent le reste.


  • 12H03  

    Le projet d'agrandissement du Musée d'art et d'histoire est refusé

    Le projet de rénovation et d'agrandissement du Musée d'art et d'histoire (MAH) de Genève ne passe pas la rampe. Par 54% de non, il a été refusé par les citoyens de la Ville de Genève. Ce résultat se base sur 95% des bulletins rentrés.

  • 12h01  

    A Genève, on s'apprête à dire 4x non, selon les premiers résultats anticipés. Non à 54% au Gothard, non à 63,7% au renvoi des criminels étrangers, non à 53% à la dépénalisation fiscale du mariage, et non à 54,8% aux denrées alimentaires.



  • 11h45  

    La Chancellerie de Genève annonce ces premiers résultats pour 12h01.
    Selon le site internet, le taux de participation enregistré samedi était de plus de 51%.

  • Préambule  

    Villes et cantons s'attendent à une forte participation. Dans les cantons romands, la participation aux votations fédérales avoisinait jeudi les 40%. Du côté alémanique, certaines villes s'attendent à un taux allant jusqu'à 70%.

    On n'est cependant encore loin du record de 1992 avec un taux de 79% lors de la votation sur l'adhésion à l'Espace économique européen (EEE). L'an dernier, la participation moyenne lors des votations fédérales a atteint 42,8%.

  • Préambule  

    Enfin, nous nous intéresserons également à la Suisse allemande où des scrutins ont également lieu ce dimanche dans 8 cantons. Notamment à Lucerne, où les citoyens votent sur une initiative de l'UDC qui veut durcir la politique d'accueil cantonale. Le scrutin revêt des allures de test sur la politique d'asile au niveau national. A Zurich, une initiative veut rendre l'accès à la formation gratuit pour tous.

  • Préambule  

    Nous suivrons aussi les élections cantonales dans le canton de Berne, où le gouvernement pourrait basculer à droite après 10 ans de majorité de gauche.

    Des élections communales ont également lieu dans le canton de Vaud, ainsi que dans celui de Fribourg.

  • Préambule  

    Nous suivrons également le résultats des scrutins cantonaux en Suisse romande. Ainsi à Genève, huit objets cantonaux et un municipal sont au menu dont des sujets polémiques, comme l'extension du Musée d'art et d'histoire et le déménagement de la caserne des Vernets.

    A Neuchâtel, les citoyens se voient à nouveau proposer une liaison ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, trois ans après l'échec du Transrun. Dans le Jura, le peuple se prononcera sur l’autonomisation de l’Office des véhicules.

    Enfin dans le canton de Berne, les citoyens diront s'ils veulent supprimer de la loi la proportion de la population qui bénéficie de subsides pour réduire le montant des primes de l'assurance maladie. Les Bernois devront également se prononcer sur un crédit de 141,6 millions de francs destiné à la construction d'un bâtiment destiné à accueillir les laboratoires de l'Institut de médecine légale et le Département de recherche clinique de l'Université de Berne

  • Préambule  

    Selon le dernier sondage SSR réalisé le 9 février et publié le 17 février, les Suisses diraient oui à 64% au Gothard. Le scrutin sur l'initiative sur le renvoi des criminels promet d'être serré. Il obtenait 49% de non contre 46% de oui.

    Le texte sur l'égalité des couples mariés recueillit de moins en moins d'avis favorables avec 53% de oui contre 67% en janvier. Enfin, l'objet qui réservera le moins de surprises sera celui sur les denrées alimentaires. Il va très probablement être rejeté à une large majorité.,

  • Préambule  

    Un projet du Conseil fédéral et trois initiatives populaires sont soumis au peuple:

    - La construction d'un 2e tube routier au Gothard pour permettre l'assainissement de la galerie actuelle

    - L'initiative de l'UDC sur le renvoi effectif des criminels étrangers (dite «de mise en oeuvre»)

    - L'initiative du PDC «Non à la pénalisation du mariage»

    - L'initiative des Jeunes socialistes contre la spéculation sur les denrées alimentaires.

  • Préambule  

    Bonjour et bienvenue sur Le Matin pour suivre avec nous en direct ce dimanche de votations fédérales et cantonales.

Créé: 28.02.2016, 11h55

91

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

91 Commentaires

Didier6868 Barras6868

28.02.2016, 19:46 Heures

Maintenant il va falloir se préparer au pire.... Répondre


christian dustour

28.02.2016, 15:29 Heures

Aujourd'hui je me sens tessinois (oui à 60% env.) ou schwytzois (53 % de oui) et me sens bien éloigné de la majorité suisse qui veut prolonger l'accueil des criminels ou délinquants récidivistes. Journée triste pour celles qui vont continuer à croiser leurs violeurs dans les rues de Suisse ou toutes les autres victimes quotidiennes de ce fléau. Répondre



Sondage

Pour vous, le Montreux Jazz Festival, c'est surtout...





Sondage

A quelle série la photo de la nouvelle Municipalité de Lausanne vous fait-elle penser?





Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne