Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 00:22

Asile «Stop à une politique d’asile qui méprise les droits humains»

Près de 5000 personnes ont manifesté à Berne pour protester contre le durcissement du droit d’asile. Quelque 130 sans-papier, qui effectuent une marche à travers l'Europe, se sont joints à la manifestation.

Les manifestants à Berne protestaient contre le durcissement du droit d’asile.

Les manifestants à Berne protestaient contre le durcissement du droit d’asile. Image: Keystone

Mots-clés

Galerie Photos

Manifestation à Berne contre le durcissement du droit d'asile

Manifestation à Berne contre le durcissement du droit d'asile Des milliers de personnes se sont rassemblés samedi 23 juin à Berne pour protester contre le durcissement du droit d’asile.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Près de 5000 personnes ont manifesté samedi à Berne contre le durcissement du droit d’asile. Elles ont dénoncé une «politique migratoire sans humanité». Quelque 130 sans-papier, qui effectuent actuellement une marche à travers l’Europe, étaient de la partie.

Les migrants ont été les premiers à prendre la parole, alors qu’un millier de personnes se rassemblaient près de la gare de Berne. Ils doivent lutter contre la discrimination, la marginalisation et l’exploitation, a déclaré Emine Sariaslan, du Forum pour l’intégration des migrantes et des migrants (FIMM Suisse).

Ceux qui leur imputent la responsabilité des problèmes d’intégration ignorent les obstacles qu’ils doivent affronter, a-t- elle ajouté.

Coloré et pacifique

Le cortège coloré et pacifique s’est ensuite ébranlé en direction de la Place fédérale. A deux reprises, les manifestants se sont assis dans la rue pour appuyer leurs revendications.

A leur arrivée devant le Palais fédéral, ils étaient environ 5000, selon une estimation de l’ats. Les organisateurs ont, eux, parlé de «plus de 5000» manifestants.

Réforme terrifiante

Le conseiller national Balthasar Glättli (Verts/ZH) a critiqué les récentes décisions de la chambre du peuple dans le débat sur la révision de loi sur l’asile. Il a décrit un débat terrifiant et une réforme qui «procède d’une pure inhumanité - sans aucun but à l’appui».

Selon lui, il ne suffit plus de faire preuve de colère ou de peur dans ce pays. «Il faut plus de courage, de confiance et de solidarité», a-t-il lancé, assurant que la barque était loin d’être pleine.

Les réfugiés et les requérants représentent 0,6% de la population suisse. A ses yeux, Berne vide le droit d’asile de son sens, et cela sans nécessité.

Véritables objectifs de l’asile

M. Glättli a appelé à lutter en faveur d’une révision du droit d’asile qui lui permettrait d’atteindre ses objectifs - à savoir protéger les personnes menacées, et pas d’effrayer les réfugiés et de faire tomber les requérants dans la misère.

Le rassemblement avait été convoqué par diverses organisations critiquant «la tendance à la répression» en matière d’asile, dont des syndicats, des partis et des organisations de défense des droits de l’homme.

Le Conseil national a décidé à la mi-juin d’un durcissement du droit d’asile. Il a notamment approuvé l’arrêt de l’aide sociale pour les requérants, qui devraient se contenter de l’aide d’urgence.

Un groupe d’environ 130 sans-papiers s’est joint à la manifestation. Ils effectuent actuellement une marche à travers toute l’Europe, de Bruxelles à Strasbourg, pour attirer l’attention sur leur situation précaire. Les participants à cette marche internationale ont franchi jeudi la frontière helvétique à Bâle. (ats/nxp)

(Créé: 23.06.2012, 16h41)

Sondage

Est-ce une bonne chose d'avoir supprimé les cours obligatoires pour chiens?




Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.