ACCUEIL 1.10.2014 Mis à jour à 17h58

Sur la route ou les rails, comment se jouer du froid

Transports

Les transports publics se mobilisent depuis hier afin que tout roule malgré les excès de la météo. Conseils et astuces pour les conducteurs, dispositifs en place chez les transporteurs.

Par Marion Moussadek. Mis à jour le 01.02.2012 1 Commentaire
Hier, le tram 12 a déraillé dans la boucle de Moillesullaz, aux portes de la France, à Genève. Pour le ré-enrailler, il a fallu l'intervention d'un camion spécial et de techniciens dépêchés spécialement sur place. L'opération a duré plus de deux heures.

Hier, le tram 12 a déraillé dans la boucle de Moillesullaz, aux portes de la France, à Genève. Pour le ré-enrailler, il a fallu l'intervention d'un camion spécial et de techniciens dépêchés spécialement sur place. L'opération a duré plus de deux heures.
Image: TPG

Liens

Galerie photo

La neige et le froid ont atteint la Suisse

La neige et le froid ont atteint la Suisse
La neige tombée depuis lundi sur la Suisse, accompagnée du début d'une vague de froid, rend les paysages magnifiques et le trafic routier difficile. Images saisies entre lundi et mardi.

Articles en relation

Mots-clés

«Vous connaissez la tactique de Gérard Jugnot dans "Les Bronzés font du ski" pour dégivrer la serrure de sa voiture, interroge, goguenard, le porte-parole du Touring Club Suisse (TCS) Moreno Volpi. Eh bien, il y a des méthodes plus appropriées pour le faire, comme le produit antigel, et cela fait partie de l'équipement que tout automobiliste doit avoir, s'il est contraint d'emprunter son véhicule malgré des conditions météo exécrables.»

Portes siliconées

L'équipement de la voiture? Outre les traditionnels «pneus d'hiver» – et non pas «pneus neige», insiste Moreno Volpi, qui souligne que c'est «le froid qui est déterminant pour la conduite, et non pas seulement la neige» – il faut être muni d'un grattoir, d'un lave-glace qui ne givre pas, de produit antigel (méthode plus hygiénique que celle employée par Gérard Jugnot dans le film), et de portes siliconées pour éviter que l'ouverture ne coince et que les portières restent collées, comme cela peut être le cas si elles ne sont pas de première jeunesse.

Le TCS rappelle l'importance de rouler avec des pneus d'hiver, d'octobre à Pâques: «Dès 7 degrés, l'asphalte est très froid, le pneu devient dur et l'adhérence diminue drastiquement».

Pneus d'hiver divers

Toujours côté route, le porte-parole de l'Office fédéral des routes (OFROU) Antonello Laveglia précise: «Il ne faut pas mettre tous les pneus d'hiver dans le même sac. Il faut distinguer selon vos besoins. Si vous habitez une région systématiquement enneigée, vous ne solliciterez pas vos pneus avec la même intensité qu'un habitant en plaine.» A cet égard, le TCS renvoie aux tests de dizaines de pneus qu'il effectue chaque année et dont il met les résultats à disposition gratuitement en ligne.

Les TPG ont des nouveaux pneus

Les pneus sont aussi au cœur des préoccupations des Transports Publics Genevois (TPG) qui, suite au chaos provoqué par les premières neiges l'hiver dernier, ont changé les pneumatiques de leurs 290 véhicules. «Avant, nous avions des pneus 4 saisons. Cette année, nos pneus sont "lamellisés", c'est-à-dire qu'ils ne se contentent pas d'offrir un profil en zig-zag, leurs flancs sont adhérents», explique le porte-parole des TPG Philippe Anhorn.

Mais sur rail, c'est une autre histoire. Le tramway 12 a en effet déraillé hier en début d'après-midi. «Un amoncellement de neige dans la boucle de Moillesullaz a fait légèrement dérailler le tram 12. Il a fallu plus de deux heures pour le ré-enrailler mais les usagers n'ont pas été gênés car une ligne de bus a été mise en place pour les deux arrêts qui ne pouvaient plus être desservis jusqu'au terminus», raconte encore Philippe Anhorn.

TL et TPG: trafic en live

Du côté des Transports lausannois (TL), on se félicite de la bonne marche du réseau. Dès lundi soir, les véhicules ont été chaînés et, pour l'anecdote, dans le cadre de la politique d'entreprise que mènent les TL, les chaînes ont été posées par les cadres supérieurs et par les techniciens. C'est «l'opération tapis neige qui vise à renforcer l'esprit de solidarité au sein de l'entreprise», explique la responsable de la communication des TL Michèle Bohin.

Pour les TPG comme pour les TL, les petits retards à déplorer çà et là sont dus au ralentissement général de la circulation routière, aux véhicules privés mal équipés, aux accidents liés à la neige.

Pour le reste, les deux entités de transport renvoient à leurs applications en ligne ou sur smartphones et tablettes numériques qui, toutes deux, informent sur le trafic en temps réel. Pour le reste, les précautions d'usage sont valables: la porte-parole des TL rappelle ainsi qu'outre des rampes d'accès, des ascenseurs sont disponibles pour tout piéton craignant de glisser (notamment au Flon à Lausanne).

Les CFF se mobilisent

Du côté du trafic ferroviaire, les CFF font également tout leur possible pour ne pas accuser de retard et sont en «alerte maximale». Ainsi, 360 employés supplémentaires seront mobilisés «pour assurer la bonne marche du trafic ferroviaire», annonçait hier la régie dans un communiqué. «Ces personnes seront affectées au déblaiement des quais, à briser la glace s'étant formée dans des tunnels ou a dégripper des aiguillages à l'aide d'un chalumeau», précisait encore le porte-parole des CFF Frédéric Revaz. A noter que le matériel roulant est prévu pour rouler par des températures allant jusqu'à moins 20 degrés.

Les avions volent

Du côté de l'aéroport international de Genève, il n'y a pour l'instant, pas de problème majeur lié aux chutes de neige et à la vague de froid qui s'abat sur la région lémanique. «Ce n’est pas tant le froid que la neige qui peut poser problème», expliquait hier le porte-parole de l’aéroport Bertrand Stämpfli. «Pour l’heure, nous y faisons face facilement. Des nettoyages de la piste étaient prévus toutes les trois heures ce mardi. Il importe de ne pas laisser de la neige qui pourrait se transformer en glace par la suite».

La situation est donc loin de ressembler à celle de décembre 2010, quand de fortes chutes de neige avaient perturbé tout le trafic aérien en Europe, dont celui des aéroports de Genève, Zurich et Bâle où des dizaines de vols avaient dû être annulés.

(Newsnet)

Créé: 01.02.2012, 07h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Jean-Claude Dusse

01.02.2012, 07:53 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Si jamais ce n'est pas Thierry Lhermitte qui se soulage sur la voiture rouge, mais Gerard Jugnot... Répondre



Sondage

Via Sicura réprime-t-elle trop sévèrement les automobilistes?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!