Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 13:38

Diplomatie Un chasseur suisse abat un cerf mascotte en Autriche

Un nemrod helvétique subit l’ire du village autrichien de Batschuns dans le Vorarlberg. Il avait abattu un cerf de légende, «Heinrich XIV» qui était devenu la mascotte des habitants.

Le cerf «Heinrich XIV» était une mascotte pour les habitants du village de Batschuns.

Le cerf «Heinrich XIV» était une mascotte pour les habitants du village de Batschuns. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Heinrich XIV» aurait dû mourir de vieillesse et ses bois auraient encore dû se développer pendant de nombreuses années. Mais un chasseur suisse obnubilé par la passion qu’il assouvait dans le Vorarlberg autrichien n’a pu s’empêcher de tuer le noble cerf, devenue au fil du temps la mascotte du village de Batchuns.

Les habitants de la contrée sont inconsolables, selon «20 Minuten». D’après un habitant du village, «Heinrich XIV», qui doit son surnom au nombre de ramifications de ses bois, était devenu très familier et n’hésitait plus à manger des pommes dans les vergers du village. (Le Matin)

(Créé: 21.08.2012, 11h27)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.