Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:57

Région frontalière Un séisme secoue le nord de l'Italie, près de la Suisse

Le nord de l'Italie, tout près de la frontière suisse, a été secoué dimanche à 1h58 par un séisme de magnitude 3,2. Le séisme n'a apparemment par causé de dégâts.

L'épicentre du séisme de magnitude 3,2, qui a secoué dimanche à 1h58 le nord de l'Italie, tout près de la frontière suisse, était situé à 18 km au nord-est de  Santa Maria im Münstertal.

L'épicentre du séisme de magnitude 3,2, qui a secoué dimanche à 1h58 le nord de l'Italie, tout près de la frontière suisse, était situé à 18 km au nord-est de Santa Maria im Münstertal. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'épicentre du séisme de magnitude 3,2, qui a secoué dimanche à 1h58 le nord de l'Italie, tout près de la frontière suisse, était situé à 18 km au nord-est de Santa Maria im Münstertal, a indiqué le service sismologique suisse de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

Le tremblement de terre a pu être ressenti de manière assez forte à proximité de l'épicentre, poursuit l'EPFZ. Des dégâts ne sont toutefois pas attendus pour cette magnitude. (ats/nxp)

(Créé: 13.03.2016, 06h27)

Sondage

Manuel Valls a-t-il une chance de devenir président?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.