ACCUEIL 20.10.2014 Mis à jour à 09h56

Widmer-Schlumpf dénonce l'achat de données bancaires

Différend fiscal

Pour la cheffe du département des finances, l'acquisition illégale d'informations secrètes n'a plus lieu d'être. Son homologue allemand acquiesce.

Mis à jour le 17.07.2012 4 Commentaires
La Cheffe du Département Fédéral des Finances, Eveline Widmer-Schlumpf, et le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble.

La Cheffe du Département Fédéral des Finances, Eveline Widmer-Schlumpf, et le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Pour la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, l’acquisition illégale de données bancaires suisses par des autorités allemandes n’est plus permise en raison de l’accord fiscal passé entre la Suisse et l’Allemagne. Elle l’a répété mardi soir sur les ondes de la radio alémanique SR.

Accord entre la Suisse et l'Allemagne L’achat de CDs ne se justifie plus, a déclaré la présidente de la Confédération, évoquant l’achat présumé d’un tel document par le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie. En signant l’accord avec la Suisse, l’Allemagne s’est engagée à ne plus acquérir illégalement ce genre de données. La cheffe du Département fédéral des finances (DFF) a toutefois reconnu que jusqu’à la ratification et l’entrée en vigueur de cet accord, le gouvernement allemand avait «les mains liées» et qu’il ne pouvait pas encore interdire aux Länder d’acquérir ces données bancaires.

L'opposition des Länder Le ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble s’est distancié lundi de l’achat de CD de données bancaires suisses par d’autres pays. De telles acquisitions ne peuvent être qu’une aide d’urgence, mais n’offrent pas une solution pour résoudre de manière satisfaisante les différends fiscaux. La ratification de l’accord avec l’Allemagne bute pour l’heure sur l’opposition des Etats régionaux allemands contrôlés par l’opposition social-démocrate, dont la Rhénanie du Nord-Westphalie. Les puissants Länder jugent le texte trop clément avec les fraudeurs et les banques suisses. (ats/Newsnet)

Créé: 17.07.2012, 20h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Jean-François Chappuis

17.07.2012, 22:00 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Les deux ministres s'entendent comme des coqs en pâte! Cela fait plaisir à voir, qu'ils réprouvent ensemble cette vente de CD concernant ces clients allemands d'une banque Suisse! Leur mot d'ordre : Quant un accord est conclu on le respecte à la lettre. Répondre


Ludovic Cruchot

18.07.2012, 09:02 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Ben voyons! Il faut protéger les requins du fric! Répondre



Sondage

Les températures vont chuter cette semaine. Croyez-vous encore au retour de belles journées automnales cette année?




Sondage

Pour les 16-25 ans, fonder une famille est plus important que de faire carrière. Et pour vous?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Que pensez-vous de la nouvelle mascotte UDC?