Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 23:42

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Par sa réaction, M. Berset démontre, une fois de plus, qu'il n'est pas l'homme de la situation ! Rarement le principe de Peter ne s'est aussi bien appliqué à un politicien dont on pouvait attendre mieux alors qu'il était à l'échelon au-dessous. A sa décharge, il est dans la ligne des Dreyfuss, Couchepin, Burkhalter. Et dire qu'à la fin, c'est toujours le citoyen-électeur qui trinque !


Monsieur Berset démontre ainsi parfaitement où il en est. Il devait logiquement être en faveur des anti-tabac mais a dû changer son fusil d'épaule sous l'influence du lobbysme de l'industrie du tabac et des cafetiers restaurateurs à Berne. Il était évident que ces questions de santé devaient faire l'objet d'une décision fédérale et non pas permettre de continuer une politique cantonale désuète.


Il a tort!MARRE DE L'ETAT !!!SOUS TOUTES SES FORMES!!!


encore une fois on vote non, et il vont arriver à faire croire qu'en fait, on voulait dire oui



Retour à l'article
Publicité