Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:10

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

26 Commentaires

Y en a quelques uns qui ont encore rien compris au système politique de la Suisse, dès que le conseil fédéral vote une loi en interne et que celle-ci passe, même si on a été contre, on doit défendre cette position.Donc ils sont 7, je pense que 4 ont voté pour et 3 contre, donc Berset est obligé de faire passé le message du Conseil Fédéral et non le sien.Donc il est "obligé" de retourner sa veste..


C'est à ce demander pourquoi, la caisse publique n'est pas encore en place, après tout ce qu'on sait concernant les caisses maladies et leur non gérance dans certaines et TOUT CE QU'ON NE SAIT PAS ? Mais à qui profite LE PROFIT ? Monsieur Berset combien coûtent vos re-analyses, vos re-études, et qui paie pour aboutir à des claques ou des baffes ?


Allez on la vote cette caisse unique....Cher M. Berset vous me faite penser à un enfant mauvais perdant qui arrête de jouer lorsqu'il perd. Vous êtes au pouvoir pour vous bouger, nous trouver des solutions pour nous, le peuple et non pas des solutions pour ces assureurs qui cherchent le profit à tout va. Bougez vous et arrêtez de jouer au Calimero.


Ou quand la collégialité devient compromission !


On ne fait que traîner avec ces assurances maladie: l'unique chose que je vois on est sûr de "tomber malade". Les franchises trop hautes et les prestations médicales minables et cher: plus de 270 jours de souffrance pour me trouver une tumeur qui me touchait le nerf sciatique de la jambe droite et mon frère est dans la même situation actuellement.


Et pourquoi pas simplement " une carte vitale" comme chez nos voisins?


Berset, pas si manager que ca ..don !


Donc cette fin d'année , petite augmentation des primes de la part de nos chères caisses maladies .. La peur de la caisse unique ... Mais dans 2 ans on repartira pour une hausse massive , comme d'habitude ;-(((


M. Berset est de mauvaise foi et un mauvais perdant. Dire que les réseaux de soins intégrés sont assez peu connus en Suisse Romande. Ce qui est de nature à provoquer encore plus de résistance au changement. Il ferait mieux de dire: les gens ont testé les réseaux de soins et en sont mécontents aurait été la bonne parole. Qu'il médite plutôt sur de meilleures solutions...


Jusqu'à présent ce qui à été fait pour endiguer les hausses des CM était simplement que de belles promesses et des promesses tous le monde en a marre, marre de voir les primes augmenter chaque année. Tout est à refaire suffit pas de mettre sparadrad sur sparadrad.Une caisse come AVS au pro rata du salaire ce qui serait de loin la chose la plus sensée! Stop à l'engraissement des dirlos de CM!


Plus de 6 ans d'étude sous la coupole pour une refonte de la caisse maladie et en arriver à un tel résultat = que de temps et d'argent perdus.


Bizarre, le discours de mr.Berset a brusquement changé... Comment peut-il devenir crédible?il ne connaît manifestement pas encore son dossier, la cible est toujours la même: le citoyen lambda ! Tant qu'ils n'admettra pas que les caisses maladies ont des comptabilités opaques, rien ne changera , j'en ai peur ...


il ne fallait pas retourner votre veste Mr BersetOn est pas des moutons


Pour une fois les nantis de ce pays pourraient être solidaires si on instaurait une caisse au prorata du salaire mais je rêve, je crois que la solidarité est lettre morte sauf dans les rangs ouvriers.


yvette laemmler, bizarrement je suis partis de zéro pour arriver à nantis, si j'ai put le faire en 20 ans pourquoi pas les autres,moi j'en ait plus que mare de payer pour la racaille sociale qui n'est là que pour mendier et se plaindre.

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Solidarité je veux bien, mais pas tant que les gens prendront les hôpitaux pour des supermarchés, les médecins pour des confidents, les médicaments pour des bonbons aux herbes. Stop à la sur-consommation des soins de santé. Un rhume et de la fièvre c'est un 1 jour au lit, pas un cancérologue, un allergologue et un oto-rhino-laryngologie, plus un scanner aux urgences pour être sûr...

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Parce que d'après vous qui sont les personnes qui financent les subsides versés aux personnes dans le besoin? Il n'y en un peu marre de ce discours lancinant contre les gens qui gagnent bien leur vie en ayant peut-être pris des risques et fait des sacrifices! Les "nantis" sont aussi des gens qui comprennent ce que veut dire solidarité pour la plupart. Et aussi ce qu'est la responsabilité par cotnr

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Puisse le rejet massif servir à M. Berset d'arrêter de prendre les gens pour des c..., lui qui ne se rappelait pas avoir été contre. Une première claque pour cette véritable girouette !


Berset à repris un ancien dossier. En qualité de conseiller fédéral, il devait tenir un rôle qui pouvait être contraire à ses valeurs. Bre, nous sommes loin de ta girouette.

4 Recommandation 0 Signaler un abus

Monsieur Berset, j'espère que cette fois vous prendrez les bonnes décisions. C'est à dire celles qui vont en faveur des assurés , surtout les assurés à faible revenu ou à charge de famille. Ce désavoeu général montre bien que votre changement d'attitude au sujet de managed care était inadmissible. Retenez la leçon et pensez un peu au peuple de ce pays qui n'en peut plus d'^tre pressé comme un citr


la caisse publique, regarder comment son géré les dépenses publiques à coup de déficits et de dépassement de budget, la caisse unique sera exactement sur ce modèle, sauf que cette fois ci, plus question de retour en arrière, si elle passe le suisse sera encore une fois le seul à vouloir payer un impôt de plus sur le droit de vivre.


Gérard Vianin,comme d’habitude chaque fois que l'on parle de caisses,se sont les salaires des directeurs alors,pour votre édification personnel la loi fixe les frais pour le fonctionnement des caisses 20% des primes sauf erreur,on peut donner 1 francs ou 1 million comme salaire à votre directeur,les frais restent les mêmes.le % fixé par la loi.

Signaler un abus

Serais aussi le moment d'arrêter d'enrichir tous ces directeurs, présidents d'administrations et j'en passe des différentes caisses (sauf erreurs 80 à 100).Le conseil fédéral prend tout son temps pour mettre en votation, et comme celui ci se fout du peuple , c'est tout ça de pris à l'ennemi.

4 Recommandation 0 Signaler un abus

Quand quelque chose va mal il ne faut pas rester planter comme des bobets , à attendre que ça va encore plus mal.Pire qu'en ce moment m'étonne que ça pourrais aller plus mal avec la caisse unique.Et puis nous aurons la satisfaction d'avoir au moins essayer .

4 Recommandation 0 Signaler un abus

L'art de retourner sa veste toujours de bon côté.


L'art d'etre à côté du sujet, comme toujours.

3 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité