Lundi 5 décembre 2016 | Dernière mise à jour 09:06

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

22 Commentaires

Plus de dealers = plus de fumeurs c'est pourtant simple. Mais nos lois à la con profitent aux dealers.


Un joint = pas d’impôt, donc 100.- Et la cocaïne ? Rien, car les grands et les bien placés en prennent. Etre au top au job et dans les soirées sans rien prendre….c’est très dur.


La raison unique qui pousse nos élus à punir les pétards, c'est uniquement le fait que la Confédération ne peut pas y mettre un impôt.


Tiens, pour une fois, je suis d'accord avec Ernest. ;-)

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Si c'était légalisé il pourrait y mettre le même impôt que sur l'alcool et les cigarettes non?

5 Recommandation 0 Signaler un abus

Un verre de vin , un joint et du bourssin.... Mon côté épicurien.... Adulte et responssable je ne suis pas d'accord de payer un ballon 4 Frs et un pétard 100 Frs


Que voulez-vous Pascale, ce n'est pas demain la veille que l'hypocrisie concernant la "politique de la drogue" cessera dans ce pays. Notez que la légalisation avec taxes à la clé sera peut-être d'actualité lorsque les caisses de l'Etat seront vides. Ou, au choix, lorsqu'il faudra renflouer l'AVS-AI-LPP. ;-)

5 Recommandation 0 Signaler un abus

les petits? a partir de quel grandeur on a pas d`amende 1m 80?


Puisque cela fait 40 ans qu'on débat de la chose, on remarquera que certains n'ont pas affiné leur point de vue depuis...


Bien ! Ceci étant fait, il va falloir s'attaquer au petits buveurs de blanc ... Comment ? Ah, c'est un lobby intouchable ? Ah bon ...


Les deux chambres volent au secours des fumeurs de joints en mettant l'amende à 100 balles, et permettent ainsi aux VIP de fumer à bon compte, car il ne risqueront pas de poursuites sur le plan pénal, comme ceux qui ne pourront pas payer l'amende.Un peu facile cette manière d'agir de la part de nos élus! Ils n'ont pas voulu saisir le vrai sens du problème, afin de ne personne froisser.Des poltrons


Hubert, je vous plussoie.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

En fait, votre commentaire prête à penser que vous n'avez sans doute vous-même pas compris le fond du problème. Mais cela est sûrement dû au fait que vous restez assez flou pour ne pas vous prononcer davantage et simplement crier au scandale de la part des politiques sans proposer une meilleure alternative. Pour la meilleure alternative, consultez mes commentaires ci-dessous.

11 Recommandation 0 Signaler un abus

Les fumeurs apprécieront ce pas dans le bon sens. Mais dans le fond, il faut que tout le monde comprenne que seule la légalisation permettrait un meilleur contrôle. Et des ventes, et des consommateurs et du trafic. L'ignorance et la peur font que le peuple préfère se voiler les yeux et laisser les dealers contrôler le cannabis et les milliards de francs issus de son trafic.


Plus sérieusement, je pense qu'il faut s'affranchir de l'hypocrisie politique sur le sujet, légiférer avec garde-fous et considérer les 60% de la population qui fume ou a fumé avec un minimum de respect, je veux dire arrêter de les considérer (d'un strict point de vue légal) comme des criminels, bientôt comme des délinquants. Pour le surplus, je vous rejoins collectivement (Hub-Pie-Pas).

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Un peu d'humour. Puisaque l'UDC veut remettre un garde-frontière tous les 300m, légalisons et laissons venir les "hordes de toxicos" se fournir chez nous et arrêtons-les lorsqu'ils repassent la frontière. La marchandise saisie est remise en circulation (l'Etat dealer) et on encaisse 3 fois (vente-amende-revente). Elle est pas belle la vie ? ;-)

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Pour préciser le fond de ma pensée, je suis pour une légalisation avec garde-fous également. Evidemment, ce n'est pas une tâche facile que de définir quels seraient les gardes-fous nécessaires afin d'éviter le tourisme lié à cela, protéger les mineurs et protéger les personnes sensibles ou faibles qui devraient être suivies. Mais croyez-moi, il y aurait tout à y gagner, et pour tout le monde.

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Ah, sans garde-fous, de l'argent, cela en rapporterait énormément à l'état. Je ne pense pas que les autres états soient si loin de nous. Tous se rendent compte des limites de la répression. Pour ma part, je suis encore sceptique sur la légalisation totale, et les effets que cela aurait. Je suis par contre convaincu que serait très intéressant sur le plan médical

8 Recommandation 0 Signaler un abus

@Pierre. +1 ... il s'agirait en effet de ne pas oublier que nous sommes entourés de pays qui ne sont pas prêt de devenir tolérants. Alors si on veut pas voir débarquer des hordes de fumeurs français, italiens et autres et s'attirer les foudres de leurs gouvernements ... d'un autre côté, ça ferait du fric; et pour les éventuelles plaintes, on fait comme les banques ...

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Légalisation avec des garde-fous. L'exemple des Etats-Unis est intéressant de porter la chose sur le médical, car d'une part permet de soigner certains maux, d'autre part évite le tourisme et le trafic de masse (voir Pays-Bas) et pays en retard dans la législation (France par exemple)

7 Recommandation 0 Signaler un abus

on taxe donc le petit fumeur et on laisse les dealers en paix... comme ça on pourra dire, on a essayé, mais vous voyez bien que la répression ne sert à rien.


Des petits dealers ? effectivement on donne un mauvais signal. Si on avait légalisé, les 50000 personnes se fourniraient normalement dans des magasins d'états, tandis qu'avec cette mauvaise loi, ils doivent se fournir chez des petits dealers qui leur proposeront également de la cocaine, de l'extasy, etc.

31 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité