ACCUEIL 26.10.2014 Mis à jour à 23h57

Un an après le scrutin, l'UDC perd du terrain

Sondage

Par rapport aux élections fédérales du 23 octobre 2011, le parti cher au tribun Christoph Blocher perd 2,9 points, selon un sondage du «SonntagsBlick».

Mis à jour le 21.10.2012 85 Commentaires
Christoph Blocher et Heinz Brand.

Christoph Blocher et Heinz Brand.
Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

L'émergence aux dernières élections fédérales d'une droite modérée élargie, diversifiée et renforcée se confirme. Un sondage un an après le scrutin montre un glissement de plus de 10% de l'électorat de l'UDC vers les nouveaux petits partis de la droite modérée. La droite traditionnelle profite du mouvement.

Avec 23,7% des intentions de vote, l'UDC demeure le parti le plus fort du paysage politique suisse. Par rapport aux élections fédérales du 23 octobre 2011, le parti cher au tribun Christoph Blocher perd cependant 2,9 points, selon le sondage réalisé la semaine dernière auprès de 1033 Suisses par l'institut Gallup pour le compte du SonntagsBlick.

Poussées du PLV et PBD

A l'inverse, les vainqueurs des élections fédérales, Vert'libéraux (PLV) et bourgeois-démocrates (PBD) continuent sur leur lancée et voient leur électorat gonfler de près d'un tiers. Les premiers gagnent 1,6 point, à 7%, et les seconds 1,5 point à 6,9%.

PLV et PBD emmènent dans leur élan les deux partis bourgeois traditionnels. Ainsi le PLR se ressaisit en gagnant 0,8 point, à 15,9%, alors que le PDC fait mieux que se maintenir en engrangeant 0,6 point, à 12,9%.

A gauche, le Parti socialiste respire lui aussi. Il conforte son rang de deuxième parti de Suisse avec 19,5% des intentions de vote ( 0,8 point). Les Verts en revanche ne parviennent pas à inverser le recul amorcé l'an dernier. Ils perdent 0,2 point à 8,2%. (ats/Newsnet)

Créé: 21.10.2012, 12h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

85 Commentaires

Patrick Page

21.10.2012, 14:04 Heures
Signaler un abus 37 Recommandation 14

Ils perdent des plumes certes, mais ils sont toujours le premier parti de Suisse...Au fait, curieusement d'autres partis ont emboîtés le pas des idées UDC, donc cela peut se comprendre!Il suffit de voir les socialistes sur le renforcement du droit d'asile qui ont baissés leur pantalon et ont eu peur de prendre une déculottée s'ils s'alliaient aux référendaires en soutenant le référendum... Répondre


andré marcel george

21.10.2012, 17:47 Heures
Signaler un abus 31 Recommandation 16

Un sondage de plus pour rien. Malgré les efforts et les magouilles des médias et autres, la réalité est toujours là. Rien qu'aujourd'hui, coups de couteaux à l'aéroport entre macédoniens, les faits divers se succèdent, les statistiques s'affolent, et on nous dit avec un sourire niais que l'UDC recule, et que le parti le plus laxiste remonte. Bien, attendons les vraies élections dans 4 ans. Répondre



Sondage

Les cantons romands doivent-ils sanctionner les fumeurs de cannabis avec plus de sévérité?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!