Lundi 5 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:26

Etude Les automates attirent les jeunes vers la cigarette

Les jeunes sont massivement exposés aux publicités pour le tabac dans les bars et les boîtes de nuit.

Les auteurs de l'étude estiment que la présence des automates à cigarettes favorisent la visibilité des marques.

Les auteurs de l'étude estiment que la présence des automates à cigarettes favorisent la visibilité des marques. Image: PHILIPPE MAEDER-a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La publicité pour les cigarettes en Suisse passe surtout par la présence des automates, relève une étude de l'Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac.

La recherche, réalisée entre septembre 2013 et janvier 2014, a porté sur 217 cafés, bars et boîtes de nuit du bassin lémanique (139 sur sol vaudois et 78 genevois), plus environ 80 automates des cantons de Vaud, Genève et du Valais. Elle a été rendue publique mardi 2 septembre par deux organismes de prévention, le CIPRET et Addiction Suisse.

Des publicités pour les produits du tabac étaient présentes dans près de 84% des établissements observés pour la recherche. Cela concernait la totalité des boîtes de nuit, neuf bars sur dix et plus de deux tiers des cafés, relèvent les auteurs de l'étude.

Cette publicité prenait la forme d'affichettes, de cendriers aux couleurs d'une marque, d'autocollants ou d'enseignes lumineuses. Mais il s'agissait surtout d'automates à cigarettes, installés dans presque les trois quarts des établissements visités.

Promotion dans les bars

Certains tenanciers ont expliqué avoir un contrat d'exclusivité avec une marque de cigarettes, contre un montant annuel allant de 5000 à 15'000 francs, note l'étude. Des hôtes et hôtesses faisant la promotion d'une marque visitent régulièrement les bars et les boîtes de nuit, proposant à la clientèle réductions de prix et des concours.

Les auteurs de l'étude estiment que la présence des automates à cigarettes - on estime leur nombre à 18'000 en Suisse - favorisent la visibilité des marques, car leur surface constitue un important support publicitaire. Sur les 330 automates observés en tout dans les cantons de Vaud, Genève et du Valais, plus d'un tiers étaient dotés d'un écran affichant des vidéos pour les cigarettes.

Dans les cantons de Vaud et du Valais, qui limitent à 18 ans respectivement 16 ans l'âge légal pour la vente de tabac, les interdictions n'étaient pas scrupuleusement respectées. Le contrôle de l'âge n'était pas assuré dans environ 20% des cas, estime l'étude. (ats/nxp)

(Créé: 02.09.2014, 15h49)

Sondage

Offrir une prime aux employés qui ne sont jamais malades vous semble-t-il correct?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.