Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 02:38

Biotech Ernesto Bertarelli rachète le bâtiment genevois de Merck

Ernesto Bertarelli va racheter l'immeuble genevois de Merck Serono, dont il était anciennement propriétaire. Le bâtiment abritera le Campus Biotech, un partenariat public-privé avec l'EPFL et l'Université de Genève.

La vente du bâtiment au milliardaire genevois Ernesto Bertarelli et à l'homme d'affaires bernois Hansjörg Wyss a été finalisée.

La vente du bâtiment au milliardaire genevois Ernesto Bertarelli et à l'homme d'affaires bernois Hansjörg Wyss a été finalisée. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un centre de recherche en biotechnologie verra bel et bien le jour sur l'ancien site du groupe allemand Merck Serono à Genève. La vente du bâtiment au milliardaire genevois Ernesto Bertarelli et à l'homme d'affaires bernois Hansjörg Wyss a été finalisée. L'EPFL et l'Université de Genève seront étroitement associés au projet «Campus Biotech».

«Nous sommes absolument enchantés de pouvoir aller de l'avant», a déclaré mercredi devant les médias à Berne l'ex-patron de Serono Ernesto Bertarelli au nom de Campus Biotech Sàrl, entité créée par la Fondation Wyss et par la famille Bertarelli pour l'achat du site. Ce projet «apportera une immense valeur à la région lémanique et à la Suisse dans son ensemble», a-t-il assuré.

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) recevra de la Fondation Wyss une donation de 100 millions de francs destinée à établir un Institut Wyss pour la bio- et la neuro-ingénierie conjointement avec l'Université de Genève (UNIGE). Cet institut fonctionnera sur le même modèle que celui mis sur pied par le milliardaire bernois à l'Université de Harvard.

Une «opportunité fantastique»

L'EPFL et l'UNIGE occuperont 15'000 m2 du site de Sécheron. La moitié de cette surface sera utilisée par l'Institut Wyss et l'autre moitié par des groupes de recherche en provenance de l'EPFL et de l'UNIGE. «Campus Biotech» cherchera à attirer sur les surfaces restantes des start-ups, des industries et d'autres sociétés.

Ce projet «constitue une opportunité unique d'augmenter la recherche et le développement dans le secteur de la biotechnologie dans la région lémanique, avec les créations d'emplois qui lui sont liées», a déclaré le président de l'EPFL Patrick Aebischer. Le recteur de l'UNIGE Jean-Dominique Vassalli s'est réjoui de l'«opportunité fantastique» de collaboration rapprochée entre les deux hautes Ecoles dans le domaine de la recherche biomédicale appliquée.

Campus Biotech a déposé en décembre dernier son offre d'achat des bureaux sur le site que le géant allemand de la chimie-pharmacie a décidé de fermer, entraînant la disparition de 1250 emplois. (ats/nxp)

(Créé: 22.05.2013, 12h50)

Sondage

Faut-il continuer à explorer l'univers?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.