ACCUEIL 24.5.2016 Mis à jour à 07h49

Brélaz laisse «le bénéfice du doute» au père de la quenelle

Dieudonné à Lausanne

L’humoriste sera de passage au Théâtre de Beaulieu, les 24 et 25 janvier prochain. Prudence, du côté des autorités. Bonne stratégie?

Par Lematin.ch. Mis à jour le 09.09.2014 61 Commentaires

1/54 L'humoriste français Dieudonné a été condamné à deux mois ferme en Belgique pour antisémitisme. (Mercredi 25 novembre 2015)
Image: AP

   

Sondage

Dieudonné à Lausanne en janvier prochain. Vous en pensez quoi?

C'est un humoriste, il a le droit de jouer ses spectacles comme un autre.

 
75.1%

C'est un extrémiste, il faut interdire sa venue.

 
16.8%

Dieudonné ne m'intéresse pas, je n'ai pas d'avis sur la question.

 
8.1%

173 votes au total


Articles en relation

Galerie photo

Pourquoi sont-il allés voir le spectacle de Dieudonné à Nyon?

Pourquoi sont-il allés voir le spectacle de Dieudonné à Nyon?
En février 2014, le Français donnait des représentations de son spectacle "Asu Zoa" à guichets fermés à Nyon. Paroles de fan.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Pas une pub sur les murs, pas une annonce dans les journaux. Pourtant, depuis hier, les fans de Dieudonné ont commencé à se ruer sur les tickets de son prochain spectacle, «La bête immonde», qui sera joué à Lausanne les 24 et 25 janvier, au Théâtre de Beaulieu, ainsi que le 27 janvier à Fontainemelon (NE). Présent chaque année au Théâtre de Marens de Nyon (VD) depuis 2011, l’humoriste a donc cette fois opté pour une salle pouvant accueillir 1800 personnes, au cœur de la capitale olympique, comme le souligne « La Liberté». Prix des places: de 59 à 95 francs.

En février dernier, son passage à Nyon avait mis la Municipalité sur les dents, en raison des nombreuses polémiques entourant son spectacle «Le mur», jugé antisémite par le pouvoir français, ainsi que son fameux geste de la «quenelle». Après avoir finalement joué «Asu Zoa», une version «soft» du «Mur», Dieudonné s’en était tiré sans la moindre plainte, bien que son spectacle ait été enregistré par les autorités.

«Ne pas en faire une victime»

A nouveau dans le collimateur de la justice française après avoir ironisé sur la décapitation de James Foley, comment «Dieudo» sera-t-il accueilli à Lausanne ? Le syndic Daniel Brélaz opte pour une stratégie très paisible : «Je ne suis pas fan de Dieudonné moi-même, mais il n’y a pas de raison de l’interdire a priori. Il n’a pas reçu de blâme éternel. Si la Police du commerce de Lausanne, qui est plutôt prudente, a donné son accord, c’est qu’il n’y a pas de motifs lourds pour l’empêcher de venir.» Et de préciser que la question d’autoriser ou non le spectacle n’est pas remontée jusqu’à lui.

Pas de combat de boxe Brélaz vs Dieudonné à l’horizon, donc : «En se faisant passer pour une victime, cet humoriste a réussi a constamment accroître son audience, à tel point qu’il n’a plus besoin de promotion. Nous n’allons pas lui faire ce plaisir.»

Si le spectacle «dérape», le syndic avertit cependant que l’artiste aura bien du mal à se produire à nouveau dans sa ville.

Un spectacle à nouveau sous surveillance

«Nous sommes convaincus que les autorités lausannoises et vaudoises auront à cœur de désapprouver, comme démocrates, la venue d’un antisémite et de s’assurer que les propos tenus lors de ces spectacles sont conformes à la législation», réagit pour sa part Johanne Gurfinkiel, de l'organisation de lutte contre l'antisémitisme CICAD. Cette dernière se réserve la possibilité d’assister à l’une ou plusieurs représentations. «Quant à son public, je ne peux croire à son incrédulité ou son ignorance tout comme je déplore une certaine presse qui continue de le qualifier «d’humoriste controversé.»

Accueillir «Dieudo», une déchéance pour ce lecteur Qu'en pensez-vous?

Pourquoi le Théâtre de Beaulieu a dit oui

Lysander Jessenberger, directeur Communication: «Il est vrai que la question de l’accueillir ou non s'est davantage posée que pour d’autres artistes. Au final, nous avons obtenu les garanties que nous avons demandées, tant du point de vue de la sécurité que de la conformité du spectacle avec la loi. Nous avons donc accepté de louer la salle à Dieudonné.»

La demande s'est déroulée selon la procédure classique: «Nous n’avons pas demandé l’aval de la Municipalité. Nous nous en sommes tenu à notre relation avec la Police du commerce, qui a accepté la demande du promoteur. Nous avons suivi le processus habituel.»

«Ce sera de toute façon plein»

Pour Alimuddin Usmani, journaliste indépendant actif pour divers sites de la «galaxie Dieudonné», le prix relativement élevé des places ne devrait pas empêcher les fans d'affluer: «A Nyon, en février, il y avait des places qui se vendaient à 500 francs, au marché noir. 60 francs pour rire un bon coup, moi ça ne me choque pas». Pour lui, les nouveaux déboires de Dieudonné avec la justice française, causés par une vidéo où il ironise sur la mort de l'otage de l'Etat Islamique James Foley pourraient encore accroître sa popularité: «Les gens commencent à comprendre qu'il subit un véritable ostracisme de la part des autorités.»

Ce lecteur fait référence à cette décision de 2012, révélée à l'époque par «Le Matin». (Le Matin)

Créé: 09.09.2014, 14h12

61

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

61 Commentaires

Tony Seydoux

09.09.2014, 14:49 Heures

N'importe quelle personne qui arrive à se défaire du politiquement correct des nos médias reconnaîtra que c'est l'un des meilleurs humoristes de notre époque ! Il fait juste peur aux politiciens et aux journalistes frileux. Mes places sont réservées ! Répondre


Frank Wisard

09.09.2014, 15:33 Heures

Les Genevois sont privés de Dieudonné. On se demande sur ordre de qui ? Répondre



Sondage

Croyez-vous aux OVNI?




Sondage

Irez-vous voir les films primés au dernier Festival de Cannes?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons