Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 18:24

Insolite Le CHUV offre 3000 francs pour manger des chips

Pour une étude clinique, l'hôpital recherche des femmes acceptant de mal se nourrir pendant six semaines . Alléchant!

Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'annonce a de quoi surprendre, sourire même. Pour une étude clinique, le CHUV recherche des femmes entre 18 et 35 ans, en bonne santé et acceptant de suivre un régime bien particulier pendant six semaines.

«Surnutrition à base de chips, coca, pain au chocolat et Mars», explique le descriptif qui a été placardé dans les bâtiments de l'hôpital. À la clef, pour les courageuses, une indemnité de 3000 francs.

En plus de l'âge et du sexe, il faut correspondre à certains critères bien particuliers: ne pas prendre de pilules contraceptives et posséder un Indice de Masse Corporelle compris entre 19 et 25.

Dernier point, les candidates doivent s'attendre à prendre entre 4 et 5 kilos durant l'étude. Bonne nouvelle cependant, «une aide leur sera fournie pour retrouver leur poids initial au terme de l'étude.» Volontaire? Une seule adresse: polynut@chuv.ch. Bon appétit! (Le Matin)

(Créé: 25.02.2016, 12h38)

Sondage

Devoir passer devant un psy pour les tireurs et les chasseurs, est-ce nécessaire?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.