Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 20:54

Vacances houleuses Le commandant de la police valaisanne retenu en Turquie

Le commandant de la police valaisanne Christian Varone est retenu en Turquie depuis vendredi pour avoir ramassé un caillou près d'un site archéologique.

Un caillou ramassé en bordure d'un chemin près d'un site archéologique serait à l'origine de l'arrestation de Christian Varone.

Un caillou ramassé en bordure d'un chemin près d'un site archéologique serait à l'origine de l'arrestation de Christian Varone. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le commandant de la police cantonale valaisanne Christian Varone a été arrêté par la police turque au retour d'un séjour privé. Révélée lundi par la radio Rhône FM, l'information a été confirmée par la présidente du gouvernement valaisan Esther Waeber-Kalbermatten.

Funeste caillou

Christian Varone et sa famille étaient en vacances dans la région d’Antalya en Turquie. Lors d’une promenade sur un chemin public bordant un site archéologique, un des enfants a ramassé un caillou qu’il trouvait joli, a indiqué à l’ats Patrick Varone. Au retour, les bagages ont été fouillés et il semble que la présence du caillou soit à l’origine de l’arrestation. Actuellement sur place, Patrick Varone a précisé ne pas en savoir davantage concernant son frère pour le moment. La femme de Christian Varone, revenue en Suisse avec ses enfants vendredi après l’arrestation de son mari, est retournée en Turquie avec son beau- frère.

Ils n’ont pas pu rencontrer le commandant de la police pour l’heure. Ils ont rendez-vous lundi soir avec l’avocate commise d’office et espèrent en apprendre davantage. Patrick Varone ne cache pas être un peu soucieux.

Incompréhensions

Une des difficultés est la langue, précise Varone. L’ambassade de Suisse en Turquie «apporte son soutien au ressortissant suisse dans le cadre de la protection consulaire et est en contact avec les autorités locales», a confirmé à l’ats le Département fédéral des affaires étrangères.

La président du gouvernement valaisan et cheffe du département de la sécurité Esther Waeber-Kalbermatten a été informée de l’arrestation par le remplaçant du commandant. Elle précise qu’il s’agit d’une affaire privée et attend aussi des détails sur l’incident. Des mesures ont été prises pour assurer l’intérim à la tête de la police.

A la police valaisanne c’est la stupéfaction, déclare le porte- parole Jean-Marie Bornet. Il est difficile de comprendre une arrestation pour un caillou ramassé en bordure d’un chemin, selon lui. (ATS/nxp)

(Créé: 30.07.2012, 18h08)

Sondage

Donnez-vous volontiers à des organismes caritatifs?






Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.