Mardi 27 juin 2017 | Dernière mise à jour 06:56

Suisse Contrebande de cigarettes et tabac en hausse

La saisie de cigarettes a augmenté de 400%, l'an passé.

Les douanes de Suisse romande ont mis la main sur 900 kilos de cigarettes.

Les douanes de Suisse romande ont mis la main sur 900 kilos de cigarettes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les douanes de Suisse romande ont saisi en 2015, à Genève Aéroport, 3500 cartouches de cigarettes de contrebande, soit 900 kilos de marchandise.

Le bureau de l'aéroport a aussi mis la main sur 2500 kilos de tabac pour narguilé importé illégalement.

Les valises entièrement remplies de cartouches de cigarettes sont transportées par des mules pour des réseaux mafieux, a indiqué mardi devant les médias Jérôme Coquoz, directeur des douanes de Suisse romande. En 2015, 71 personnes transportant plus de 50 cartouches ont été interceptées au bureau de Genève Aéroport, contre 17 en 2014.

La marchandise provient surtout d'Ukraine, où la cartouche coûte 20 francs l'unité. Elle est destinée à être revendue en France et en Espagne. Le gain de ces réseaux de contrebande internationale se situe entre 50 et 60 francs par cartouche. Le nombre de cas a nettement diminué depuis le début de l'année 2016.

Autre fait marquant: la saisie en une seule fois, également par le bureau de douane de l'aéroport, de 2497 kilos de tabac pour narguilé importé illégalement par un commerçant genevois. Pour faire face à l'explosion des importations de ce tabac, la Suisse a multiplié par dix, dès mai 2015, l'impôt à l'importation. Dans le cadre de cette saisie, les redevances éludées s'élèvent à plus de 200'000 francs.

Moins de contrefaçons

La fin du taux plancher a provoqué une forte hausse de contrebande de denrées alimentaires. En 2015, 1776 enquêtes ont été ouvertes par la section antifraude douanière, soit deux fois plus qu'en 2014. Un cas qui ne figure toutefois pas dans cette statistique est celui d'un restaurateur genevois qui a avoué avoir importé illégalement 35 tonnes de nourriture entre 2012 et 2015.

Le nombre de dédouanements du trafic commercial a augmenté de 4% à l'importation, alors qu'il est resté stable à l'exportation. Le nombre de contrefaçons découvertes a diminué de 41% en un an. Une tendance observée dans toute la Suisse et que Jérôme Coquoz impute aux campagnes de sensibilisation. En revanche, le nombre de biens culturels saisis a augmenté de 27%.

Etat d'urgence

Alors que le flux de migrants a presque doublé en Suisse en 2015, le corps des gardes-frontière de Genève a enregistré 38 demandes d'asile en 2015, contre 41 en 2014. Sur ce chiffre, 14 requêtes ont été déposées à l'aéroport. Pour Olivier Botteron, commandant du corps, Genève est encore «préservé». «Nous continuerons à être attentifs à ce qui se passe en Europe», a-t-il souligné.

L'actualité 2015 a aussi été marquée par l'Etat d'urgence en France. Les gardes-frontière de Genève ont appuyé le dispositif français en redéployant 30% du personnel aux douanes de Thônex, Bardonnex et Ferney ainsi que dans les trains pour Lyon et Paris.

Aide plus soutenue

Le corps a aussi poursuivi la collaboration avec son voisin dans le cadre des patrouilles mixtes, «la meilleure manière de lutter contre la criminalité transfrontalière», a salué Olivier Botteron. Les 158 patrouilles réalisées en 2015 ont donné lieu à 181 découvertes, dont un kilo de résine de cannabis ainsi que 585 grammes de cocaïne cachée dans des boîtes de raviolis.

Dans la ligne de ce partenariat, des discussions sont en cours pour que les gardes-frontière suisses apportent une aide plus soutenue à la France voisine, en mettant à disposition des moyens surtout techniques - scanners, chiens détecteurs, spectrométrie à mobilité ionique - mais aussi humains. Ce serait une première, selon Olivier Botteron. (ats/nxp)

Créé: 15.03.2016, 13h08


Sondage

Le dépistage du cancer du sein doit-il être remis en question?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.