Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 08:22

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

Le CN ne comprend rien à ce que peut (sur)vivre une victime abusée et des conséquences dont un jugement pourrait la mener. Cela surtout si cette même victime devait à elle seule être confrontée à son bourreau. Il aurait fallut que les dépôts de plaintes se fassent par l'intermédiaire d'associations. Mais, il est vrai que cette mesure était là avant atout pour poursuivre les "pédophiles".


...les parlementaires a affronté sur les limites de la loi. ??? QUESAKO ?


pfff seulement jusqu'à 12 ans .. Ca veux dire quoi qu' à passé cet âge les enfants sont plus des enfants mais des sortes d'adultes aptes à porter plainte ?? Les sévices sexuels et peu importe l'âge sont destructeurs et un enfant de 14 ans aura surement encore plus peur d'en parler , on se doit de les protège complètement pas juste à moitié....


passé l'âge de 12 ans, le code pénal appliquera un délai de prescription de 15 ans pour ces crimes. un enfant de 14 ans aura donc jusqu'à l'âge de 29 ans pour en parler et obtenir justice.

Signaler un abus

heureusement qu'on ne sais pas les motifs recommandés pour ce genre de perversion au sein de certains mouvances sectaires, ces malades doivent jouir au vu des images de fillettes femmes aux yeux aguicheurs ,beaucoup plus excitantes pour ces pervers que de montrer des femmes nues et vues de dos,ces gosses sont pain béni pour les détraqués ,



Retour à l'article
Publicité