Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 23:14

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

29 Commentaires

Personne lui a écrit une lettre? Un enfant de 12 ans ou + n'osera pas le dire, car ce sont des personnes de confiance! " le viol c'est grave" mais c'est pas un crime contre l'humanité. C'est pire! ça détruit une vie entière. On laisse ces gens-là prendre des décisions pour le peuple?Dans la loi, il y a aussi un article pour mettre sous tutelle les gens inaptes à prendre des décisions


Il ne devrait jamais être un âge limite. Les crimes de guerres sont imprescriptibles pourquoi pas celui contre un enfant... Il est moins fragile ? Si les faits ont eu lieu dans la petite enfance, il faudra plus que 12 ans pour qu'une psychothérapie n'en découvre la raison.


Hahaha!!! @ jean char: merci pour mon fourire du matin!!! Et vos sources par rapport a " On trouve aussi beaucoup de violeurs d'enfants chez les éducs et les gens de gauche"??? Oui oui le malin est un gaucho!!!!! MDR!!! Zéro crédibilité!!!


Vous vous rendez compte la vie de ces pauvres violeurs qui risquent quinze après les faits de devoir rendre des comptes à la justice,mon dieu c'est horible et aussi ces pauvres curés.


Violer un enfant, c'est un crime contre l'humanité.


C'est grave oui, mais quand même moins que de violer, torturer et tuer des milliers de personnes juste à cause de leur ethnie, religion ou couleur de peau. C'est ça, le problème avec cette initiative : il est devenu au fond plus grave de violer un enfant (imprescriptibilité...) que de l'assassiner (prescription de 30 ans).

5 Recommandation 1 Signaler un abus

Bon, les lois avancent, c'est un bonne chose, elles évolueront encore au fil du temps. Mais le tabou demeure sur les explications a l'intérieur des familles. Oser en parler ! nombreuses sont les jeunes filles qui ne diront mot lors d'un viol. La honte empêche de se confier et l'on croit que ces méfaits coulent et disparaissent en général sous de bonnes et longues douches. âm


Suite/ Quand à la pédophilie "maison", celle qui a lieu à l'intérieur de la famille, elle pose de grands problèmes car ces criminels sont roués, prudents et manipulateurs. Détecter les problèmes à temps demande de l'attention des parents et lors des cours d'éducation sexuelle à l'école où certains malaises peuvent être révélateurs. D'où la justesse de ces cours assez tôt.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

L'enfant ? Il n'avait qu'à pas se faire violer (message du gouvernement...)... A 12 ans on est de toutes façons bien assez fort pour résister à un solide gaillard baraqué d'1m90 pour 100kg avec la force de conviction d'un adulte voyons, c'est clair et net et coule de source... Les enfants, depuis le temps qu'on vous dit de manger des épinards, ça rend fort...


Tu peux nous dessiner comment ça s'est passé ? N'ait pas peur, ils sont partis les méchants.

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Soulager la peine d'un enfant ayant été violé à 12 ans mais qui n'arrive à porter plainte que 16 ans après ? Vous n'y pensez pas voyons, mais vous êtes complètement fous ! Le gouvernement à d'autres choses bien plus urgentes à faire ! Il faut d'abord penser à protéger le violeur voyons, quand même ! Le pauvre violeur doit avoir le droit de pouvoir reconstruire sa vie !


Il ne suffit pas d'écrire 10 x la même chose pour que cela devienne une réalité! lisez l'article. après 12 ans il reste 15 ans pour porter plainte. De plus vos histoire nigérians etc c'est du n'importe quoi,un dealer n'est pas forcément un violeur, dans la pluspart des cas c'est dans la famille même de la victime que sont les coupables

9 Recommandation 0 Signaler un abus

Autre mesage du gouvernement : enfants dès 12 ans ayant subi un viol, demmerdez-vous ! Dealers nigérians, criminels de toutes sortes : le gouvernement suisse vous souhaite la plus cordiale des bienvenues et vous assure de sa plus haute protection en cas de délis, même les plus graves (drogue, meurtre, pédophilie...) ! On sera toujours derrière vous pour réduire vos peines !


C'est quoi le rapport avec la choucroute ? Pour mémoire, on est passé d'une prescription de 5 ans dans les années 90 (ce qui, on est bien d'accord, était ridiculement peu) à 10 à la fin de cette décade, puis 15 mais en comptant les années après la majorité pour finir par cette idiotie (juridique) d'imprescriptibilité avec une initiative mal ficelée (la preuve !). C'est déjà pas mal...

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Vous exagérez... A partir de 12 ans, vous êtes ado, plus enfant... Donc un souvenir direct et présent dans les années qui suivent. Et vous avez dans ce cas toujours 15 ans pour dénoncer. Donc jusqu'à 27 ans! Ca laisse une bonne marge. Pour un enfant c'est plus compliqué. Parfois il faudra l'aide d'un proche qui était au courant. Pour ça que là l'imprescriptibilité était bienvenue.

1 Recommandation 1 Signaler un abus

Bref, le message du gouvernement c'est :si vous avez la malchance de subir un viol, priez pour que ce soit AVANT 12 ans. Vachement logique et tordu de l'esprit hein?!Eh bien c'est ainsi que sont nos ELUS:illogiques et TORDUS DE L'ESPRIT et PENSANT AVANT TOUT A PROTEGER LES CRIMINELS AVANT LES VICTIMES ! MMes et MM. les politiciens/nnes, je ne sais pas comment vous faites pour vous regarder mirroir


Et même s'il dépose plainte à 20 ans, il faut tellement d'années pour qu'une procédure pénale soit traitée que les faits seront prescrits ! Surtout, si en plus le coupable habite dans le canton d'à côté (complications administratives).


Donc, ce qui veut dire qu'un enfant de 12 ans est moins "dommage" qu'un de onze ans, onze mois et 29 jours environ... Tu te fais violer à 12 ans ? Eh bien t'as intérêt à drôlement vite soigner ton traumatisme, parce que si tu attends d'avoir le début de maturité de tes 30 ans pour porter plainte eh ben c'est trop tard, le gouvernement n'en n'a plus rien à fiche de toi et protégera ton agresseur !


Et je n'arrive pas à croire que notre gouvernement - en fait la faute en revient en plus à Marche Blanche, les initiateurs, un comble ! - chipote sur la sécurité des enfants pour une histoire de poils ! Donc, si un enfant était plus poilu qu'un autre, il risquait d'être moins bien protégé, légalement parlant, qu'un imberbe ?! Mais voyez un peu la débilité de nos élus !


Il faudra bien surveiller les enfants de 12 - 13 ans et leur poser des questions. Ils vont devenir des victimes potentielles. Bien dommage. A 14 ans on se défend probablement beaucoup mieux.


Ouais, donc avec des c.... comme celle-là, ce sont à nouveau les criminels qui sont plus protégés que les victimes. Mais enfin quoi ?! Avec ces lois, on dirait que le gouvernement cherche plus à protéger les pédophiles que les enfants, c'est dingue !


Bien, alors, si je comprend bien, abuser d'un enfant de 12 ans n'est pas un crime contre l'humanité...de cet enfant ? Il faudrait voir pour changer toutes nos lois à la con datant de Mathusalem. Coucou on se réveille les politicards !! fini de rêver la sieste est finie : le monde change (en mal), La suisse.........NON ! le Droit Suisse, c'est un lapsus qu'en dites-vous ?


Bref, LE MESSAGE DU GOUVERNEMENT SUISSE AUX ENFANTS C'EST : SI VOUS AVEZ LA MALCHANCE DE SUBIR UN VIOL, PRIEZ POUR QUE CE SOIT AVANT 12 ANS...


Je rappelle que la marche-blanche n'a avancé aucun âge officiel. Cela pas plus qu'elle avait, d'ailleurs, demandé la rétroactivité. Et que, finalement, l'initiative n'a strictement jamais été en faveur des victimes, mais uniquement pour poursuivre les pédophiles.

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Ce qu'il ne faut pas oublier ce que ces actes barbares ont lieu dans 85% des cas dans l'entourage proche des enfants (parentée, fraterie et ami proche). Une raison de plus pour faire imploser cette notion religieuse frileuse de famille que la société a repris comme exemple à suivre.


@Jean Char, non, la société humaine n'a pas commencé par la famille ni par le couple. Tout au début, nous vivions en groupes, en clans, en meutes comme vous voudrez mais ensemble à la manière de nombreux animaux, nomades, chasseurs et cueilleurs. Ce n'est que beaucoup plus tard que la notion des famille est apparue. Et la gauche ne détient pas le monopole de la pédophilie qui est partout.....

1 Recommandation 0 Signaler un abus

@Pet dos Fil lie, effectivement, ces actes barbares sont commis dans les familles et lorsqu'ils sont révélés peuvent provoquer des implosions ! ces affaires restent dans le cadre familial et le silence est souvent conservé. Difficile d'amener une personne du noyau familial dans un tribunal. j'ajoute que je comprend votre dernière phrase.

Signaler un abus

La famille n'est pas une notion religieuse. C'est le fondement de toute société humaine, depuis que l'homme est homme. On trouve aussi beaucoup de violeurs d'enfants chez les éducs et les gens de gauche. La gauche qui milite pour amener des bites en peluche dès la maternelle, par exemple...

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Oui Camarade, une bonne éducation dans des camps pour jeunes... encore un rouge de GE !

Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité