Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 12:40

Société Drôle de surprise dans le pot de crème

Un Vaudois de 40?ans a découvert un corps étranger dans une crème acidulée de Migros. Le géant orange exclut tout risque pour la santé, et a demandé à son fournisseur de mener l’enquête.

C’est après avoir consommé une partie de la crème que le couple a fait cette découverte peu ragoûtante.

C’est après avoir consommé une partie de la crème que le couple a fait cette découverte peu ragoûtante. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le choc, puis le dégoût. Samedi, un Vaudois de 40?ans et son épouse ont eu une sacrée surprise en dégustant un pot de crème acidulée acheté dans une Migros du canton. Au milieu du pot, ils sont tombés sur un corps étranger. «Au début, j’ai cru que c’était un dentier, raconte l’homme. Cela m’a vraiment choqué.» Après avoir observé la chose, le client se dit que cet objet blanc, d’un matériau assez dur et brûlé par endroits, est probablement un couvercle ou un emballage.

Comment s’est-il retrouvé là, est-ce un cas unique, y a-t-il un risque sanitaire: les interrogations sont nombreuses.

Futur papa inquiet

«Ma femme est enceinte et je me demande si avoir consommé cette crème peut avoir des effets sur sa santé», s’inquiète le Vaudois. Le futur papa déplore aussi le manque de procédure simple, rapide et efficace pour prévenir l’entreprise, et les consommateurs, lorsque surgit ce genre d’incident.

Migros répond que le cas a été signalé ce week-end et qu’il a été traité hlier matin. Les réclamations sont traitées par différentes instances selon leur gravité, explique le géant orange. «Lorsque la santé du client est en danger, la marchandise est immédiatement retirée du marché», affirme Monika Weibel, porte-parole.

Rare et indécelable

Ce qui ne serait pas le cas. Mais d’où vient ce corps étranger? Selon Migros, qui promet de mener l’enquête, l’élément plastique était présent dans le pot au moment où les gobelets ont été livrés, à moins qu’il ne s’agisse d’un couvercle tombé dans le pot lors du conditionnement. Un cas extrêmement rare selon le distributeur. Et impossible à détecter… jusqu’à ce qu’un client n’y plonge sa cuillère. (Le Matin)

(Créé: 30.07.2012, 22h39)

Sondage

L'école doit-elle privilégier la langue maternelle des élèves à une des autres langues nationales?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.