Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 23:11

Suisse-Allemagne «Un échec de l'accord fiscal serait un désastre»

Eric Sarasin, président de la Chambre de commerce Allemagne-Suisse, espère que l'accord fiscal entre les deux pays passera la rampe bientôt.

Eric Sarasin, président de la Chambre de commerce Allemagne-Suisse.

Eric Sarasin, président de la Chambre de commerce Allemagne-Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En cas d'échec, «il faudrait tout recommencer à zéro, cela prendrait peut-être des années avant qu'un nouvel accord existe», affirme Eric Sarasin dans un interview à la SonntagsZeitung. Les banques suisses qui ont misé sur l'impôt libératoire devraient alors continuer à attendre une sécurité juridique, dit celui qui est par ailleurs aussi le chef de la division Private Banking au sein de la banque Sarasin.

Et du point de vue allemand, il y a un risque que les évadés fiscaux transfèrent simplement leur argent hors de Suisse vers d'autres pays, explique Eric Sarasin. Et ce dernier de souligner la valeur de modèle que peut prendre un accord avec l'Allemagne: la résolution de ce conflit fiscal pourrait selon lui entraîner des succès rapides avec d'autres pays.

Eric Sarasin n'estime toutefois pas que ce différend puisse peser sur les échanges commerciaux entre la Suisse et l'Allemagne. Celles- ci ont des relations riches de longue date. «Le mécontentement lié aux affaires fiscales ne laisse - en tout cas pour l'instant - aucune trace visible», dit-il.

Outre-Rhin, l'accord est combattu au Parlement. Pas plus tard que vendredi lors du premier examen de la loi de ratification au Bundestag, les partis du SPD, des Verts et de l'extrême-gauche (Linke) ont rejeté les règles négociées par les deux gouvernements.

(ats/nxp)

(Créé: 01.07.2012, 19h20)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.