Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 06:53

Revendications Les enseignants veulent une hausse de salaire de 6%

Pour pallier la pénurie et augmenter l’attractivité de la profession, les enseignants veulent gagner davantage. L’Association faîtière suisse exige aussi une compensation annuelle du renchérissement.

Les écoles suisses manquent d’enseignants, particulièrement en terres alémaniques.

Les écoles suisses manquent d’enseignants, particulièrement en terres alémaniques. Image: ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les écoles suisses manquent d’enseignants, particulièrement en terres alémaniques. Pour pallier cette pénurie et augmenter l’attractivité de la profession, les enseignants demandent notamment une augmentation de salaire de 6% pour 2013.

Outre cette hausse réelle, qui permettrait de réduire l’écart constaté avec d’autres professions, l’Association faîtière des enseignants suisses (LCH) exige aussi une compensation annuelle du renchérissement, a-t-elle indiqué mercredi. Les cantons qui accusent du retard en la matière sont donc priés de le combler.

Afin de revaloriser leur profession, les enseignants souhaitent aussi la création d’une base légale qui garantisse des perspectives de carrière liées à une progression salariale, comme c’est le cas dans d’autres métiers.

Environ 40% des postes à repourvoir pour la prochaine année scolaire sont toujours vacants, selon une enquête de l’association alémanique des directeurs d’établissements scolaires VSLCH publiée récemment. La situation est pratiquement inchangée depuis le précédent sondage il y a deux ans.

(Créé: 27.06.2012, 12h00)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.