Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 18:48

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

crime grave, dehors.


On fait pas ce qu'on veux en démocratie? c'est une question cher modo, inutile de censurer.


C'est étonnant à quel point l'humain aime s'occuper du sexe: on excise le petites filles, on circoncit les petits gars, on oblige des femmes à subir des examens de virginité avant le mariage ou à son début. Puisqu'on part du principe que la création divine est sacrée, comment peut-on justifier ces modifications barbares ? Cela devrait être interdit dans tous les pays.


Ben non, on ne fait pas ce qu'on veut en démocratie. On ne tue pas en démocratie. On ne vole pas, on n'impose pas sa religion aux autres en démocratie. Et on respecte l'intégrité du corps humain. C'est ailleurs, là où la démocratie n'existe pas, qu'on coupe mains et pieds par exemple.

4 Recommandation 0 Signaler un abus

Il était vraiment temps de faire quelque chose ces pratiques doivent cesser.



Retour à l'article
Publicité